Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 09:18

        Comment ne pas apprécier l’excellent billet de l’historien Christian Delporte dans Libération du 9 octobre (« En politique, le règne naïf du faux parler vrai ») ?

     Son analyse de la tendance de plus en plus fréquente des hommes politiques à se relâcher dans leur expression publique est particulièrement bien venue.

      On savait Nicolas Sarkozy expert dans l’utilisation de cette méthode, qui consiste à faire croire que « je parle comme vous, donc je suis comme vous ». Alain Juppé vient de lui emboîter le pas avec sa formule « C’est tout de même se foutre du monde ». Certaines récentes déclarations de responsables de gauche sur des « questions d’actualité » font malheureusement appel au même type de motivation.

     Avec Christian Delporte, je pense que toutes ces « indignations télégéniques et ces propos « cool » sur les plateaux des talk- shows, répétés en coulisses, ne sont que le dernier avatar d’une novlangue en construction, débarrassée de ses lourdeurs technocratiques et fondée exclusivement sur l’émotion. Confondre relâchement de l’expression et parler vrai, n’est-ce pas un peu « se foutre du monde ? »

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Réflexions à haute voix
commenter cet article

commentaires

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez