Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 14:14
COP....de 1821 à 21

      Cette circulaire du Ministre de l'Intérieur, Jérôme-Joseph Siméon, date du 25 avril 1821. Bien entendu, il ne s’agit de ma part que d’un clin d'oeil historique (et malicieux) à un évènement qui n’a rien à voir avec la mobilisation mondiale autour de la conférence (COP 21) qui se déroule en ce moment à Paris !

 

      Et pourtant, en lisant la circulaire, on s’aperçoit qu’il y a près de 200 ans, certains responsables politiques se préoccupaient déjà, à leur façon, des conséquences des variations climatiques et qu’ils songeaient à interroger les scientifiques à ce sujet.

 

      Ce constat m’inspire une réflexion sur la capacité des hommes à gérer le monde où ils vivent dans le temps et dans l’espace.

 

      Le temps. Les conséquences à long terme du refus de faire évoluer un mode de vie (production, consommation, pollution….) sont souvent oubliées ou négligées. C’est autant le signe d’un égoïsme générationnel que d’une forme d’irresponsabilité, liée à une sous-estimation de la gravité du problème. On considère qu’ « il y a plus urgent », que la réponse aux  besoins à satisfaire à court terme est prioritaire et que les actions supposées porter leurs fruits dans 20, 30 ou 50 ans pèsent d’un faible poids dans les discours électoraux.

 

      L’espace. Il est assez rare que les catastrophes, les guerres et les malheurs qui affectent des pays « à l’autre bout du monde » fassent l’objet d’une prise en compte sérieuse, une fois passée l’émotion, qui peut être considérable….pendant quelque temps. Bien sûr, ce n’est pas à un pays seul d’en gérer les conséquences ou de s’intéresser aux causes de ces drames. L’ONU a été créée avec cet objectif, mais son fonctionnement depuis 1945 montre, malgré des progrès indéniables, que cette instance, supposée représenter la « communauté internationale » souffre des mêmes maux que les instances nationales (égoïsme, irresponsabilité, priorité au court terme…)

 

    J’espère néanmoins que les participants à la COP 21 sauront gérer le dossier du changement climatique « dans le temps et dans l’espace », en surmontant les obstacles qui empêchent depuis 20 ans de prendre les décisions indispensables à la sauvegarde de notre planète.

_______________________________________________________________

   

    Lire aussi sur ce blog "Penser global, agir local" (24 février 2010)

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Energie et environnement
commenter cet article

commentaires

bapt dadoo 02/12/2015 17:36

Rien ne se crée rien ne se perd tout se transforme et parfois au détriment de l'homme par l'homme!

SOULET Gilbert 02/12/2015 07:19

Excellent clin d'oeil très éducatif !

Gérard Alle 01/12/2015 20:06

Sans doute avez-vous entendu parler du travail considérable de MM Flahaut et Fabre pour replanter des arbres sur le mont Aigual, à cette époque. Ils avaient pourtant tout le monde contre eux : les élus, uniquement obsédés par le court terme et les bergers qui ne voulaient pas qu'on limite la transumance. Bien qu'ils aient apporté toutes les preuves : les inondations qui faisaient des dizaines de morts étaient bien dues à la déforestation. Mais ils ont fini par trouver la solution : payer les paysans pour planter les arbres. La carotte plutôt que le bâton ! Mais bien que leur action ait sauvé tant de vies, ils n'ont connu par la suite que le mépris.

Paul Quilès 01/12/2015 23:46

Merci pour cet intéressant et éclairant rappel.

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez