Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2017 6 02 /12 /décembre /2017 10:27
Une femme exceptionnelle

     Au cours de deux récentes conférences données à Carmaux et Graulhet, Jean-Paul Vienne, universitaire et président du Mouvement de la Paix de l’Isère, a montré l’actualité du combat pour la paix de Jean Jaurès et de Bertha von Suttner.

 

      Dans le texte qui suit, il présente cette femme exceptionnelle, très injustement oubliée en France... mais pas ailleurs!

 

********

      " La mémoire, quelquefois volatile, n’est pas forcément juste avec les grandes figures du passé. Elle favorise bien davantage les conquérants et autres massacreurs, aux dépens des héros de la paix et des droits de l’Homme.


      C’est bien le cas pour Bertha von Suttner (1843 – 1914), femme hors du commun qui, durant toute la génération qui a précédé la Première Guerre Mondiale, a lutté avec une énergie incroyable contre la guerre qui menaçait. C’est cette femme, issue de la haute aristocratie austro-hongroise, unique en son temps, dotée d’une force de caractère exceptionnelle, œuvrant dans un milieu entièrement masculin, qui non seulement fut l’emblème du mouvement pacifiste des 25 années d’avant 1914, mais l’a aussi elle-même organisé, développé, avec des techniques de communication alors nouvelles, jusqu’à lui donner une dimension planétaire et faire presque jeu égal avec les forces de la guerre.


      A cet effet, elle inventa, sur le terrain de sa lutte opiniâtre, des formes de militantisme encore inconnues jusque-là, mais toujours actuelles, sachant aussi bien interpeller les grands de ce monde, dénoncer vigoureusement les fauteurs de guerre, que s’adresser au plus grand nombre, et ce bien au-delà de sa patrie. Son immense culture, sa maîtrise des langues étrangères lui permirent d’être entendue dans tous les milieux de tous les pays développés de l’époque et, ainsi, d’accéder à un prestige inégalé. 


      Son engagement pour un monde de paix débuta en vérité par un roman anti-guerres, « Bas les armes ! » (1889), dont le succès extraordinaire lui conféra d’un seul coup une notoriété mondiale et la poussa à s’investir pour la cause de la paix, faisant immédiatement preuve d’une méthode et d’une énergie peu communes.


      Avec détermination, elle suscita partout dans le monde des comités nationaux de paix, qu’elle fédéra en 1891 en un Bureau International de la Paix, dont elle fut tout de suite élue la vice-présidente. En peu de temps, elle sut gagner le respect, voire l’admiration des plus hautes figures morales et engagées de son temps, mais s’attira aussi  l’hostilité farouche de tous les nombreux suppôts de la guerre.


      Son engagement inlassable contre la guerre, son énergie militante lui valurent, en 1905, le Prix Nobel de la Paix, première femme -et bien longtemps la seule- à en être titulaire. Elle fut amenée à fréquenter les têtes les plus brillantes de son temps, voire se lier d’amitié avec elles : en France notamment Emile Zola, Romand Rolland, Anatole France, Frédéric Passy (le premier Prix Nobel de la Paix) et, surtout, Jean Jaurès.


      Il n’est que justice de rappeler la mémoire de cette femme qui a marqué son temps comme aucune autre, a fixé un  cadre, toujours actuel, pour un monde de progrès, d’harmonie et de paix, en même temps qu’elle permit aux femmes d’entrer de plain-pied en politique. « J’aime l’humanité » était sa seule foi."

________________________________________________________________________________________________________

Recevez automatiquement mes articles

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche Sur Ce Blog

Faites connaissance avec IDN

 (Initiatives pour le désarmement nucléaire),

dont Paul Quilès est président.

IDN travaille chaque jour à la réduction des arsenaux nucléaires et du risque, intentionnel ou non, d’utilisation de l’arme nucléaire.

IDN oeuvre à construire un monde sans armes nucléaires, pour une paix et une sécurité internationale durables.

Faites connaissance avec

Cordes sur Ciel,

la cité médiévale dont Paul Quilès a été le maire pendant 25 ans.

cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg 

site de l'Office du tourisme 

Bibliographie

- 2018: L'illusion nucléaire- La face cachée de la bombe atomique (avec Jean-Marie Collin et Michel Drain)

- 2017: Quelques citations sur les armes nucléaires

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  

- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu) 

- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff ) 

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï) 

- 1992: Nous vivons une époque intéressante 

- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez