Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Paul Quilès

Réflexions et informations sur la paix et le désarmement nucléaire, sur la démocratie et sur l'actualité politique.

L’attaque nazie contre la Pologne

Publié le 1 Septembre 2019 par Paul Quilès in International et défense

L’attaque nazie contre la Pologne

     On a commémoré beaucoup d’évènements historiques dans la dernière période. Celui-ci, l’attaque nazie contre la Pologne le 1er septembre 1939, qui marque le début de la seconde guerre mondiale, ne doit pas être oublié, comme ne doit pas être oublié l’épouvantable bilan de ce conflit mondial : 50 millions de morts, dont 6 millions de Juifs, l’horreur des combats et des bombardements sur tous les fronts, les massacres de civils …. et, près de 6 ans plus tard, la première utilisation de l’arme nucléaire.

      Voilà pourquoi il est regrettable que plusieurs chefs d’Etat n’aient pas cru bon d’être présents à cette commémoration : ni Donald Trump, alors que les Etats-Unis sont considérés par le gouvernement nationaliste polonais comme son soutien le plus important, ni Emmanuel Macron ni Boris Johnson, alors que la France et la Grande Bretagne, alliées de la Pologne en 1939, déclarèrent la guerre à l’Allemagne 2 jours plus tard.

     Vladimir Poutine n'a pas été invité et finalement, de façon paradoxale, la chancelière allemande Angela Merkel sera la seule représentante d’un grand pays parmi les 20 chefs d’Etat assistant aux cérémonies.

      Drôle de façon de revivre l’histoire….

*************

     Je vous conseille de visionner cette vidéo qui permet de comprendre l’invasion de la Pologne et le déclenchement seconde guerre mondiale, à partir d’images d’époque (en couleur, ce qui est rare).
 

Regarder la vidéo

Commenter cet article
B
Il semble que l’on ait actuellement des difficultés pour dater le début de la seconde guerre mondiale : est-ce la guerre d’Espagne dès 1936, l’attaque de Shangaï en 1937 ou même l’invasion de la Mandchourie au début des années 30.
Quant à cette manière actuelle de bouder la Pologne, elle peut renvoyer à la culpabilité des puissances occidentales de n’avoir pas fait suivre d’effet la déclaration que vous évoquez. S’en suivit une guerre dite « drôle ». Heureusement, c’est aujourd’hui l’occasion pour l’Allemagne de faire une amende honorable d’autant plus remarquée qu’elle se retrouve seule comme grande puissance à participer aux cérémonies dont vous parlez.
Ceci dit, ce n’est peut-être pas un paradoxe, une sorte de pied de nez de l’Histoire. Des allemands ne furent-ils pas les premiers à résister au national-socialisme et, par exemple, à être enfermés et maltraités massivement dès 1933 à Dachau ?
Qu’en pensez-vous ?
Répondre
P
Je partage totalement votre analyse.