Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Paul Quilès

Réflexions et informations sur la paix et le désarmement nucléaire, sur la démocratie et sur l'actualité politique.

Après la visite de 4 parlementaires en Syrie

Publié le 27 Février 2015 par Paul Quilès in International et défense

Après la visite de 4 parlementaires en Syrie

Sud Radio a organisé un débat, dans lequel Paul Quilès et

Frédéric Pichon, universitaire spécialiste de la Syrie, 

s'interrogent sur l'attitude de la diplomatie française

et sur son efficacité dans la lutte contre l'Etat Islamique.

 

                                            Ecouter

 

Pour mieux comprendre, lire aussi:

 

Kerry évoque "un intérêt commun" avec l'Iran

face au groupe EI

Commenter cet article
P
Existerait-il une composante psychologique à l’attitude de la France envers ce conflit du Moyen-Orient ? Notre président actuel ne souffrirait-il pas de cette image « ronde » qui fait de lui une cible ? A force de répéter de ci de là qu’il est un « mou », celui-ci ne serait-il pas tenté d’apparaître comme un « dur » ? Surtout dans des conditions difficiles sur le plan intérieur avec une montée corollaire de la tentation autoritaire. Autrement dit, ne voulait-il pas avoir aussi son Kadhafi de manière à ne pas sembler faible par rapport à son prédécesseur ?
Comme souligné dans ce débat, que n’a-t-on pas gesticulé en menaçant d’intervenir en Syrie contre Bachar ? Sans lendemain sinon peut-être un terrible encouragement à des djihadistes français pour aller le combattre. Enfin, la Syrie ne représente-t-elle pas encore ce fameux « débouché sur la mer Méditerranée » de la puissance russe ? L’impasse ne viendrait-elle pas aussi de cette vision globale géopolitique dépassée par l’émergence fulgurante de l’EI ?
Répondre