Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Paul Quilès

Réflexions et informations sur la paix et le désarmement nucléaire, sur la démocratie et sur l'actualité politique.

Quand un candidat est interrogé sur la dissuasion nucléaire…

Publié le 26 Janvier 2017 par Paul Quilès in Désarmement nucléaire

Quand un candidat est interrogé sur la dissuasion nucléaire…

Initiatives pour le Désarmement Nucléaire (IDN) vient de présenter, en conclusion de son colloque international du 23 janvier, une série de questions à poser aux futurs candidats à la présidence de la République.

 

Ce matin, Benoit Hamon, candidat aux primaires de la gauche, a été interrogé à ce sujet par le journaliste Jean Jacques Bourdin (RMC/BFM TV).

 

Ses réponses nous inquiètent.

 

1- Il a répondu OUI, comme Theresa May devant le Parlement britannique, à la question qui lui était posée : « êtes- vous prêt à donner votre feu vert à une attaque nucléaire capable de tuer des centaines de milliers de personnes, si cela garantissait la sécurité de votre pays ? ». Dans le même temps, il a rappelé que le concept de dissuasion impliquait que les armes nucléaires ne devaient pas être utilisées en premier.

 

2- Il a approuvé la modernisation des 2 composantes nucléaires (sous-marins lance engins et forces aériennes), alors que ces opérations coûteuses contredisent l’engagement de la France, qui, en ratifiant le TNP (traité de Non-Prolifération) en 1992, s’est engagée « à poursuivre de bonne foi des négociations sur des mesures efficaces relatives à la cessation de la course aux armements nucléaires à une date rapprochée et au désarmement nucléaire…. »

 

3- Il n’a pas évoqué la nécessité d’œuvrer au désarmement pour améliorer la sécurité du monde et n’a pas mentionné les travaux en cours à l’ONU pour aboutir à un traité d’interdiction des armes nucléaires, auquel la France s’est opposée lors d’un récent vote à l’Assemblée générale des nations-Unies.

 

Outre que ces réponses sont parfois contradictoires, elles témoignent d’une volonté de poursuivre la politique de défense actuelle, qui repose sur un système de dissuasion nucléaire datant du XXème siècle, lourd, dangereux, coûteux et loin d’être crédible.

 

Communiqué d'IDN

 

L'association Initiatives pour le Désarmement Nucléaire (IDN), présidée par Paul Quilès, ancien ministre de la défense, a pour but d'œuvrer à l'élimination progressive et équilibrée des armes nucléaires de la planète, pour contribuer à l'édification d'un monde plus sûr.

Commenter cet article
G
Merci pour cette information.

Une question à un candidat qui affiche un programme écologiste : quelle est la première menace pour la planète dans le siècle à venir ? Le réchauffement climatique ? La pollution des sols, de l’eau et de l’air ? Une guerre nucléaire ?
Répondre
P
Bonne question....à transmettre aux intervieweurs! A mon avis, la guerre nucléaire entrainerait aussi les 2 autres catastrophes.
J
Bonsoir Paul, es-ce que Bourdin a posé la même question à JL Mélenchon. Si oui quelle a été sa réponse...? Cordialement JC Faure
Répondre
P
Les interviews de JJ. Bourdin étaient dans le cadre de la primaire de gauche....à laquelle JL. Mélenchon ne participe pas. Il faudra lui suggérer qu'il lui pose les mêmes questions. Je regarderai de près les réponses!
B
Il serait intéressant de connaître les positions des autres candidats sur ces thèmes.
Répondre