Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Paul Quilès

Réflexions et informations sur la paix et le désarmement nucléaire, sur la démocratie et sur l'actualité politique.

L’instrumentalisation de Dieu

Publié le 27 Septembre 2020 par Paul Quilès in Désarmement nucléaire

L’instrumentalisation de Dieu
L’instrumentalisation de DieuL’instrumentalisation de Dieu

     J’ai été scandalisé par le cynisme absolu de D.Trump dans la justification de son choix de la juge fédérale à la cour d’appel des Etats-Unis, Amy Coney Barrett. Cette désignation d’une catholique connue pour ses convictions religieuses traditionalistes est à l’évidence de nature politique, à quelques semaines de l’élection présidentielle, mais elle s’accompagne d’un commentaire insupportable : « Amy Coney Barrett défendra vos droits et libertés accordés par Dieu». Quant à la nouvelle juge, elle avait estimé il y a quelques années que «l’objectif fondamental» des futurs juristes devait être «de connaître, aimer et servir Dieu».

 

     Cette utilisation de Dieu et de la religion dans les affaires de la politique n’est malheureusement ni nouvelle, ni spécifique aux Etats-Unis, mais il est regrettable que les croyants ne la dénoncent pas clairement.

 

     Je regrette aussi que, lorsqu’il s’agit par exemple de la paix et de la sécurité mondiale, les dirigeants si empressés à se réclamer d’une religion ne s’inspirent pas des déclarations du Pape François à Nagasaki le 24 novembre 2019. Jugeant la dissuasion nucléaire « perverse » et « immorale » et dénonçant même la possession de l’énergie atomique à des fins militaires comme « immorale », il déclarait :

 

  « Convaincu qu’un monde sans armes nucléaires est possible et nécessaire, je demande aux leaders politiques de ne pas oublier que ces armes ne nous défendent pas des menaces contre la sécurité nationale et internationale de notre temps. Il faut considérer l’impact catastrophique de leur usage du point de vue humanitaire et environnemental et le renforcement d’un climat de crainte, de méfiance et d’hostilité, créé par des doctrines nucléaires. L’état actuel de notre planète exige, pour sa part, une réflexion sérieuse sur la manière dont toutes ces ressources pourraient être utilisées. (....)                     

      La course aux armements gaspille de précieuses ressources qui pourraient, au contraire, être utilisées au bénéfice du développement intégral des peuples et pour la protection de l’environnement naturel. Dans le monde d’aujourd’hui, où des millions d’enfants et de familles vivent dans des conditions inhumaines, l’argent dépensé et les fortunes gagnées dans la fabrication, la modernisation, l’entretien et la vente d’armes toujours plus destructrices sont un outrage continuel qui crie vers le ciel. »

Commenter cet article

Bernard PRADINES 27/09/2020 20:47

Où l'on constate une fois de plus que l'on peut emprunter à une religion ce que l'on veut. Et rejeter les reste. Les islamistes radicaux en font une démonstration monstrueuse.
Ceci dit, je ne suis pas sûr que les tirades enfiévrées de Donald Trump choquent bien des américains qui utilisent volontiers une discours religieux ou des allusions de cet ordre qui leur semblent naturelles.
Le nombre de fois où j'ai été béni dans ses échanges privés ("God bless you") ne se compte plus. Dieu merci !