Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 17:03
Après la réunion de Taormina : à quoi sert le G7 ?

     Ceux qui espéraient que le G7 qui vient de se tenir en Sicile pourrait servir à améliorer la gouvernance mondiale devront se rendre à l’évidence. Cette rencontre entre les chefs d’Etat et de gouvernement des 7 pays[1] n’a servi qu’à démontrer le refus de Donald Trump de s'engager en faveur de l'accord de Paris contre le réchauffement climatique.

 

     Tous les autres participants ont réaffirmé « leur engagement à rapidement mettre en oeuvre l'accord de Paris », mais en dépit de leurs pressions répétées, le Président américain n’a pas cédé. "Je prendrai ma décision finale sur l'accord de Paris la semaine prochaine !", a-t-il tweeté en quittant Taormina.

 

     Si l’on veut être optimiste, on peut croire les propos de son conseiller économique qui a déclaré que "Donald Trump évolue "et qu’il est "venu au G7 pour apprendre" !!

 

     En revanche, on peut craindre le pire si l’on se souvient de ses propos violents de campagne ("les USA se retireront de l’accord de la COP 21") et ses premières mesures de détricotage des efforts de B.Obama (remise en  cause "clean air act ", autorisation de forages polluants, décrets favorisant les énergies fossiles telles que le pétrole et le charbon….).

 

     Si les Etats-Unis se retiraient de l’accord de Paris, les conséquences seraient catastrophiques, d’abord parce que ce pays est le deuxième plus gros émetteur de GES (gaz à effet de serre) du monde, gaz responsables du réchauffement climatique, mais aussi parce que cette défection pourrait en entraîner d’autres (Chine, Russie…)

 

     Le seul sujet sur lequel un accord, qui existait avant le début des travaux, a été obtenu concerne la lutte contre le terrorisme. Le rapport[2], qui comporte 15 points, précise que la pression sera accentuée sur les grands groupes internet pour qu'ils luttent davantage contre les contenus radicaux. Il est également fait état, mais de façon assez peu précise, de mesures à prendre face au retour des combattants étrangers[3]Quant à la question préoccupante de la lutte contre le cyber terrorisme, elle  n’est évoquée que sous forme d’une déclaration d'intention, tout en demeurant dans  "le cadre juridique existant".

 

Ecouter mon commentaire lors du Journal de France Culture du 27/5/2017

(à partir de 12’30)

 

     Pas grand-chose n’a été décidé à propos des migrations, sujet pourtant majeur, auquel tenait en particulier l’Italie, alors même que le G7 ne s'était jamais tenu aussi près des côtes africaines. Ici encore, le comportement de Donald Trump a empêché la prise en considération de l'aspect humanitaire du dossier.

 

     Concernant la question du commerce international, autre sujet de friction avec un Donald Trump  tenté par une forme d'isolationnisme, il a été timidement mentionné la lutte contre le protectionnisme.

 

     Dernier sujet, soulevé par le premier ministre japonais, l’attitude à adopter à l’égard de la Corée du Nord à la suite des nouveaux essais de missiles. Face à une situation complexe et qui nécessiterait une analyse approfondie, la réponse à l’emporte-pièce de Donald Trump n’est pas rassurante: « le problème sera résolu » ! 

 

[1] Le G7 réunit les représentants de 7 pays -Allemagne, France, Italie, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Canada, Japon- et de l’Union européenne. On parlait de G8 jusqu’à 2014, date à laquelle la Russie a été exclue de la conférence à la suite de la crise ukrainienne.

 

[3] Il a été fait référence au récent attentat de Manchester commis par un Britannique d'origine libyenne, qui pourrait s'être rendu en Syrie après une visite en Libye.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans International et défense
commenter cet article

commentaires

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez