Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2020 4 23 /07 /juillet /2020 17:13
Oui, une explosion nucléaire est possible
Oui, une explosion nucléaire est possible
Oui, une explosion nucléaire est possible

C’est bien ce que l’on ressent après avoir vu les 2 films diffusés par ARTE avant-hier.

  • Le premier, « Accident nucléaire en Arkansas », raconte comment, le 18 septembre 1980, à Damascus, dans l’Arkansas, une charge nucléaire trois fois plus puissante que l’ensemble des bombes larguées durant la Seconde Guerre mondiale, y compris celles qui ont anéanti Hiroshima et Nagasaki, a failli s’écraser quelque part sur le sol américain, causant des millions de morts.                                     

   ​​" Ce jour-là, sur une base de l’Armée de l’air abritant le missile nucléaire Titan II, le plus potentiellement meurtrier de l’arsenal américain, deux hommes sont chargés de rechercher la cause d’une légère baisse de pression dans le silo de l’ogive. Après une journée de travail de près de douze heures, l’un de ces jeunes soldats, Dave Powell, commet une erreur de procédure pour pénétrer dans l’habitacle ultrasécurisé où dort le monstre. Une douille chute et endommage l’un des réservoirs du missile, dont le combustible se met à fuir en abondance. 

L’explosion est inévitable à court terme, et la panique gagne peu à peu l’état-major. L’angoisse est d’autant plus forte que le Titan II, vétuste, aurait déjà dû être démantelé, si Jimmy Carter n’y avait pas vu une monnaie d’échange dans le cadre des négociations de désarmement nucléaire entamées avec son homologue soviétique Leonid Brejnev. Dans la perspective de l’élection présidentielle de 1981, les démocrates sont d’ailleurs réunis à Hot Springs, à quelques dizaines de kilomètres de la base, à l’invitation du fringant jeune gouverneur de l’État, Bill Clinton."

" Dans la nuit du 25 au 26 septembre 1983, en pleine guerre froide, le lieutenant-colonel Petrov est de service. Sa mission consiste à surveiller depuis son bunker un écran de contrôle destiné à donner l’alerte en cas d’attaque nucléaire.

Lorsque le militaire soviétique voit apparaître cinq points représentant des missiles en provenance d’une base américaine, le doute l’envahit : pourquoi les États-Unis attaqueraient-ils à ce moment précis ? N’écoutant que son instinct, Stanislav Petrov décide de ne pas avertir son état-major. Il s’agissait bien d’une fausse alerte, en raison de la réflexion des rayons du soleil sur les nuages situés au-dessus du site de lancement américain. Par ce geste courageux, voire inconsidéré, Petrov a peut-être évité une riposte de l'URSS et, de fait, la fin de ce monde. En 2006, le héros oublié était invité en grande pompe aux États-Unis…"

Tous les détails de ce presque incroyable événement sont donnés dans un documentaire saisissant  : « 1983, au bord de l’apocalypse » qu'il faut vraiment regarder.

***********

Pour en savoir plus sur cette invention capable de détruire la planète, ne manquez surtout pas de visionner ce formidable documentaire : « La bombe », également diffusé par ARTE*

C’est une captivante plongée dans l'histoire de la bombe atomique, de sa conception à la manière dont elle a changé le monde.

Pendant un an et demi, le cinéaste américain Rushmore DeNooyer a puisé dans les photographies et les films récemment déclassifiés par le département de la Défense américain afin d'exhumer les documents les plus passionnants.

Étayé d’impressionnantes images de champignons atomiques au-dessus du désert du Nouveau-Mexique et du Pacifique, mais aussi d’archives poignantes consacrées aux victimes d’Hiroshima et de Nagasaki, son récit convoque également les témoignages d'anciens hommes politiques, d'ingénieurs du projet Manhattan et d'historiens. Ces derniers s’interrogent : comment vivre avec une invention capable de détruire la planète ?"

___________________________________________

* Disponible du 21 juillet au 11 août 2020. Prochaine diffusion le mardi 28 juillet à 20h50.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche Sur Ce Blog

Faites connaissance avec

Cordes sur Ciel,

la cité médiévale dont Paul Quilès a été le maire pendant 25 ans.

    cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

        site de l'Office du tourisme 

Faites connaissance avec IDN

 (Initiatives pour le désarmement nucléaire),

dont Paul Quilès est président.

IDN travaille chaque jour à la réduction des arsenaux nucléaires et du risque, intentionnel ou non, d’utilisation de l’arme nucléaire.

IDN oeuvre à construire un monde sans armes nucléaires, pour une paix et une sécurité internationale durables.

Bibliographie

- 2018: L'illusion nucléaire- La face cachée de la bombe atomique (avec Jean-Marie Collin et Michel Drain)

- 2017: Quelques citations sur les armes nucléaires

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  

- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu) 

- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff ) 

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï) 

- 1992: Nous vivons une époque intéressante 

- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez