Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Paul Quilès

Réflexions et informations sur la paix et le désarmement nucléaire, sur la démocratie et sur l'actualité politique.

Ni frustration, ni nostalgie

Publié le 10 Juillet 2020 par Paul Quilès in Biographie de Paul Quilès

Ni frustration, ni nostalgie

    La pandémie de Covid-19 a entraîné quelques bizarreries administratives en raison du report du 2ème tour des élections municipales. C'est ainsi que j'ai eu droit à une « rallonge » de 2 mois comme Maire de Cordes et de plus de 3 mois comme Président de la communauté de communes 4C .

 

      Lors de l’élection de Bernard Andrieu comme nouveau Maire de Cordes le 25 mai dernier, j’ai eu l’occasion de m’exprimer dans une courte intervention, où j’indiquais que j’allais me trouver sans aucun mandat public pour la première fois depuis plus de 40 ans !

 

    J’ajoutais : « Croyez bien que, dans cette situation, je n'éprouve ni frustration, ni nostalgie. C'est tout simplement une nouvelle période qui s'ouvre pour moi, au cours de laquelle je compte passer du temps sur ce que j'aime : la musique, la lecture, l'écriture… Je continuerai aussi à conduire les actions que j'ai engagées par ailleurs. Je pense en particulier à IDN (Initiatives pour le Désarmement Nucléaire), association que je préside et qui milite pour la paix, la sécurité et le désarmement et au club Démocraties, que je préside également et qui organise des débats sur les sujets d'actualité ou de fond. Et puis, naturellement, je consacrerai aussi du temps à ma nombreuse famille. »

 

     Cet après-midi, j’ai également transmis un message au Conseil communautaire de la 4C,  qui vient d'élire Bernard Andrieu comme Président.

 

    Vous trouverez ce texte ci-dessous. Il exprime clairement ce que je ressens au moment où je quitte la vie publique.

_______________________________

 

Chères amies, chers amis

 

Nous allons vivre une période difficile, si j’en juge par les effets du Covid-19 au cours des derniers mois. La pandémie continue à menacer le monde entier et pas seulement notre territoire. Ses effets modifieront probablement pas mal de choses dans la vie publique, dans la vie politique, dans la vie internationale.

 

C'est donc une tâche exaltante mais délicate qui vous attend. Je dis « vous », parce que, dans quelques instants, je ne serai plus élu de ce territoire. Croyez bien que je n’éprouverai ni frustration, ni nostalgie.

 

Et pourtant, c’est avec émotion que je m’adresse à vous, parce que j'aime ce « Pays de Cordes à Vaour », comme nous l'avons appelé. J'y ai vécu pendant plus de 25 ans, j’y ai consacré beaucoup d’énergie et je crois avoir contribué, avec d’autres bien sûr, à son développement.

 

Je remercie tous les élus avec qui j'ai travaillé. Certains sont ici ce soir, d'autres non. Ils se sont beaucoup investis dans les nombreuses activités de la 4C et ils ont fait preuve d’une grande solidarité pour défendre son existence, mise en cause de façon bureaucratique et injuste .

 

Je voudrais aussi remercier le personnel de la communauté, efficace et dévoué, sous la responsabilité d’Évelyne, qui connaît remarquablement bien la 4C, son histoire, ses forces, ses faiblesses.

 

Je ne doute pas que la nouvelle équipe avec la nouvelle présidence sauront agir pour rendre encore plus efficaces les services rendus par la 4C à la population.

 

Je vous souhaite une belle réussite.

 

Très cordialement

 

Paul Quilès

Commenter cet article