Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 16:15
Une catastrophe nucléaire ne s’arrêterait pas à nos frontières

   À l’heure où la plus haute autorité militaire française* évoque imprudemment l’utilisation d’armes nucléaires contre des groupes terroristes comme Daesh, le quatrième Sommet sur la sécurité Nucléaire pose les bonnes questions face aux menaces terroristes liées aux matières et aux armes nucléaires.

 

     Une cinquantaine de chefs d’Etat (dont F. Hollande) sont à Washington en ce moment (31 mars - 1er avril) pour cet ultime Sommet - initié par B. Obama en 2010 - qui vise à prévenir l'acquisition d'armes nucléaires ou de matières fissiles permettant de fabriquer des bombes sales par des Etats ou des organisations terroristes.

 

    Le risque d’attentat nucléaire semble ne pas être à négliger, au vu des déclarations de Yukiya Amano, Directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et des cas récents de menaces terroristes sur des installations nucléaires civiles et militaires (Belgique), comme le souligne l’organisation britannique ELN (European Leadership Network).

 

   Les dirigeants - et la France en particulier - doivent accélérer les efforts visant à prévenir cette menace et poursuivre leurs travaux au-delà de ce Sommet pour créer des normes mondiales pour sécuriser toutes les matières nucléaires (civiles et militaires). À ce titre, il ne faut pas oublier que 83% des « matières nucléaires sont militaires et se trouvent hors de portée des normes internationales actuelles en matière de sécurité, de mécanismes et de mesures de confiance.

 

  L'association IDN (Initiatives pour le Désarmement Nucléaire), que je préside, souscrit à l’appel lancé par son partenaire américain NTI (Nuclear Threat Initiative) pour prévenir le terrorisme nucléaire : « toutes les nations doivent agir pour prévenir le terrorisme nucléaire et une nouvelle course aux armements ».

 

  La France, puissance nucléaire, doit prendre la suite de cette initiative américaine et proposer la préparation d’un nouveau Sommet sur la sécurité nucléaire, où les contrôles et les mesures de désarmement et de non prolifération nucléaire seront cette fois au cœur d’un tel processus.

_______________________________________________________

* Général Pierre de Villiers, chef d'Etat major des armées: "je suis persuadé que nous avons à réfléchir sur cette évolution du terrorisme international qui se transformerait en Etat. Cette réflexion doit être corrélée au concept de la dissuasion nucléaire".

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article

commentaires

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez