Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 18:01
Tuerie de Charlie Hebdo: un ami m'écrit

Je viens de recevoir ce beau message d'un ami:

 

     " Ce jour, la République a été atteinte dans ce qu'elle a de plus sacré, la liberté, et pas n'importe laquelle, celle de la presse. Dans "Questions sur les miracles" (1765), Voltaire avait écrit: "Le droit de dire et d'imprimer ce que nous pensons est le droit de tout homme libre, dont on ne saurait le priver sans exercer la tyrannie la plus odieuse (...) Soutenons la liberté de la presse, c'est la base de toutes les autres libertés, c'est là qu'on s'éclaire mutuellement..." 

 

     Vraisemblablement, l'attaque était réfléchie, pensée par des hommes déterminés, dictés par leur fanatisme bien éloigné de l'Islam véritable et du Coran... Elle témoigne d'un début de siècle où la radicalité prend le pas sur la raison, sur le dialogue qui doivent guider les relations humaines. Ces actes innommables soulignent la fragilité de nos démocraties et montre à quel point le ressentiment, ce ressort psychologique si peu considéré, peut être la matrice de bon nombre de dérives... Cela témoigne d'une montée également de l'obscurantisme, dont s'abreuvent des mouvements à la tête desquels se trouvent des individus qui savent agiter les haines... Le poids de l'ignorance, l'inculture, la banalisation de la violence sont autant d'éléments dont se nourrissent ceux qui veulent détruire la démocratie, ceux qui veulent absolument terroriser nos sociétés. 

 

     Le danger serait de tomber dans l'islamophobie, que certains mouvements en tirent parti pour prospérer... Face aux intégristes, aux fanatiques, il convient d'opposer la raison, une laïcité positive, dynamique, éclairée. Ne tombons pas dans ces excès qui ont conduit à nier le fait religieux. Il existe, mais il doit être l'objet d'un débat apaisé, serein. Les religions doivent coexister, dialoguer ensemble sous le regard de la République et de ses lois. Chacun doit être libre de croire ou de ne pas croire, chacun doit pouvoir bénéficier d'une liberté de conscience, d'un espace de prière. Par contre, le spirituel ne doit pas être l'instrument d'idéologues, d'individus qui souhaiteraient nous conduire vers une théocratie. Lorsque le spirituel cherche à se mêler de politique, à vouloir dicter leur conduite aux hommes et aux sociétés, cela conduit toujours à des excès, des actes odieux comme la nuit de la Saint Barthélémy ou les attentats du 11 septembre. Nous en avons le triste témoignage ce jour. 

 

     Vive Charlie Hebdo, vive la liberté. "

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

JONIN Marie-Thérèse 08/01/2015 08:14

Merci pour ces expressions de toi-même et de ton ami .

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez