Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 15:52
Le Rafale, la France, l’Inde et la prolifération nucléaireLe Rafale, la France, l’Inde et la prolifération nucléaire

      Chacun se félicite que la vente d'avions Rafale à l'Inde, en négociation depuis des années, ait abouti, en vantant les conséquences heureuses que ce marché aura sur le commerce extérieur de la France, sur l’emploi, sur les résultats de Dassault…..

 

      Fort bien, encore que certains chiffres devraient être regardés de plus près (lire cet intéressant article ).  Mais sait-on vraiment pourquoi la négociation s’est débloquée ?

 

     Il semble que le feu vert à la signature de ce contrat ait été donné par le Premier ministre indien, Narendra Modi, parce que l’armée a décidé de faire du Rafale le vecteur de sa dissuasion nucléaire. Cet élément a été déterminant dans la dernière ligne droite, " l'avion de combat français étant capable d'être utilisé pour lancer la bombe atomique" (The Sunday Express)

 

      Alors que François Hollande vient de prononcer un discours fort en faveur de la paix à la tribune de l’ONU le 20 septembre, il est pour le moins contradictoire de favoriser l'emploi de l'arme atomique par un Etat qui n'a pas signé le TNP (Traité de non-Prolifération) et qui se trouve dans une situation de tension forte avec ses deux voisins, également puissances nucléaires, le Pakistan et la Chine.

 

      En ce sens, la vente de ce matériel à l’Inde peut être considérée comme un acte de prolifération dont on peut craindre qu’il incite le Pakistan à poursuivre la montée en puissance de son arsenal nucléaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article

commentaires

marct 26/09/2016 21:27

Je viens de regarder une émission "60 minutes". La façon dont le reporteur et les généraux parlaient de la bombe atomique et des bombardiers dotes de bombes atomiques tenait presque de la façon dont on parlerait de stratégie avec un jeu de conquête. Surtout qu’ils ont développés un nouveau type d'atomique bombe: "Dial a yield nukes". Ou ils peuvent prédéterminer et donc limiter la puissance de la bombe avant de la faire exploser. Maintenant la bombe atomique peut être utilisée d'une manière stratégique sans provoquer Armageddon. Leur théorie c'est que Poutine pense qu'il peut faire suffisamment peur aux pays de l'Otan en leur laissant penser qu’il est tout fait capable de se servir de cette arme modulaire. L'Ukraine, la Crimée, la Syrie sont des ballons d'essais pour voir jusqu'ou il peut faire marcher l'Otan. Selon la théorie développée dans l'émission, la nouvelle cible seraient les états baltiques...

Pradines 26/09/2016 11:57

Le moins que l'on puisse dire par euphémisme, c'est que les média ont été particulièrement discrets sur cet aspect au moment où le gouvernement indien est animé par un nationalisme inquiétant. Les petits pakistanais apprécieront sûrement notre geste « humanitaire », sinon les petits chinois. Dans un temps où l'islamisme radical amène au meurtre de nos compatriotes, comment ne pas s'interroger sur une politique devenue fière vendeuse d'armes de guerre aussi dangereuses et potentiellement dirigées contre un pays composé pour sa quasi-totalité par des musulmans ?

Le président Nicolas Sarkozy demanda un jour à des journalistes qu'on lui prêtât deux neurones. Modestie réaliste et heureuse formule à condition que les synapses entre ces deux cellules veuillent bien fonctionner. Nos bienheureux VRP, quant à eux, seraient-ils dépourvus de tout neurotransmetteur ?

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez