Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2020 7 03 /05 /mai /2020 14:45
Mon 99ème édito....

      Voici mon dernier édito (le 99ème!) publié dans le Cordes Infos d'avril 2020, qui vient d'être mis en ligne ICI

 

     Depuis 25 ans, ce bulletin trimestriel d'information est un lien apprécié entre la municipalité et la population cordaise. Il présente d'autant plus d'intérêt en cette période de confinement. 

 

     Un grand merci à Elodie, qui a consacré beaucoup d'énergie à sa réalisation....et bonne chance pour le numéro 100, dans 3 mois!

 

*********

 

      Un peu partout dans le monde, en raison de l'épidémie de corona virus, de nombreuses villes et territoires sont encore soumis aux règles strictes du confinement. Cordes sur ciel n'échappe naturellement pas à la règle. Jusqu'à maintenant, grâce au comportement responsable de chacun, aucun drame n'est à déplorer dans notre commune. Souhaitons que les mesures gouvernementales qui, à partir du 11 mai, vont encadrer le déconfinement, permettront à la fois de continuer à limiter la propagation du virus et de laisser à chacun la possibilité de revenir à une vie normale.

              Comme vous le savez, les dispositions qui ont été prises par le gouvernement au lendemain des élections municipales ont eu pour objet d'assurer la continuité du fonctionnement normal des mairies en prolongeant de plusieurs semaines la durée du mandat des équipes municipales sortantes. En conséquence, et ce jusqu'à la mise en place du nouveau conseil municipal qui interviendra probablement en juin, je continue à administrer la commune en compagnie de mes adjoints et en étroite collaboration avec Bernard Andrieu, dont la liste a été élue dès le 15 mars dernier.

              Avec des équipes réduites et dans le respect des principes de la protection à la fois des personnels et des usagers, les services administratifs et techniques de la mairie ont continué à fonctionner pour l'essentiel. Le roulement actuel en 2 équipes techniques ne permet pas, bien évidemment, et chacun le comprendra, de tout faire. Dès que la situation sanitaire le permettra, les services et les horaires redeviendront normaux.

              Il en va de même en ce qui concerne la 4C, dont je demeure président jusqu'à la mise en place du nouveau conseil communautaire. Les élus et les personnels administratifs, techniques et pédagogiques préparent actuellement la réouverture des écoles. Normalement, les médiathèques devraient pouvoir se remettre à fonctionner à la mi-mai. Le théâtre du Colombier, quant à lui, restera fermé jusqu'à la fin de l'été, les programmes prévus ayant tous été annulés ou reportés.

              Enfin, une commande de 500 masques de protection réutilisables a été faite par la commune pour les habitants de Cordes. Ces masques seront distribués gratuitement aux habitants sur présentation d'un justificatif de domicile. Dès que nous les recevrons, une information sera communiquée aux Cordaises et aux Cordais sur les modalités de retrait. 

              Je vous souhaite de tout coeur de garder la santé, la patience, la solidarité et le moral, dans l’attente d'une vie à nouveau conviviale.

 

                Paul Quilès, maire de Cordes sur ciel

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bernard PRADINES 06/05/2020 11:06

Vous avez bien raison de prendre des précautions de sécurité qui iront au-delà du 11 mai 2020. En effet, cette date est administrative, politique, mais ne repose pas sur une prévision robuste en matière sanitaire.
Ma crainte est que nous pensions consciemment ou non que le président de la république, investi de pouvoirs considérables sous la Vème république, ne soit le décisionnaire avisé de l'avenir. Que, tel Saint-Michel, il puisse terrasser le dragon. Sur quels indices se fonde mon pressentiment ?
Que ne s’est-t-on pas s adressé à Emmanuel Macron pour toutes les vilenies de notre organisation sociale ? Ceci va des conséquences les plus graves du néolibéralisme jusqu’aux drames personnels les plus intimes ! Ainsi, de multiples suppliques sont adressées au roi de notre époque. Que de placets aussi variés que tous destinés au monarque ! Dans sa volonté de toute puissance, ce dernier se garde bien d’indiquer clairement à quel point il lui arrive d’être … nu. Une dissimulation qui masque bien, sans jeu de mot, les ressorts de notre système économique, les défauts d’anticipation et les insuffisances criantes de notre démocratie.
Ce n’est pas lui, mais le virus, qui est actuellement notre maitre. Un ennemi invisible à qui l’on ne peut adresser aucune pétition, aucune requête. Soyons prudents, comme vous le suggérez.

Paul Quilès 06/05/2020 12:41

Merci pour cette analyse lucide et rendez-vous dans quelques semaines.... pour juger de l'évolution de la situation et de la pertinence de la démarche imposée par celui que vous appelez "le décisionnaire avisé de l'avenir"!

Recherche Sur Ce Blog

Faites connaissance avec IDN

 (Initiatives pour le désarmement nucléaire),

dont Paul Quilès est président.

IDN travaille chaque jour à la réduction des arsenaux nucléaires et du risque, intentionnel ou non, d’utilisation de l’arme nucléaire.

IDN oeuvre à construire un monde sans armes nucléaires, pour une paix et une sécurité internationale durables.

Faites connaissance avec

Cordes sur Ciel,

la cité médiévale dont Paul Quilès a été le maire pendant 25 ans.

cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg 

site de l'Office du tourisme 

Bibliographie

- 2018: L'illusion nucléaire- La face cachée de la bombe atomique (avec Jean-Marie Collin et Michel Drain)

- 2017: Quelques citations sur les armes nucléaires

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  

- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu) 

- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff ) 

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï) 

- 1992: Nous vivons une époque intéressante 

- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez