Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 20:11
Le maître de la propagande

Donald Trump, le spécialiste de la propagande par tweets compulsifs,

aurait-il trouvé son inspiration dans ce texte déjà ancien?

 

"La propagande doit toujours et uniquement s’adresser à la masse ! (…) L’art de la propagande n’a pas en lui-même un caractère de nécessité, mais son objet consiste à attirer l’attention de la foule, et non pas à instruire ceux qui ont des connaissances scientifiques ou qui veulent apprendre et se cultiver.

 

Son action doit donc toujours s’appuyer sur le sentiment, très peu sur la raison. Toute propagande doit être populaire et abaisser son niveau intellectuel jusqu’à la limite des facultés d’assimilation du plus borné de ceux auxquels elle doit s’adresser. Dans ces conditions, son niveau intellectuel doit être d’autant plus bas que la masse des hommes à toucher est plus nombreuse. (…)

 

Il faut ajouter à cela que l’homme de la masse est généralement paresseux, qu’il reste enfoncé dans l’ornière de ses vieilles habitudes, et qu’il n’aime pas prendre en main les écrits qui ne correspondent pas à ses croyances et qui ne lui apportent pas ce qu’il en attend.

 

Si la faculté d’assimilation de la grande masse est très faible, son entendement petit, par contre son manque de mémoire est grand. Toute propagande effective doit donc se limiter à des données peu nombreuses et les mettre en valeur à coup de formules toutes faites aussi longtemps qu’il le faudra, afin que le dernier des auditeurs puisse en saisir la portée.

 

Ne pas savoir se limiter à ce principe et chercher à être universel, c’est diminuer l’action de la propagande, car la multitude ne pourra ni digérer ni retenir ce qu’on lui présentera. Le succès sera donc amoindri et en fin de compte détruit. Donc, plus le contenu de l’exposé doit être vaste, plus il faut déterminer avec justesse la tactique à employer (…)

 

Il faut se limiter à un petit nombre d’idées et les répéter constamment. La persévérance, ici comme dans bien d’autres choses au monde, est la première et la plus importante condition de la réussite (…) La propagande n’est point faite pour distraire agréablement de petits messieurs blasés, mais pour convaincre, et c’est la masse qu’il faut convaincre. Or, celle-ci met toujours, dans sa lourdeur, un certain temps avant de se trouver prête à prendre connaissance d’une idée, et sa mémoire ne s’ouvrira qu’après la répétition mille fois renouvelée des notions les plus simples."

 

A votre avis, qui a écrit ce texte ?

 

Si vous ne l'avez pas deviné, voici la réponse:

 

il s'agit d'Adolf Hitler

 

dans "Ma doctrine" (Arthème Fayard- 1938)

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans International et défense
commenter cet article

commentaires

Hubert 19/02/2017 17:42

Recopié dans « Petit cours d'autodéfense intellectuelle » de Normand Baillargeon :
A force de répétition et à l'aide d'une bonne connaissance du psychisme des personnes concernées, il devrait être tout à fait possible de prouver qu'un carré est en fait un cercle. Car après tout, que sont « cercle » et « carré » ?
De simples mots. Et les mots peuvent être façonnés jusqu'à rendre méconnaissable les idées qu'ils véhiculent.
Joseph Goebbels (ministre nazi de l'information et de la propagande du III Reich)

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez