Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 15:21
Il ne suffit pas de s’émouvoir et de s’indigner !Il ne suffit pas de s’émouvoir et de s’indigner !

     Il y a 43 ans, la photo de la petite Vietnamienne de 9 ans, Kim Phuc, fuyant le bombardement au napalm d’un avion américain qui l’a gravement brûlée et a failli lui coûter la vie, a ému le monde entier. C’était le 8 juin 1972. Malheureusement, la guerre du Vietnam durera encore 3 ans et fera beaucoup d’autres victimes.

 

     La photo du petit Syrien échoué sur une plage turque il y a quelques jours est effectivement terrible et il est heureux qu’elle suscite de l’émotion et de l’indignation. Passons sur la polémique (inintéressante) autour de la question de l’opportunité de sa publication, pour réfléchir à la facheuse impression donnée par le soudain fracas médiatico-politique que l'on vient de découvrir le drame de ces réfugiés.

 

      Cela fait  des mois, et même des années, que l’on sait que, par dizaines de milliers, des hommes, des femmes et des enfants fuient l’horreur des massacres qui ensanglantent la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan, la Libye et tant d’autres pays. Et, contrairement à une facilité de vocabulaire qui autorise à faire des sondages approximatifs qui se nourrissent de la peur de l’immigration (et qui la renforcent !), il ne s’agit pas de "migrants", mais bien, pour la plupart d’entre eux, de " réfugiés à la recherche d’un asile, comme il y en a eu tant dans l’Histoire.

 

     Qu’on se souvienne par exemple de l’accueil par la France de 140 000 Arméniens dans les années 1920 ou encore de la "Retirada", l'exode des réfugiés espagnols, lorsque, à partir de février 1939, plus de 450 000 Républicains franchirent la frontière franco-espagnole à la suite de la chute de la Seconde République espagnole, écrasée par le général Franco.

 

     Il est un peu triste que l’émotion médiatique semble être la seule façon de "réveiller les consciences", comme on l'entend dire depuis quelques jours. Ce réveil ne doit pas seulement concerner les solutions à apporter à des situations effectivement dramatiques. Il doit aussi amener les responsables politiques en France, en Europe et même à l’ONU à s'attaquer rapidement aux causes profondes de ces drames. Sinon, il faudra bientôt recommencer lorsque d’autres photos décriront d’autres drames épouvantables, comme ceux des milliers de suppliciés, victimes des dictatures et des groupes terroristes, qui, chaque jour, tuent, violent, torturent, massacrent, en toute impunité. Qu'on songe par exemple aux 276 adolescentes enlevées par Boko Haram au Nigéria il y a 500 jours et dont la situation tragique fait moins la Une des médias.

 

     En attendant, si la pression des associations et des mouvements citoyens fait bouger les décideurs politiques, le petit  Aylan ne sera pas mort pour rien !

Il ne suffit pas de s’émouvoir et de s’indigner !

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans International et défense
commenter cet article

commentaires

Beauquier 06/09/2015 10:32

Très juste mais il ne faut pas oublier que le plus grand déplacement de population fut , au lendemain de la seconde GM, celui des millions d'Allemands de Poméranie, de Prusse, de Silésie, des Sudètes etc qui furent tous accueillis. La nationalité certes compta mais qu'on ne nous dise pas aujourd'hui que les moyens n'existent pas, alors qu'ils existaient dans l'Europe ruinée de 1945, 46 ... Les gouvernements de l'UE sont soit dans l'incurie criminelle, soit dans des petits calculs électoraux subalternes et méprisables. En tout cas incapables de proposer une politique à la hauteur du défi posé et des conséquences de la destruction du proche et du moyen-orient, résultat de la politique aberrante menée par le tuteur et "allié" de l'OTAN que les gouvernements de l'UE ne sont pas capables de dénoncer, préférant critiquer l'attitude des états nés de l'éclatement (dont ils furent complices) de la Tchécoslovaquie et de la Yougoslavie. Etre dirigé par des nains n'a rien de réjouissant;

Beauquier 06/09/2015 10:20

Je suis d'accord mais il ne faut pas oublier que le plus grand déplacement fut bien celui consécutif à la II ème GM quand les millions d'Allemands de Poméranie, de Prusse, de Silésie, des Sudètes etc durent quitter leurs domiciles. Or ils furent tous accueillis. On nous dira que la nationalité compta, mais qu'on ne nous dise pas aujourd'hui que nous n'avons pas les moyens. Il s'agit à la fois pour les gouvernements de l'UE (et je ne vois pas quel reproche crédible autre que démagogique on peut faire aux trois états baltes ou aux pays issus de l'éclatement, dont l'Allemagne et la France furent complices, de la Tchécoslovaquie ou de la Yougoslavie) d'une incurie criminelle ou de considérations électorales véritablement indignes de chefs d'Etat à la hauteur du défi et des conséquences d'une situation que leur tuteur et "allié" de l'OTAN a créé au Proche et au Moyen-Orient.

David Abrial 05/09/2015 15:21

Merci Paul de remettre les pendules à l'heure.

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez