Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 17:43
COUV NUCLEAIRE PRINT modifié-1       J’ai été interrogé à la suite de la déclaration de Michel Rocard, qui propose d’économiser chaque année 16 Milliards € en supprimant la dissuasion nucléaire.
 
       Bien que le chiffre annoncé soit inexact, puisqu’il représente environ 50% du budget annuel de la défense (le coût du nucléaire militaire est en réalité de l'ordre de 3,5 Mds €/an et il doit donc s’agir de l’économie sur 5 ans qui serait réalisée au cours du quinquennat), je trouve que l’émotion suscitée par cette proposition est intéressante.

 

         

      Elle permet en tout cas de constater que cette question importante ne donne quasiment jamais lieu à un débat public. Et pourtant, il s’agit d’un thème majeur –la sécurité de la France, du monde, la prolifération….- traité la plupart du temps de façon sommaire, avec des formules à l’emporte pièce, qui tiennent du slogan ou de l’argument d’autorité. L’idée générale est « circulez, il n’y a rien à voir, il y a un consensus entre les Français, on ne discute pas de notre assurance vie »

 

         

      C’est parce que je pense au contraire qu’il faut débattre que j’ai publié « Nucléaire, un mensonge français », que je présenterai ce vendredi. J’aurai l’occasion notamment d’expliquer la nature de ce mensonge, qui se compose de 10 contre-vérités, que je me contenterai ici d'énoncer:

 

1- L’armement nucléaire est notre « assurance vie »

2- La dissuasion interdit toute attaque nucléaire.

3- Notre armement correspond au principe de « stricte suffisance ».

4- C’est indispensable pour lutter contre la prolifération.

5- Nous respectons le TNP (Traité de Non Prolifération)

6- Nous ne pouvons pas demander le retrait des ANT (Armes Nucléaires Tactiques) américaines encore stationnées en Europe.

7- Cet armement ne coûte pas cher.

8- Il assure notre indépendance.

9- Il nous permet de faire entendre notre voix au Conseil de sécurité de l’ONU.

10- Il y a un consensus en France sur la dissuasion nucléaire.

 

         

      Dans les prochains jours, je détaillerai plus longuement ces 10 affirmations et j'expliquerai pourquoi ce sont des contre-vérités .

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article

commentaires

CHEL Gabriel 21/06/2012 20:59

Les principaux arguments avancés en faveur de la dissuasion sont :

-1- La dissuasion assure au monde une certaine stabilité, certains pensent qu’elle a prévenu une guerre ouverte entre les USA et l’URSS.
-2- Aucun pays disposant de l’arme nucléaire n’a jamais été envahi.
-3- La dissuasion est une assurance-vie car c’est l’interdiction de la guerre par la menace de représailles intolérables.

En fait :

-1- Loin d’assurer au monde une certaine stabilité, les armes nucléaires risquent de le faire basculer dans une catastrophe épouvantable, dans laquelle des milliards d’êtres humains périront.

Que la dissuasion ait prévenu une guerre ouverte entre les USA et l’URSS est une opinion plausible mais improuvable, par contre il est clair qu’on est passé déjà plusieurs fois pas loin de la
catastrophe (octobre 1962 crise de Cuba, printemps 2003 crise du Cachemire, sans parler des fausses alertes qui ont failli déclencher des ripostes nucléaires entre USA et URSS).

Et même si on admet qu’il fut un temps où la dissuasion a prévenu une guerre ouverte entre les USA et l’URSS (ce qui est loin d’être prouvé), ce temps n’est plus : personne ne veut attaquer la
France et les risques pour la France ne sont pas de cet ordre ce sont la guerre économique, le terrorisme, la désagrégation sociale et la violence qu’elle induit, l’individualisme et le fric roi
corrodant radicalement la joie du vivre ensemble et le meilleur de notre civilisation….

Face à chacune de ces menaces, l’arme nucléaire n’est d’aucun secours.
Plus de fraternité, plus de justice est certainement le remède principal face au risque de désintégration sociale. En donnant un avenir pour chacun et un toit pour chacun, on réduirait déjà
beaucoup ce risque. En renonçant à l'arme nucléaire on économiserait de grandes sommes d'argent qu'on pourrait utiliser pour contribuer à réaliser cet objectif.

Et au niveau mondial le danger principal c’est le risque que fait courir la prolifération, or notre dissuasion pousse à la prolifération, il faut donc renoncer à notre force de dissuasion ou pour
le moins s’engager sincèrement et concrètement dans un processus de désarmement mondial multilatéral contrôlé (tel que le propose la Convention d’élimination des armes nucléaires) !


-2- Certes, jusque là aucun pays possédant l’arme nucléaire n’a été envahi, mais cela ne met pas leurs habitants à l’abri d’un conflit nucléaire qui dégénère (et cela même si leur pays n’y prend
pas part): morts par radioactivité, naissances anormales, hiver nucléaire provocant la famine (une centaine cde bombes sur l’Inde et le Pakistan provoquerait une baisse de température dans tout
l’hémisphère Nord pendant une année, rendant impossible les récoltes).

Un conflit nucléaire a toutes les raisons d'éclater un jour, car aussi faible que soit cette probabilité sur une année, elle va devenir considérable si on envisage une période suffisamment grande :
sur 100 ans elle sera 100 fois supérieure et si de plus au cours de cette période le nombre des nations possédant l'arme nucléaire est multiplié par 20, la probabilité sur 100 ans sera de l'ordre
de 1000 fois supérieure !
Et que devient ce risque si, ne serait-ce que dans un seul des pays possédant l’arme nucléaire, on voit arriver au pouvoir un émule d’Hitler ? Qui peut affirmer qu’aucun dictateur plus ou moins
équivalents à Hitler n’arrivera au pouvoir dans les 20 ans ou les 100 ans qui viennent ?
On n’ose penser non plus à ce qu’il adviendrait si (notamment en période de grande tension internationale), dans un de ces pays, les facultés mentales du dirigeant venaient brusquement à vaciller
!


-3- Loin d’être une assurance-vie, la dissuasion nucléaire est une assurance-mort car en affirmant que seule cette dissuasion assure vraiment notre sécurité, nous incitons (bien évidemment) chaque
pays à en faire autant : car au nom de quoi peut-on demander par exemple à l’Iran de renoncer à acquérir une dissuasion équivalente à la nôtre ?
Et cette prolifération ne peut, on vient de le voir, qu’aboutir un jour ou l’autre à la catastrophe finale.
Finalement la dissuasion est une très relative assurance-vie pour nous (si pendant notre vie il n’y a pas de conflit nucléaire ici ou ailleurs) mais c’est une absolue assurance-mort pour nos
enfants ou nos petits enfants, car un jour où l’autre la catastrophe surviendra (du fait de la prolifération qu’elle induit).

Marc T 20/06/2012 19:00

Il me semble que vous ayez trouve votre "mission".
"Mission impossible" peut-etre car il y a un tres puissant lobby derriere ce gachis d'un autre age...

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez