Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 16:42
      A en juger par l’audience du premier débat télévisé de jeudi dernier, les primaires socialistes suscitent de l’intérêt chez les Français. On ne peut que se féliciter de voir ainsi le débat sur les grands problèmes de notre société et sur l’avenir ne pas se cantonner au « domaine réservé » des accros de la politique.
     Espérons cependant que la présentation de cette compétition inédite ne sera pas assimilée à une sorte de match sportif : « Qui va gagner ? Qui l’a emporté à l’issue de la première manche ? Va-t-il rappraper son retard?». C’est un peu l’impression que j’ai eue en regardant hier un "Journal télévisé", où le commentaire enchaînait allègrement les interrogations sur les chances des équipes de France de rugby en Nouvelle Zélande, de basket en Lituanie, de tennis en Coupe Davis…..et celles des candidats socialistes aux primaires !
     Espérons aussi que les préférences partisanes de certains commentateurs ne troubleront pas l’appréciation des électeurs. Chacun a le droit d’apprécier ou de détester tel ou tel candidat, pourvu que cela ne vienne pas biaiser les analyses.
     Il est vrai, que depuis la vogue des sondages prédictifs -dont j’ai déjà montré, chiffres à l’appui, ce qu’ils valent[1]-, il y a toujours eu des « chouchous » des médias, des « bons clients ». Je me permets de suggérer à ceux qui se laisseraient encore aller à ces facilités de se remémorer le sort électoral des candidats dont ils nous ont répété pendant des mois, voire des années, sur la foi des sondages : «on ne voit pas comment ils pourraient être battus » : Michel Rocard, Edouard Balladur, Ségolène Royal, Nicolas Hulot….


[1]  Le sondage n’est pas critiquable s’il limite son ambition à procéder à une description instantanée de l’opinion. C’est en quelque sorte un thermomètre, dont la fonction est de mesurer la température et non de prédire ce qu’elle sera dans une semaine, un mois ou un an ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Primaires
commenter cet article

commentaires

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez