Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 13:41
Réflexions sur le terrorisme

Loin des banalités et des surenchères politiciennes, parfois indécentes, une réflexion en profondeur sur le terrorisme s'impose.

 

Je vous recommande la lecture de ces 2 textes, qui peuvent alimenter votre réflexion, même si je trouve leurs conclusions extrêmement pessimistes.

 

- La stratégie de la mouche: pourquoi le terrorisme est-il efficace ?

 

Texte de Yuval Noah Harari, publié dans l’Obs fin mars 2016, au lendemain des attentats de Bruxelles.

 

Extraits : « Un terroriste, c’est comme une mouche qui veut détruire un magasin de porcelaine. Petite, faible, la mouche est bien incapable de déplacer ne serait-ce qu’une tasse. Alors, elle trouve un éléphant, pénètre dans son oreille, et bourdonne jusqu’à ce qu’enragé, fou de peur et de colère, ce dernier saccage la boutique. C’est ainsi, par exemple, que la mouche Al-Qaïda a amené l’éléphant américain à détruire le magasin de porcelaine du Moyen-Orient.

 

Comme son nom l’indique, la terreur est une stratégie militaire qui vise à modifier la situation politique en répandant la peur plutôt qu’en provoquant des dommages matériels. Ceux qui l’adoptent sont presque toujours des groupes faibles, qui n’ont pas, de toute façon, la capacité d’infliger d’importants dommages matériels à leurs ennemis. Certes, n’importe quelle action militaire engendre de la peur. Mais dans la guerre conventionnelle, la peur n’est qu’un sous-produit des pertes matérielles, et elle est généralement proportionnelle à la force de frappe de l’adversaire. Dans le cas du terrorisme, la peur est au cœur de l’affaire, avec une disproportion effarante entre la force effective des terroristes et la peur qu’ils parviennent à inspirer. »

 

                                                    LIRE LE TEXTE

 

 

- La guerre asymétrique

 

Présentation du livre de Paul Rogers, expert britannique des affaires sécuritaires, professeur des études sur la paix à l'Université de Bradford, publié le 14 juillet 2016.

 

Extraits : « Ce rapport d'un spécialiste international de la sécurité explique que les guerres contre Al-Qaida et Daesh sont des exemples de conflits qui vont dominer les questions internationales. Cela conduira à un monde profondément instable et violent dans les décennies à venir, à moins qu’interviennent des changements fondamentaux à l'échelle mondiale dans les approches de la marginalisation et du changement climatique.

 

Le monde économique produit en effet de plus en plus d'inégalités et engendre de la marginalisation de masse, du ressentiment et de l'amertume. Ces souffrances, combinées à l'apparition des limites environnementales mondiales persistantes, en particulier la perturbation climatique, sont un vrai cocktail explosif. »

 

                                        LIRE LA PRESENTATION (en anglais)

 

                                      Traduction en français (approximative)

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans International et défense
commenter cet article

commentaires

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez