Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 09:01
L'hypocrisie

     Si la visite de Barack Obama, premier président américain en exercice à se rendre sur le site d’Hiroshima, restera dans les livres d’histoire, ce ne sera malheureusement pas le cas de son discours…

     Certes, la compassion devant les victimes des bombardements atomiques a été forte, avec l’évocation des souffrances endurées par les  populations civiles, accompagnée de formules choc telles que la « mort tombée du ciel », « la lumière aveuglante », « le mur de feu ».

      Mais il est décevant d’entendre Barack Obama répéter qu’il sera difficile d’achever durant sa vie ce vœu d’un « monde sans armes nucléaires », laissant entendre que la modernisation des arsenaux est aujourd’hui un choix obligatoire…

     Nous aurions souhaité non seulement qu’il dise sa volonté d’un « monde sans armes nucléaires », mais surtout qu’il annonce les gestes politiques forts qu’il allait consacrer au cours des derniers mois de sa présidence.

    Le Président a appelé à une « révolution morale », sans remarquer que celle-ci s’est déjà manifestée: par exemple avec la création de « zones exemptes d’armes nucléaires » (Amérique latine et les Caraïbes, le Pacifique, l’Asie centrale, l’Afrique, l’Antarctique, la Mongolie, l’Asie du Sud-est), ou encore avec les intenses réunions à l’ONU qui montrent la volonté de nombreux Etats (plus d’une centaine) de vouloir mettre en œuvre un traité d’interdiction des armes nucléaires.

     Mais peut-être le Président Obama lançait-il cet appel en direction des dirigeants des puissances nucléaires…dont il fait partie!

     Cette journée pourra difficilement être qualifiée d’historique, puisque le prix Nobel de la paix n’a pas apporté de réponse concrétisant son engagement de Prague* de 2009 . Il n’aura fait que reprendre sa fameuse phrase pour l’adapter au contexte d’Hiroshima : « Nous connaissons la douleur de la guerre. Ayons le courage, ensemble, de répandre la paix et de construire un monde sans armes nucléaires »…

* Barack Obama à Prague, le 5 avril 2009 : “J’affirme clairement et avec conviction l’engagement de l’Amérique à bâtir un monde débarrassé des armes nucléaires.”

       Lu sur le site d'IDN

___________________________________________________________________________________________________________________________________

Je viens de recevoir ce commentaire d'une amie:

"  Je souscris entièrement à ton analyse des propos d'Obama au Japon. "La Mort tombée du ciel"," la lumière aveuglante", "le mur de feu" et autres métaphores bibliques dont il a agrémenté son discours tendraient à accréditer le fait que cette bombe fut une espèce de châtiment de Dieu, or cette bombe est bien tombée d'un avion américain, qui n'a rien à voir avec le bras de Dieu. 

Cette rhétorique aux accents bibliques que beaucoup de commentateurs ont appréciée, a bâti un discours lyrique qui certes, poétiquement parlant, avait de la force, mais que vient faire la poésie dans la mort de centaines de milliers d'innocents? La décence eût été de parler de la folie des hommes et du danger nucléaire.

Amicalement

Annie Massacry, écrivain "

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article

commentaires

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez