Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 16:13


    


Pendant 2 jours (les 11 et 12 juin 2009),
150 professionnels de l'énergie ont participé au colloque d'Enerpresse,
qui traitait de la crise de l'énergie.
En raison de mon expérience d'ingénieur
et de responsable politique dans ce domaine (cliquer ici),
j'ai été invité à intervenir lors de la table ronde
sur "l'inévitable acceptabilité".
On trouvera le compte rendu des échanges autour de ce thème
en cliquant ici
(mon intervention se trouve à partir de la page 4)

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Energie et environnement
commenter cet article
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 16:08

    "Laisser une trace dans le coeur": c'est le titre du film consacré à mon ami Augustin Dumay. Il résume bien ce que cet immense violoniste nous apporte, chaque fois que nous l'entendons.
     Nous avons la chance de le retrouver à Cordes, dans le cadre du 
38ème Festival de musique, si riche  en jeunes talents, qu'il encourage depuis des années. 
      Si, comme moi, vous êtes un passionné de musique et que ne pouvez être parmi nous pour ces concerts, je vous invite à regarder et écouter les séquences très évocatrices du site d'Augustin Dumay (
cliquez ici). 

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Cordes sur Ciel
commenter cet article
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 18:09

Comme chaque année depuis 15 ans, je viens de participer avec bonheur aux fêtes médiévales de ma commune, Cordes sur ciel : les Fêtes du Grand Fauconnier, qui sont parmi les plus anciennes de France (pour voir de belles photos des fêtes, cliquez ici)


Pendant deux jours, costumés en tenue du Moyen Age, des milliers de visiteurs, de tous âges, français et étrangers, sont à la fois les spectateurs et les acteurs de cette reconstitution d’un moment de notre histoire. Tous s’en donnent à cœur joie, avec les musiciens, les comédiens, les danseurs, les chanteurs, les cavaliers….Dans le cadre authentique et si bien conservé de la cité de Cordes, ils ont le sentiment de vivre pendant quelques instants 7 siècles en arrière !


Une fois la fête terminée, je ne peux m’empêcher de me poser la question : comment vivait-on vraiment en ce temps là ? Qu’est-ce qui a changé depuis ?


La réponse est évidente pour ce qui concerne les aspects matériels. Le progrès scientifique et technique est passé par là: l’espérance de vie a presque doublé, le confort et l’hygiène d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec ceux de l’époque….


Dans le domaine des relations sociales, les évolutions et révolutions successives ont fait disparaître l’arbitraire qui découlait de l’exercice du « droit divin » et la liberté, même si elle est parfois mise en cause ici et là, est devenu un bien précieux, en tout cas dans nos sociétés démocratiques.


Là où les évolutions sont moins claires et où il faudrait y regarder de plus près, c’est lorsque l’on considère certains aspects des relations entre les hommes en matière de sentiments, de mœurs, de croyances….


Un regard sur l’actualité quotidienne nous montre, si nous en doutions, que les sentiments humains sont encore très souvent guidés par la recherche de la puissance, de la domination, du profit.


Quant aux mœurs, si elles ont évolué dans de nombreuses parties du globe, dans combien de pays sont-elles encore régies par des coutumes et des pratiques barbares (certains diraient "dignes du Moyen- Age") ?


Pour ce qui est des croyances, combien d’hommes et de femmes –y compris dans les pays dits "occidentaux"- sont encore sous l’emprise de superstitions et de mode de pensée qui n’ont rien à envier à cette période ?

Je n'ose pas imaginer qu'il faudra attendre encore 7 siècles avant que l’humanité sorte véritablement de l’obscurantisme……

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Réflexions à haute voix
commenter cet article
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 22:07

"La voiture électrique, c'est pour bientôt", nous annoncent en fanfare les constructeurs automobiles (voir par exemple cet excellent article).

Tous ceux qui s'intéressent au développement durable se réjouissent de cette future contribution aux économies de pétrole et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Mais, au fait, pourquoi ne l'a-t-on pas fait plus tôt?

J'ai retrouvé dans mes archives une note que j'ai transmise en 1975 au Conseil économique et social, dont j'étais membre de section et les bras m'en sont tombés.
 
Lisez la et vous verrez clairement, malgré l'aspect un peu technique de certains aspects du texte, que la voiture électrique était alors envisageable à un horizon de 5 à 10 ans, avec des économies substantielles d'hydrocarbures et de pollution. C'est dire qu'on a perdu au moins 25 ans!!

Pourquoi? La raison en est relativement simple: la priorité était à l'époque le nucléaire, qui absorbait la plus grande partie des investissements et de la recherche. De plus, les compagnies pétrolières n'étaient pas très désireuses de voir se modifier les processus de fabrication et de distribution, ainsi que la fiscalité.

Bien sûr, la hausse durable du prix du pétrole et la prise de conscience grandissante de l'impératif écologique ont modifié la donne. Il reste à espérer que, dans le domaine de l'énergie comme dans celui de la protection de l'environnement, une certaine molesse dans l'action -toujours perceptible, au delà des grands discours et des promesses-, ne conduira pas au même type de regret dans 20 ans......

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Energie et environnement
commenter cet article
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 09:18

On a du mal à imaginer le choc qu'a été pour les services déconcentrés de l'Etat
la décentralisation,
décidée par la gauche et mise en oeuvre dans les années 80.
Ayant été moi même un acteur engagé dans cette période
-où j'ai eu à 2 reprises la responsabilité du Ministère de l'Equipement-
j'ai été invité récemment à conclure un colloque sur ce sujet.
Lire mon intervention

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Toujours d'actualité
commenter cet article
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 08:42

RESERVEZ VOTRE SOIREE DU 31 JUILLET !

           
Vous êtes invité à la projection du film du spectacle « ils ont tué Jaurès », en présence du metteur en scène,
Claude Moreau, le vendredi 31 juillet, jour anniversaire de l’assassinat de Jean Jaurès.

 

 Accueil à 20 heures 00 à  la Maison de la Musique,
sur le site de Cap’ Découverte,
près de Carmaux

(entrée gratuite)

Début du film à 20h30 précises 

Possibilité de repas à l’Auberge de la Découverte, en appelant le 05 63 80 21 35

           

        La projection du film sera suivie d’un débat sur la modernité de la pensée et de l’action de Jaurès, ainsi que sur la nécessité, aujourd’hui encore, de créer une dynamique de rassemblement de l’ensemble des forces de gauche, en présence de :

            - Rémy Cazals, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Toulouse-le-Mirail,

            - Patrick Le Hyaric, député européen, directeur de l’Humanité,

            - Marie-Noëlle Lienemann, ancienne ministre.

 

Le nombre de places étant limité, il est préférable de s’inscrire.
 Envoyez un message à: ga81@orange.fr

 

            Rappel : A l’occasion de la commémoration du 80ème anniversaire de l’assassinat de Jean Jaurès, le spectacle évènement « ils ont tué Jaurès », conçu par l’Association Pays de Jaurès, présidée par Paul Quilès, a été présenté à Carmaux au cours de la première semaine d’août 1994.

            Sur le site de la Grande Découverte, encore en cours d’exploitation, plus de 40 000 spectateurs ont assisté à ce spectacle, mis en scène par Claude Moreau, avec pour auteur Alain Decaux et la participation de 150 acteurs amateurs et de plusieurs centaines de bénévoles, enfants du Carmausin. Bernard-Pierre Donnadieu y incarnait Jaurès.

            A cette occasion, François Mitterrand avait envoyé un message, dans lequel il conseillait de «toujours revenir à Jaurès, à ses actes, à sa parole ». Il est vrai que la pensée et l’action du grand tribun socialiste restent d’actualité, qu’il s’agisse de ses combats pour l’unité de la gauche, pour les droits des plus défavorisés ou pour la paix dans le monde.

 

Cette soirée est organisée par Gauche Avenir 81,
déjà à l’initiative de plusieurs rencontres-débats dans le Tarn.

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Jaurès
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 21:07

 Suite à la lettre que vient d'adresser Martine Aubry à six responsables de partis de gauche et écologiques (lire la lettre), nous avons publié le communiqué suivant:   
                                     
          "Marie-Noëlle LIENEMANN et Paul QUILES considèrent que la démarche que vient de proposer  Martine Aubry aux responsables des partis de gauche manifeste une inflexion intéressante de la part de la première secrétaire du PS en faveur du rassemblement de la gauche. 

            L’envoi et le contenu de la lettre qu’elle a fait parvenir à ses homologues s’inscrivent  dans une nouvelle dynamique, proche de celle proposée par le club Gauche Avenir, qui consiste à créer un comité national de rassemblement des forces de gauche. Celui-ci définirait la façon d’établir en commun un projet, un programme, un accord gouvernemental et législatif pour 2012, dans la perspective d’une candidature unique de la gauche aux futures présidentielles.

              Nous nous félicitons que le courrier de Martine Aubry fixe comme objectif  «  l’élaboration d’un projet commun de la gauche en 2012 », suggère la mise en œuvre d’ « une stratégie politique électorale commune pour l’emporter », reconnaisse que le rassemblement doit associer des militants au-delà des partis («La « maison commune » doit accueillir tous les citoyens qui se reconnaissent dans cette démarche de changement. »)

              Nous espérons que cette première initiative recevra un accueil constructif de la part des dirigeants des principaux partis de gauche et écologistes, car l’attente unitaire du peuple de gauche, dans le respect de chacun et de la diversité des points de vue, est considérable."

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Politique française
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 10:00

        Pour ceux qui regardent, au delà de leur clocher, les évènements qui se déroulent à travers le monde, la multiplication et l’accentuation des « désordres »* ont de quoi inquiéter.


La crise sans précédent que traverse le capitalisme financier n’en finit pas, contrairement aux propos lénifiants dont nous abreuvent tant de politiques et de commentateurs. Les déficits continuent à se creuser, sans qu’on sache très bien comment ils seront comblés. Quant aux plans de sauvetage et de relance qui se succèdent, chacun commence à comprendre que ce sont autant de replâtrages d’un système qui cherche à survivre, en tentant de faire croire que l’«après crise » sera « comme avant » !


Les inégalités et les déséquilibres s’accentuent entre les diverses parties du monde, touchant tous les domaines -économique, social, sanitaire, écologique- et constituant de graves menaces potentielles pour la paix mondiale.


Les risques de guerre restent, malgré les louables efforts de l’administration Obama, très préoccupants dans plusieurs régions. Pour ne citer que les foyers de tension les plus évidents, le Moyen-Orient, l’Iran, l’Afghanistan, le Pakistan (où les Talibans sont de plus en plus agressifs) sont des lieux de conflit « exportables ». S’ajoute depuis peu à cette liste la Chine, avec les violents affrontements ethniques du Xinjiang.


      Les Etats les plus puissants et l’ONU (si elle en a les moyens !) vont avoir à faire preuve d’un esprit particulièrement responsable pour empêcher que des étincelles déclenchent des explosions qui pourraient se révéler redoutables.

 
     Est-ce par peur de regarder ce monde en face que les foules se grisent, s’enthousiasment pour de faux héros, cherchant, selon l’analyse d’un sociologue, des « modèles auxquels s’identifier » ?

Un modèle Michael Jackson, dont aucune des turpitudes ne nous a été épargnée ?
Un modèle les grands champions du Tour de France, empêtrés dans  les scandales du dopage ?
Un modèle les rois du ballon rond, dont les transferts financiers dépassent l’entendement (94 millions € pour Ronaldo) ?


     J’aime la musique, j’ai adoré le Tour de France et je reste un passionné de foot, mais je n’ai vraiment pas envie de m’identifier à ces modèles. Il ne suffit pas de rassembler, après sa mort, des centaines de millions de fans pour un « événement télévisuel planétaire » ou de se faire applaudir sur les routes des vacances par des millions de personnes, pour faire oublier l’odeur d’argent et l’hypocrisie sans nom que véhicule cette excitation, largement amplifiée par une médiatisation outrancière.


     A l’époque romaine, les empereurs régnaient en distribuant au peuple « panem et circenses » (du pain et des jeux). Aujourd’hui, le pain manque à certains, mais les jeux sont toujours là et, en se bouchant un peu le nez, on a le droit de rêver…..et d’oublier.
    

 

* pour reprendre le concept développé dans le livre (« Face aux désordres du monde »), que j’ai écrit avec Alexandra Novosseloff en 2005.

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Réflexions à haute voix
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 17:56
A la suite du forum de Gauche Avenir sur "l'état de la gauche", qui s'est tenu le 2 juillet à l'Assemblée Nationale, je viens d'adresser, avec
Marie-Noëlle Lienemann,
la lettre ci-dessous aux
six principaux leaders de la gauche.
_______________________________________________________________________________________________________


Lettre adressée ce jour à :
Martine Aubry, Jean-Michel Baylet, Marie-George Buffet, Jean-Pierre Chevènement,
Cécile Duflot, Jean-Luc Mélenchon
 

            Notre club, Gauche Avenir, créé en mai 2007, réunit des personnalités et des militants politiques, syndicaux, associatifs, issus des différentes  sensibilités de la gauche. Il s’est fixé comme objectif  d’œuvrer à son rassemblement, en s’efforçant notamment de l’aider à reprendre l’offensive idéologique.

            Nous nous adressons à vous aujourd’hui, parce qu’à trois ans de la future élection présidentielle, le temps nous est compté pour réaliser le rassemblement des forces de gauche et écologistes, sur la base d’une charte commune, d’un programme de gouvernement et d’un accord législatif. Notre conviction  est que, en dehors de cette démarche, aucune victoire n’est possible en 2012.

            Le 2 Juillet dernier, nous avons organisé un Forum sur « l’état de la gauche », qui a réuni de nombreux participants autour de responsables des différents partis, d’intellectuels, d’animateurs d’associations et de mouvements sociaux. Au-delà des différences, tous ont soutenu l’idée de constituer immédiatement un comité national de rassemblement des forces de gauche, réunissant non seulement les partis de la gauche et de l’écologie, mais aussi les associations, les clubs, les mouvements, voire les syndicats, qui se situent à gauche.

            Chacun voit bien qu’un simple accord électoral de dernière heure ne suffirait pas à créer une dynamique victorieuse. Le projet et le contenu des engagements qui le scelleront ne sauraient être  préparés en cercle restreint. Ils doivent être le fruit d’un travail sérieux, de débats approfondis, d’une volonté de synthèses nouvelles autour des valeurs fondamentales de la gauche, qui, pour la plupart, demeurent d’une grande actualité.

            Ce comité national pourrait, à travers des Etats généraux de la gauche,  associer à des « primaires du projet » ces milliers de femmes et d’hommes de gauche qui, trop souvent, ne se reconnaissent plus  dans le paysage politique actuel.

             Ainsi pourrions-nous reconstruire la confiance, l’espoir et un mouvement d’engagement politique et citoyen. C’est de cette attente et  de cette  proposition que nous  nous faisons ici les interprètes.

            A l’occasion du forum de Gauche Avenir, nous avons commandé un sondage. Celui-ci montre que  59% des Français  pensent que la création d’un tel comité* est une action qui va dans le bon sens. Ce score atteint près de 70% pour les électeurs de gauche et des Verts.

            Nous pensons, avec celles et ceux qui ont participé à notre forum, qu’il vous revient de prendre une initiative forte et unitaire en ce sens et nous espérons vivement que vous accepterez de vous y engager rapidement. 

            En vous remerciant par avance pour votre bienveillante attention et pour ce que vous pourrez entreprendre en ce sens, nous vous prions de croire à l’expression de nos sentiments les meilleurs.

                                   

   Marie Noëlle Lienemann                    Paul Quilès

______________________________________________________________________________________________________ 

* Ce comité serait chargé de mettre en place des Etats généraux de toutes les gauches (partis, associations, syndicats, cercles de réflexion), en vue de s’entendre sur un programme commun et de choisir un candidat unique de la gauche.

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Politique française
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 10:51

12 intervenants, représentant les différentes sensibilités de la gauche,
140 participants, un débat passionnant, animé par Edwy Plenel, au cours de
2 tables rondes pendant 5 heures: le forum de Gauche Avenir
sur "l'état de la gauche" a tenu ses promesses!

Vous trouverez prochainement des informations détaillées sur le contenu de ce forum sur le
site de Gauche Avenir

D'ores et déjà vous pouvez prendre connaissance des documents qui ont été distribués:
-
la gauche dans la crise: état des lieux
- sociologie électorale, sociologie militante
- sondage commandé par Gauche Avenir à Opinionway:
 "les Français et la gauche: organisation et priorités"

Par ailleurs, vous pouvez visionner la vidéo de mon interview d'hier sur ce sujet 
par la chaîne parlementaire (LCPAN),
en
cliquant ici
(l'interview dure 5'30 et se situe entre 7' et 12'30)

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Gauche Avenir
commenter cet article

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez