Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 09:47

   Bangladesh.jpg   Quelques chiffres valent parfois mieux que de longs discours.  Quand on s’inquiète de l’augmentation du nombre de délocalisations de certaines activités vers les « pays les moins avancés », il faut bien prendre conscience des monstrueux écarts de salaires qui existent…… par exemple entre la France et le Bangladesh.
    Dans ce pays terriblement pauvre, où 80% des exportations proviennent du textile, 2 millions d’ouvriers -essentiellement des femmes- travaillent dans 4000 usines, où le salaire minimum est de 35€/mois, soit 38 fois moins que le SMIC français ! Il y a quelques mois, c’était encore pire : le salaire était de 20€/mois, c'est-à-dire 65 fois moins que notre SMIC.

    Ces chiffres se passent de commentaires. On imagine la précarité des travailleurs du Bangladesh, qui commencent d’ailleurs à s’organiser et à se révolter. C’est comme cela qu’ils ont obtenu cette augmentation de 80% de leurs salaires (mais les syndicats demandaient beaucoup plus : 56€/mois). Il faut donc se réjouir de cette avancée, même modeste, de leur condition, mais comment ne pas voir que ces énormes écarts avec le niveau des salaires dans les pays développés vont encore accentuer le phénomène de délocalisation?

    Dans un récent éditorial du Monde (« Bonne nouvelle : les ouvriers d’Asie se révoltent ! »), on pouvait lire cette analyse pertinente: « La mondialisation ne peut être durable que si elle est équitable, c'est-à-dire si elle favorise la convergence des niveaux de vie entre les différentes régions de la planète ».

    Certes, comment ne pas être d'accord, mais cette convergence est encore lointaine, comme en témoignent les chiffres que je viens de citer. En attendant, l’hémorragie des emplois va se poursuivre, pour le plus grand bonheur des groupes qui profitent de cette exploitation salariale : Carrefour, GAP, Wal-Mart, Levi Strauss, Mark et Spencer, H et M…..qui importent massivement du textile du Bangladesh !

    Il est plus que temps que les responsables politiques, notamment européens, qui négocient les règles du commerce international prennent la mesure du phénomène et ne se contentent plus de parler la langue de bois, quand ils veulent bien aborder le sujet.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans International et défense
commenter cet article

commentaires

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez