Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 16:29

 

                      Logo.jpg
     Depuis quelque temps, des voix, de plus en plus nombreuses (Daniel Cohn Bendit encore hier) s’élèvent pour exhorter les dirigeants de gauche et écologistes à se rassembler sur la base d’un projet commun pour 2012. Nous nous en félicitons, car c’est ce que demande depuis plus d’un an Gauche 2012, dans un appel qui a réuni plus de 1000 responsables, élus et militants de gauche (
www.gauche2012.org).
 

     Le rassemblement qui s’est effectué à l’issue du 1er tour des élections régionales doit permettre d’enclencher une dynamique en faveur de la gauche et de l’écologie et nous invitons les électeurs à voter nombreux dimanche prochain pour confirmer le succès du 14 mars.  

      Cette victoire, nécessaire pour sanctionner la politique de la droite, doit être le point de départ de l’élaboration d’une stratégie de rassemblement indispensable pour l’emporter en 2012 et mettre en œuvre une véritable politique alternative. 

       Le rejet de N. Sarkozy et de sa politique ne suffira pas. Pour gagner en 2012, la gauche devra avoir la capacité de convaincre les électeurs qu’elle sera apte à conduire le changement. Cela implique que son candidat devra porter un projet crédible et largement partagé par les forces politiques qui le soutiennent.   

       Cette dynamique unitaire doit partir de l’établissement d’un manifeste, d’orientations partagées, d’une base commune en vue d’une nouvelle majorité législative et gouvernementale. Il sera indispensable d’associer étroitement à cette démarche, celles et ceux qui, engagés dans les syndicats, les associations, la vie citoyenne, constituent les forces vives de la gauche et de l’écologie.  

         Il faut maintenant rapidement passer des discours et des intentions aux actes et organiser une confrontation large et constructive au cours d’Etats généraux, où seront débattues et élaborées les grandes orientations d’une politique de gauche et écologique pour la France. 
  (Communiqué de Paul Quilès et Marie-Noëlle Lienemann)

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

surmely alain 20/03/2010 17:35


Afin de donner une assise plus populaire et démocratique à la gauche et de sortir des querelles intestines et des rivalités d’appareil(pas toujours fructueuses !) l’idée est intéressante et
séduisante.Parce que je pense,avec vous,que l’enjeu c’est le rassemblement.Nous en avons les moyens intellectuels et humains.Quant aux idées,aux propositions,aux perspectives qui viendront
étoffer,nourrir ce « projet commun pour une gauche de changement »elles ne devraient pas manquer tant le besoin(quand ce n’est pas l’urgence)est grand de changer de cap
:éducation,recherche,laïcité,politique énergétique et industrielle,logement,égalité des droits,condition étudiante,rapports Nord-Sud(et votre intervention à propos du Rwanda est éclairante même si
elle ne dissipe pas toutes les zones d’ombre),rapports inter-confessionnels,fractures territoriales en France et en Europe,justice,avenir des collectivités locales..etc.La politique est affaire
d’idées,de mots,de débats,d’organisations(de forces)mais aussi d’hommes et de femmes.Et nous avons besoin de vous,plus que jamais,loin de la politique spectacle et du marketing électoral,pour
transformer l’essai.Ce n’est pas non plus,me semble-t-il, une affaire de personnes.C’est une question bien humaine et donc à échelle humaine même si les défis ne sont pas minces.Peut-être,et c’est
le sens de mon message,ne vous voit-on,entend-on pas assez ?Vous n’êtes pas,du reste,le seul dans cette cette situation d’isolement(tout relatif bien sûr).Et c’est bien ce que je trouve
préoccupant.Tous ceux et toutes celles sur qui nous pourrions compter-dans le sens le plus fort du terme-se sont un peu éclipsés(de fait et pour des raisons que je ne crois pas anodines du tout
voire même franchement significatives)depuis une dizaine d’années.Est-ce une question simplement « médiatique » ?Ou n’est-ce pas,plus profondément,une question intellectuelle,idéologique
c’est-à-dire une question liée au débat d’idées qui a rangé au placard des vieux ustensiles périmés,pêle-mêle :la laïcité,les nationalisations,le militantisme,le dévouement à ce
militantisme,l’émancipation collective,l’égalité des droits,la protection sociale des salariés,l’école creuset de la république,de la culture pour tous et garantie de justice sociale,la lutte
contre la misère et pour la dignité de tous pas dans les mots mais dans les faits.Comme si le néolibéralisme,en mettant en concurrence généralisée l’ensemble des êtres humains et des
territoires,avec les résultats que l’on sait et qu’il paraît difficile d’ignorer avait tout balayé sur son chemin pour ne laisser subsister,difficilement,que quelques vagues références écologistes
aux écosystèmes en péril(références qui ne sont en rien critiquables)mais pas toujours bien reliés à des questions bien économiques,sociales et politiques.Il faut donc,à nouveau,ouvrir les yeux en
grand sur le réel,redonner une conscience politique à ceux qui ne voient leur salut que dans l’émission « Moundir,l’aventurier de l’amour »et autres reality shows,sortir de la futilité et des
miroirs aux alouettes pour offrir quelque chose qui serait concret,tangible,démontrable.Pas le « grand-soir » mais autre chose que du dérisoire et des faux semblants,au risque d’entrer dans la
dernière phase de l’actuelle crise,à savoir la crise politique,après la crise financière,économique et sociale.


Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez