Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 09:27

Voici l'interview que j'ai donnée au Figaro et qui a été publiée le 27 juillet 2010, sous le titre "On ne se présente pas à l'Elysée comme à un casting"

 

 

Vous étiez opposés aux primaires. Maintenant que ce mécanisme de désignation du candidat est entériné, qu’allez-vous faire ? 

Je n’y étais effectivement pas favorable. Avec ce type de primaires socialo-socialistes, le PS se retrouve devant un paradoxe. Soit il y a deux candidats - un favori et un faire-valoir- et alors pourquoi organiser des primaires ? Soit il y a 4, 5 ou 6 candidats et nous nous retrouvons devant une campagne télévisée à base d’affrontements. Cela a d’ailleurs déjà commencé. J’entends Manuels Valls régulièrement, François Hollande fait des réunions partout en France, Pierre Moscovici prévient que si DSK ne revient pas alors il se présentera. Quant à Martine Aubry, elle a la légitimité institutionnelle pour se présenter.

 

Les primaires sont présentées comme le moyen de créer le leadership qui manque au PS... 

C’est tout le contraire de ce que doit faire un parti. Avec de telles primaires, le choix du candidat sera fait en fonction de la personne, des programmes, des équipes et des alliances. Mais on ne part pas à la présidentielle comme on se présente à un casting. On ne peut pas l’emporter si l'on attend le lendemain du premier tour pour définir les points de convergence avec les autres formations de gauche.

Quant à savoir si les primaires provoqueront l’engouement populaire annoncé, cela reste largement hypothétique.

 

Mais si tel devait être le cas, ce mécanisme pourrait-il donner de l’élan au candidat de la gauche ? 

Sans m’attarder sur les risques de voir des militants de droite participer aux primaires pour en fausser le résultat, il faut souligner une autre contradiction de ce mécanisme. Il donne une importance majeure au choix de la personne, alors que tous les promoteurs des primaires dénoncent la présidentialisation du régime.

 

Comment auriez-vous procédé ?

 

Il faut partir des points de convergence avec les autres formations de gauche. J’ai réussi à obtenir de la direction du PS qu’elle présente vers la fin de l’année un état des lieux des contacts avec les autres partis de gauche. Cela fait longtemps que je défends, avec le club Gauche Avenir, l’idée d’organiser des Etats généraux de la gauche pour définir les thèmes principaux autour desquels créer la nécessaire mobobilisation.

 

Que ferez-vous si les militants désignent un candidat comme DSK qui est plutôt éloigné de vos convictions ? 

Nous n’en sommes pas là. Je ne veux pas anticiper. Je souhaite que le processus que je défends permette de faire émerger celui ou celle qui défendra le mieux ces idées et ces projets.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Primaires
commenter cet article

commentaires

GILLERON Bernard 27/07/2010 12:30


Après l'article triomphal de Montebourg et de son inséparable pote Olivier Ferrand: "le PS a enfin entériné les primaires populaires"(NB:on se demande bien ce qui légitime le "haut Fonctionnaire"
Ferrand, et l'avocat distingué Montebourg à initier quelque chose de "populaire"!) ce blog est bienvenu ,surtout que le texte est aussi paru dans le Figaro.
Je te rejoins, malgré mon exaspération face aux multiples déclarations de candidature des plus droitiers des socialistes,dans la mise en avant du seul processus qui vaille, préalablement à une
victoire de la Gauche Unie: vite élaborer ensemble avec nos partenaires le "Pacte" sur lequel nous convaincrons la population de nous faire confiance pour vraiment commencer à CHANGER, ce système
économique et ce régime politique.
L'amendement que tu as défendu, et fait partiellement adopter (le 2 juillet au soir et à la Convention nationale du 3 juillet) semble hélas oublié de toute la Direction Nationale, qu'il charge
d'appliquer.
Bien sûr ce sont les vacances: mais face aux classes populaires qui n'en prennent pas, est-ce une excuse valable?
J'espère que les prochaines annonces qui nous seront faites, et très vite, seront celles d'une rencontre de toutes les forces de Gauche pour préparer les états Généraux.
Le PS a pondu son "Modèle", le PCF vient de tenir son congrès: il y a donc du grain à moudre, et vite!


Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez