Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2019 3 08 /05 /mai /2019 22:36
Si tu veux la paix, prépare la paix !

     Ce matin, pour la 25ème fois, j’ai lu devant le monument aux morts de Cordes le message ministériel qui commémore la victoire du 8 mai 1945. Comme chaque année, j’ai ajouté quelques réflexions personnelles sur l’état de notre monde, qui ne respire pas cette paix dont la secrétaire d’Etat aux anciens combattants nous rappelle dans son texte à quel point elle est notre « raison de vivre ensemble ».

     On nous répète souvent le proverbe latin : « si vis pacem, para bellum », c’est-à-dire « si tu veux la paix, prépare la guerre ». C’est une banalité, s’il s’agit de dire qu’un pays doit se donner les moyens de se défendre. C'est beaucoup plus grave, s’il s’agit de pousser à des dépenses militaires inconsidérées et de mettre en place des stratégies agressives et dangereuses.

     L’exemple de la Guerre froide est là pour rappeler les excès auxquels a conduit la folle course aux armements et la stratégie de « militarisation » des relations internationales. Le monde est passé à plusieurs reprises à deux doigts de la catastrophe (certains ont même parlé d’apocalypse), comme je l’ai montré dans le livre « l’illusion nucléaire".

   Depuis plusieurs années et notamment depuis quelques mois, les nuages s’amoncellent, avec les décisions de D. Trump, qui rompt les traités internationaux, montrant chaque jour qu’il ne connait que le langage et les méthodes de la violence. Pas étonnant qu’il soit suivi sur ce terrain par V. Poutine, Kim Jong-un et les dirigeants iraniens, tous incités pour des raisons différentes à « faire monter les enchères ».

     Et pourtant, le monde a besoin de paix si nous voulons répondre aux grands défis historiques auxquels nous devons faire face collectivement pour préserver la planète et l’humanité : le réchauffement climatique (les décisions de l’accord de Paris- COP 21 ne sont pas respectées) et la disparition des espèces (les derniers chiffres sont impressionnants).

   J’ajouterai un autre danger majeur, qui ne semble pas préoccuper les grands dirigeants : l’utilisation, volontaire ou accidentelle, de l’arme nucléaire, présentée par les pays qui la détiennent comme une garantie de sécurité absolue et qui est décrite abusivement comme une « assurance-vie ». En réalité, ce qui est promis, c’est le suicide collectif, comme le décrit bien le concept américain de « Destruction Mutuelle Assurée » (en anglais MAD…. ce qui veut dire FOU !) On est ici dans le déni le plus total, avec des raisonnements stupides du genre : « c’est trop épouvantable, donc ça ne peut pas arriver ».

     Tous ces inconscients devraient méditer la réflexion du Président des États-Unis Ronald Reagan, tirée d’une interview qu’il donna en 1985 à Time : « Vous apprenez que des missiles soviétiques ont été lancés, vous savez que, désormais, plus rien ne peut les arrêter et qu'ils vont détruire une partie de votre pays, beaucoup plus grande que ce que vous pouvez imaginer. Et vous êtes assis là, sachant que tout ce que vous pouvez faire est d'appuyer sur le bouton pour que des Soviétiques meurent aussi, alors que nous serons déjà tous morts ».

     Terrifiant ! Voilà pourquoi je préfère la formule « Si tu veux la paix, prépare… la paix ». Cela ne signifie pas être naïf, parce qu’on peut être à la fois « pacifiste et patriote », comme on pouvait le dire de Jaurès, et comme je l’ai déjà expliqué ici.

   Pour préparer la paix, les domaines d’action ne manquent pas : l’aide au développement, les traités de désarmement, les réponses aux défis du réchauffement climatique et de la disparition des espèces…..Il faut aussi apporter des réponses claires à des  populations inquiètes et de plus en plus excédées par les inégalités et les injustices, afin d’éviter qu’elles écoutent les sirènes de la démagogie et de l’autoritarisme, qui sont de solides ferments de guerre.

**************

     La lecture de mon texte de l’an dernier (8 mai 2018) montre que l’état du monde ne s’est malheureusement pas amélioré depuis un an !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche Sur Ce Blog

Faites connaissance avec IDN

 (Initiatives pour le désarmement nucléaire),

dont Paul Quilès est président.

IDN travaille chaque jour à la réduction des arsenaux nucléaires et du risque, intentionnel ou non, d’utilisation de l’arme nucléaire.

IDN oeuvre à construire un monde sans armes nucléaires, pour une paix et une sécurité internationale durables.

Faites connaissance avec

Cordes sur Ciel,

la cité médiévale dont Paul Quilès a été le maire pendant 25 ans.

cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg 

site de l'Office du tourisme 

Bibliographie

- 2018: L'illusion nucléaire- La face cachée de la bombe atomique (avec Jean-Marie Collin et Michel Drain)

- 2017: Quelques citations sur les armes nucléaires

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  

- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu) 

- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff ) 

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï) 

- 1992: Nous vivons une époque intéressante 

- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez