Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 21:53

       Les leaders de l'UMP, qui ont passé la soirée électorale à tenter de cacher leur déception et leur désarroi par une incroyable agressivité, n'ont certainement pas compris que les Français venaient d'infliger un double camouflet au Président sortant :

        - en ne le mettant pas en tête des candidats du 1er tour, évènement inédit sous la Vème République !

        -  en votant abondamment pour la candidate qui a le mieux défendu les valeurs qu’il n’a cessé lui même de promouvoir. Je pense bien sûr à la façon de plus en plus caricaturale avec laquelle il a développé tout au long de la campagne ses thèmes favoris (lutte contre l’immigration, sécurité)

 

       Dimanche soir, dès les premiers résultats annoncés, l’état major de l’UMP et N. Sarkozy se sont déchaînés et ont immédiatement adopté un ton aux relents xénophobes, en mettant en avant et sans retenue des thèmes censés leur attirer les faveurs des électeurs du FN : vote des immigrés, burqa, viande halal, contrôle de l’immigration…

    

      Cette quête désespérée des voix du FN est indécente, mais elle sera certainement peu efficace sur le plan électoral, parce qu’elle ignore le caractère protestataire et anti- Sarkozy d’une grande partie de cet électorat.

     

     L'enjeu du vote du 6 mai sera donc double. Il s'agira à la fois:

     -   de vaincre la droite, pour permettre la mise en oeuvre d'une nouvelle politique;
     -  et de fermer la parenthèse du sarkozysme, qui, plus qu'une idéologie, est un comportement , un m
ouvement  désordonné, un opportunisme permanent, qui se nourrit de mensonges et  de contradictions grossières et qui oppose les Français entre eux .

    

      Le 6 mai, il faudra faire payer à Sarkozy le prix de son irrespect (voir sur ce blog): irrespect des Français, irrespect de l’Etat, irrespect de la fonction présidentielle, irrespect de la démocratie, irrespect de l’image de la France.

 

      Encore 12 jours, pour expliquer et pour convaincre, 12 jours pour rassembler la gauche, les républicains et les démocrates écoeurés par le sarkozysme, 12 jours pour préparer non seulement l'alternance, mais aussi l'alternative qu'attendent une majorité de nos concitoyens.

                         Je participerai à une réunion publique de soutien

                                                     à François Hollande

 

       Mercredi 25 Avril 2012 à 20h30 

      à Rueil-Malmaison
      Atrium - 81 rue des Bons Raisins

        

       Voir le compte rendu de la réunion

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

GILLERON Bernard 24/04/2012 01:17

Un mot pour rendre hommage au socialiste qui a le plus travaillé pour le rassemblement de toute la gauche en un temps ou les organisations du Front de Gauche ne pesaient plus bien lourd,
électoralement.
Un second pour dire mon adhésion à l'analyse de la nature uniquement protestataire et du vote FN et de sa candidate, qui n'a rien a proposer de des refus haineux et non fondés sur de quelconques
arguments de raison.
Un dernier enfin pour avoir affirmé dans ton billet que l'enjeu du départ de Sarkozy est plus une alternative qu'une alternance comme il s'en est déjà produit sous la Vème République.
De tels comportements et propos rendent espoir dans la capacité du PS à respecter les idées des formations qu'il rassemble.

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez