Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Paul Quilès

Réflexions et informations sur la paix et le désarmement nucléaire, sur la démocratie et sur l'actualité politique.

La motion "La fabrique"

Publié le 13 Avril 2015 par Paul Quilès in Politique française

La motion "La fabrique"

AGIR EN COHÉRENCE SOCIALISTE POUR DEMAIN

Réussir le congrès de Poitiers, c’est l’ambition de toutes et tous les socialistes. Parce que nous voulons pouvoir l’emporter en 2017 face à la droite et à l’extrême droite ; parce que nous voulons poursuivre la transformation de la France ; parce que nous voulons continuer à écrire le socialisme pour anticiper le changement social et inventer la société de demain.

Réussir le congrès de Poitiers, c’est possible. C’est possible à condition d’échapper aux jeux de courants et aux postures, à condition d’éviter le « bloc contre bloc » qui conduirait à couper le parti en deux.

Ces derniers mois, les Français nous ont sanctionnés à l’occasion des élections municipales, puis européennes et enfin départementales. La dernière vague du mécontentement nous a fait perdre de nombreux départements, terrains de l’action sociale de proximité où les socialistes, plus que les autres, étaient attendus et avaient beaucoup agi.

A cela s’ajoute le désarroi des militants, qui ont le sentiment que leur parti est inutile.

Cette troisième semonce, celle des départementales, doit nous faire réagir sans attendre. La Fabrique propose d’unir le parti et de reconquérir les Français autour d’une gauche de transformation. Cette réconciliation est indispensable pour nous-mêmes, elle est indispensable pour donner aux Français l’envie de nous faire de nouveau confiance. C’est l’objectif que nous voulons poursuivre. Soutenir un gouvernement de gauche ne doit jamais être un obstacle à cette ambition.

Dans cette motion, nous avons voulu mettre l’accent sur ce qui nous unit et rassembler ce qui est épars, autour d’une seule pierre d’angle : construire un projet de transformation sociale dans un cadre républicain, humaniste et laïc.

Nous sommes toutes et tous issus de courants et de sensibilités différentes : c’est ce qui fait notre force. Nous pensons par nous-mêmes, sans nous soucier des étiquettes, des égos et des plans de carrière. Trop souvent on nous a promis un congrès source de renouveau pour notre parti et ses idées. Mais trop souvent nous nous sommes contentés d’enjeux internes de court terme, abreuvés de motions à l’eau tiède.

Notre démarche ?

Notre motion s’appelle la Fabrique. Parce que le Parti socialiste doit redevenir la Fabrique des idées de la gauche de 2017. La Fabrique des nouvelles pratiques politiques. La Fabrique du renouvellement. La Fabrique de l’avenir avec l'ensemble des citoyens.

Nos objectifs ?

Changer notre parti pour se donner les moyens d’inventer un nouveau modèle de société qui bouscule nos certitudes et pense à la prochaine génération.

D’abord réorganiser notre parti. Il nous faut inventer une nouvelle manière de s’engager : plus collective, plus fidèle, plus humble, et surtout beaucoup plus exigeante. C’est la politique « de la base vers le haut », c’est l’écoute et le débat systématique avec les forces vives de notre pays. La Fabrique est présente partout en France, dans les territoires urbains, périurbains, ruraux, ultramarins, et à l'étranger.

Ensuite, construire la Fabrique socialiste pour la présidentielle de 2017. Avec la crise financière de 2008, un modèle économique, politique, social et moral s’est écroulé. L’état dans lequel les socialistes ont retrouvé le pays en 2012 a nécessité une première phase de redressement. Désormais, la gravité de la situation exige la recherche de solutions radicalement nouvelles sur le plan économique et social, qui soient en même temps cohérentes et réalistes. La Fabrique veut être au cœur de l’élaboration de ce programme, et considère que ce programme doit être au cœur du travail des socialistes.

Dans un univers où la politique est contrainte par l’immédiateté, notre parti doit redevenir une instance d’arbitrage pour orienter notre chemin sur un temps plus long. C’est le sens de la motion que nous vous proposons de rejoindre, avec ses plus de 80 propositions.

-----------------------

I. REPRENDRE EN MAIN NOTRE DESTIN

A. Engager la France dans la social-écologie

  1. Le socialisme, c’est l’écologie
  2. L'économie de demain à partir des PME et des territoires  

 

B. Reprendre la main face à la mondialisation, avec nos concitoyens

  1. La voix de la France dans le monde
  2. Protéger l’emploi face à la mondialisation

C. Déclarer l’urgence sociale et démocratique pour l’Europe

II. LES CITOYENS AU CŒUR DE NOS POLITIQUES POUR VIVRE LIBRES ENSEMBLE

A. Réinventer l’école de l’égalité

B. Oser la politique de la Culture

C. « Bien vieillir » et pouvoir se soigner partout sur le territoire

D. Des droits égaux pour toutes les familles

E. La laïcité et la fraternité contre les discriminations

F. La sécurité, garantie des libertés

III. UNIFIER LA RÉPUBLIQUE : EXIGER L’EXEMPLARITÉ

A. L’élu exemplaire : redonner confiance dans la représentation

B. Réhabiliter l’impôt

C. Mener la bataille contre toutes les fraudes

D. Lutter contre les nouvelles misogynies

IV. LA DÉMOCRATIE PARTOUT, POUR TOUTES ET TOUS

A. Donner envie d’être socialiste

  1. Un parti au travail : la Fabrique de demain
  2. Le militant au cœur du Parti
  3. Un parti hors des beaux quartiers
  4. Un parti ouvert sur la société

 

B. Redonner du pouvoir au peuple : un impératif démocratique

 

C. Réussir la démocratie sociale

 

D. Moderniser les institutions

 

 Lire la suite de la motion:

 

   sur le site de La fabrique

   sur le site du PS                        

Visionner l'intervention de Karine Berger au Conseil national du PS du 11 avril

Commenter cet article