Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 20:02

Armstrong.jpg      Difficile d'ajouter des superlatifs aux éloges qui accompagnent la disparition de Neil Armstrong, le premier homme à avoir marché sur la Lune.

      Ces éloges sont justifiés, car ce qui s'est passé ce 21 juillet 1969 est bien un exploit authentique: celui d'un homme et d'une équipe bien sûr, mais aussi celui d'une chaîne de scientifiques, de chercheurs, d'ingénieurs, de techniciens et, au bout de cette chaîne, d'hommes exceptionnels, qui ont pris des risques considérables pour réaliser cette prouesse.

      Il y eut au départ la décision politique de John Kennedy, annonçant dans son discours du 25 mai 1961 devant le Congrès américain son intention d'engager les Etats-Unis dans la conquête de la Lune. On y voit bien que l'objectif, présenté de façon transparente comme un moyen de concurrencer les Soviétiques,était d'abord de nature politique. Il n'en demeure pas moins que cette décision a été le déclencheur d'une aventure qui va bien au delà de ces considérations liées à l'époque de la Guerre froide et de la folle course aux armements.
                             Ecouter le discours de John Kennedy
     
      J'ai eu le privilège, comme ministre de l'espace, de recevoir  Buzz Aldrin et sa femme pour un dîner privé. Pendant toute la soirée, le co-équipier de Neil Armstrong nous a décrit en détail la mission d'Apollo 11 et je me souviens combien ma femme et moi avons été étonnés et même fascinés d'entendre cet homme décrire avec tant d'enthousiasme l'exploit qu'il avait pourtant dû raconter tant de fois depuis 20 ans !

      Il faut dire que nous avions en mémoire cette nuit de juillet 1969 où, en vacances en Haute-Savoie, toute la famille avait quitté le chalet pour aller chez les voisins regarder la télévision. On voulait voir l'évènement en direct, de nos propres yeux, tant cela nous semblait extraordinaire, presque irréel et, bien sûr, malgré la mauvaise qualité de l'image, on photographia l'écran! On eut ensuite du mal à se rendormir, en pensant que "On a marché sur la Lune" n'était plus le titre d'un bande dessinée, mais une réalité qui nous submergeait d'émotion. L'ingénieur, féru d'astrophysique et passionné par la conquête spatiale, que j'étais, a vécu cette nuit là un moment unique.

      Les premiers pas d'Armstrong et d'Aldrin sur la Lune....voir la vidéo

      43 ans plus tard, l'exploit d'Apollo 11 peut sembler presque banal aux yeux de la jeune génération. Ce fut pourtant une aventure à hauts risques, d'une exceptionnelle difficulté. Contrairement à ce qu'on entend parfois, je suis convaincu qu'elle a été utile et qu'elle a ouvert la voie à de nouvelles conquêtes. L'Homme a toujours cherché à explorer le monde qui l'entoure, parce que, comme le dit le spationaute français Jean Loup Chrétien, "c'est dans les gênes de l'humanité". L'espace est l'avenir de l'Homme, qui retournera certainement sur la Lune et qui ira même sur Mars, voire plus loin.

      Voila pourquoi j'accorde de l'importance à la transmission de l'information sur l'espace, comme nous l'avons fait à Cordes il y a 3 semaines à l'occasion de de l'atterrissage du robot Curiosity de la NASA sur Mars. J'ai pu voir l'enthousiasme des plus jeunes et cette réaction nous encourage à poursuivre, avec l'aide de nos partenaires (CNES, ESA, Arianespace,....) des opérations pédagogiques en direction du milieu scolaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans International et défense
commenter cet article

commentaires

http://www.poweredpbx.com/ 20/06/2014 13:38

The title of the article caught me in, The Man Who Walked on the Moon. It was interesting as well as informative to read the story behind Neil Armstrong’s this achievement. It is true that there are a lot of people who also worked really hard for this. Thanks.

Jacques MICHEL 09/09/2012 02:08

En complément de mon commentaire précèdent, je signale que l'INA vient de mettre en ligne sur son site les images de la marche lunaire du 21 juillet 1969 dans son intégralité. On peut soit les
télécharger, soit se les faire graver sur DVD. J'ai choisi cette dernière option. Pour les personnes intéressées, tapez www.ina.fr, puis une fois sur le site, tapez à la conquète de la lune dans la
fenêtre recherche. Une heureuse initiative, qui sauve l'honneur de la TV alors qu'aucune chaine, en particulier celles du service public n'a daigné modifier ses programmes afin de les diffuser.
Désolant ! Triste, triste époque.........

Jacques MICHEL 29/08/2012 01:39

Bonjour Mr Quilès.
L'homme sur la lune! Un évènement qui a à jamais marqué ma vie. J'avais 16 ans et demi à l'époque. Je me revois devant mon poste de télé à l'unique chaîne en noir et blanc, émerveillé devant les
images certes un peu fantômatiques et tremblottantes de ces deux hommes évoluant sur l'astre des nuits. Le plus vieux rêve de l'humanité s'accomplissait sous nos yeux. A ce propos, je dois dire que
je suis en colère vis à vis des chaînes de TV,en particulier celles du service public. En effet,pour honorer la mémoire de Neil Armstrong, elles auraient pu faire l'effort de rediffuser dans son
intégralité la première marche lunaire, avec les commentaires d'époque de Michel Anfrol, Jean-Pierre Chapel et Jacques Sallebert. Je suis sûr qu'elles se trouvent dans les archives de l'INA. Cela
aurait permis à ceux qui n'étaient pas nés à ce moment là de revivre ce moment historique. Armtrong méritait bien cela non ? On pouvait sacrifier une énième série policière ou quelque "navet"
maintes fois rediffusé. Après tout, on a bouleversé les programmes pour rendre hommage à Jean-Luc Delarue, donc on pouvait faire le même chose pour ce grand pionnier. Sans lui faire injure, entre
Delarue et Armstrong, il y a une distance..........lunaire! Aux éternels grincheux et notre beau pays n'en manque pas, qui nous diront que tout cela a coûté cher pour pas grand-chose, je réponds
ceçi. Oui, c'est vrai, cela a coûté très cher, mais cela en valait la peine. Outre le fait qu'il s'agissait de la plus formidable aventure humaine, les vols vers la lune ont permis une formidable
avancée technologique dont nous bénéficions aujourd'hui des retombées, y compris dans notre vie quotidienne. J'entends encore ma grand-mère : "Ils feraient mieux de chercher à guérir les maladies"
. Je lui répondais que tôt ou tard, la recherche médicale bénéficierait des technologies spatiales. Elle n'était pas très convaincue, et pourtant.........Du reste, les grands médecins chercheurs
n'ont à ma connaissance jamais critiqué les programmes spatiaux, car ils savaient qu'ils en bénéficieraient dans leur domaine. Vouloir opposer une recherche à une autre n'a pas de sens, la science
forme un tout, l'ancien ministre que vous êtes le sait probablement mieux que moi....... Pour finir, je dirai deux choses. D'abord, le fait qu'il y ait encore des gens pour croire et nous dire que
tout cela est faux, que l'homme n'est jamais allé sur la lune, qu'on nous ment, qu'il s'agit d'un film tourné en studio, etc est proprement ahurissant, les bras m'en tombent ! Ensuite, notre époque
aurait besoin d'une aventure et d'un élan comparable. Elle manque singulièrement et d'enthousiasme et de souffle et d'ambition. Cordialement.

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez