Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 10:23

 maurel.jpg

    Article publié sur le site de France 3 Ile de France

     

      Le grand public a découvert Emmanuel Maurel, candidat face à Harlem Désir

pour la direction du parti socialiste.

Ce nouveau visage de l'aile gauche du PS

est vice-président du conseil regional d'Ile de France.

Portrait

 

 

     Emmanuel Maurel est donc l'empêcheur de désirer en rond. Avec 28% au scrutin interne au parti socialiste pour désigner sa direction, il a crée une relative surprise. Son score permet à l'aile gauche du parti de revendiquer un espace politique. Et Emmanuel Maurel peut donc succéder à Benoit Hamon pour incarner ce courant. A 39 ans, le vice-président du conseil régional d'Ile de France change de dimension politique.

 

Nouveau rôle

 

      "Le défi pour lui maintenant est de savoir ce qu'il va faire de cette lumière. Il n'était pas forcément programmé pour cela. Chez lui, la part d'ambition personnelle est un peu plus réduite que chez d'autres élus", commente Marie-Pierre de La Gontrie, amie et voisine de bureau au conseil régional d'Ile de France.

 

     "C'est un type bien. Solide. Il gagne à être connu. Le piège pour lui, maintenant, serait peut-être de s'enfermer dans un personnage. Celui de gardien du temple ou de dernier des mohicans. Mais, il sait trouver des accords politiques avec quand même toujours une ligne de fond directrice", juge Cécile Duflot, qui l'a côtoyé à la région Ile de France.

 

      "Jusqu'ici, Emmanuel était identifié comme un intellectuel dans le parti, parce qu'il est chargé des universités permanentes et organise le contenu des journées de la Rochelle. Depuis hier, il a montré qu'il pouvait être un leader politique", espère une de ses amies, militante à Paris.

 

Le parcours politique

 

      Professeur à Sciences -Po, ses étudiants peuvent plancher sur son livre "Leçons de droit et d'institutions politiques". A sa bibliographie également, un ouvrage sur Jean Poperen. Un modèle ? "J'aimais bien l'idée d'être un jeune archaïque", confie-t-il à Libération à propos de cette filiation. Mais c'est aux côtés de Jean-Luc Mélenchon qu'il fait ses premiers pas comme attaché parlementaire. D'ailleurs, les mélenchonistes restés au PS comme Marianne Louis ou Jérome Guedj sont des fervents soutiens de la motion 3.

 

      Né en 1973, le 10 mai (mdr) à Epinay sur Seine (re-mdr), il va grandir un petit peu plus au nord de l'Ile de France dans le Val d'Oise. A Eaubonne, Méry sur Oise ou encore Andilly. Il est aujourd'hui élu municipal de Persan.

 

      En 2009, il devient vice-président du conseil régional d'Ile de France. Il a en charge l'apprentissage et la formation, domaines de compétence de l'échelon régional. " Ca m'a appris l'humilité, même si je n'en étais pas dépourvu auparavant", confie-t-il à France3 Ile de France. "C'est un mandat passionnant avec la necessité de se confronter au réel, les contraintes budgétaires ou les rythmes de l'action publique. Même si c'est un secteur très technique, j'ai essayé d'y mettre un peu de politique, une vraie politique de gauche", ajoute-t-il.

 

      "Dans les réunions de l'executif du conseil regional, il est l'un de ceux dont les avis ont le plus de vision politique. Il est très structuré d'un point de vue politique. Et en plus, il est très cultivé, ce qui dans cette génération là est moins courant", juge Marie-Pierre de La Gontrie

 

 

Un littéraire pur et dur

 

      Il suffit d'être ami facebook avec Emmanuel Maurel pour connaître ses passions. La musique classique. Au printemps, il statue souvent sur ses longues soirées passées à corriger des copies au son d'un quelconque opéra ou concerto. Et la littérature. "C'est une passion ancienne. Je suis très sensible au beau style français. Chateaubriand, Rousseau. Ca m'apaise et ça m'enrichit. J'écris toujours mes discours moi-même. J'essaye de faire en sorte qu'ils ne soient pas trop mal écrits", confesse-t-il.

 

      C'est avant tout un grand amateur de poésie. "C'est une autre appréhension du temps et du rapport au monde. Je sais que c'est assez banal comme propos, mais il y a quelque chose de fascinant", explique Emmanuel Maurel. Ses poètes préférés: Baudelaire, Apollinaire et parmis les contemporains Yves Bonnefoy, Paul Celan ou Philippe Jacottet.

 

      Mais celui qu'il place au-dessus est François Malherbe, poète français du XVII ème siècle, qu'il a beaucoup lu et annoté durant ses études de lettres. Malherbe dont le vers le plus connu est le suivant : "et rien, afin que tout dure, ne dure éternellement".

 

      Une devise pour la vie politique. 

                           Visionner l'intervention d'Emmanuel Maurel

                      à l'issue du scrutin sur la désignation du Premier secrétaire du PS

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez