Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 08:56

En haut de la Cité 

 

De 14h à 19h : 3 ateliers d’animations pour la jeunesse 

            1) "Construis ton satellite"…….salle du conseil de la mairie

            2) Fabrication des fusées à eau…..salle de conférence de la mairie

                Le lâcher des fusées se fera sur le terrain de foot de Cordes 

            3) Safari GPS et jeu de piste…..  départ dans la cour du musée de Cordes

 

De 14h à 20h : Projection de films institutionnels des partenaires sur grand écran et TV de rappel,   sous la halle couverte

 

De 19h à 20h : Accueil par le Maire de ses invités, dans la salle de la mairie de Cordes

 

Sous la halle couverte 

 

De 20h à 20h30 : Projection d’images et débat "Regards croisés sur la Terre", avec B. Cabrières (sous-directeur Opérations au CNES)

 

De 20h30 à 21h15 : Film sur la mission MSL d’exploration martienne par le robot « Curiosity » de la NASA et débat, avec PW. Bousquet (Chef de service Planétologie CNES) et Jérémie Lasue(Directeur de l’IRAP)

 

De 21h15 à 21h45 : Projection d’images et débat "vie sur Mars et dans l’Univers", avec Michel Viso (Expert des programmes en exobiologie CNES)

 

De 21h45 à 22h00 : Projection du film  "Voyage à la découverte du système solaire"

 

 

Au  « Jardin des Paradis »

 

De 22h à minuit : Soirée astronomie

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Cordes sur Ciel
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 17:07

satelleite.jpgMinistre chargé de l'espace pendant 4 ans (1988-1992), j'ai pu constater à quel point l'espace était essentiel tant pour la connaissance que pour la vie quotidienne.

En effet, il permet des
recherches et des études pour mieux connaître et comprendre l’Univers qui entoure notre planète et par là même connaître et comprendre notre planète elle-même et son devenir.

Il est aussi
le lieu de déploiement d’outils qui servent les activités humaines les plus quotidiennes et les plus répandues, comme les prévisions météorologiques ou les systèmes de navigation du type GPS.

 

 

Pourquoi l’espace à Cordes sur Ciel ?

 

Il y a quelques semaines, a été célébré l’anniversaire des 30 ans du premier vol d’un astronaute français, Jean-Loup Chrétien. Il y a 15 ans, nous recevions à Cordes ce même Jean-Loup Chrétien avec ses collègues américains et russes après son troisième vol.

 

Devant l’enthousiasme suscité par cette rencontre et la présence de plus en plus forte de l’espace dans les activités humaines, je m’étais promis de récidiver.

 

L’atterrissage sur Mars, le 6 août prochain, de la mission Mars Science Laboratory de la NASA nous fournit le prétexte d’une journée exceptionnelle, organisée à Cordes le lendemain, 7 août.

 

Ce sera le point de départ d’un programme pluridisciplinaire et multiculturel sur plusieurs années, intitulé « le Ciel sur Cordes », qui visera à révéler aux yeux du grand public la réalité, souvent insoupçonnée, de l’espace, à susciter des passions et, pourquoi pas, des vocations parmi les plus jeunes.

 

Quoi de plus normal que de débuter ce programme par la découverte de l’Univers dans une cité, dont on connaît le patrimoine architectural et culturel, mais dont on sait moins qu’elle a été créée l’année du passage de la comète de Halley en 1222 ! 

 

L’événement spatial du 7 août 2012 

 

Le 6 août, à 7h35, le rover « Curiosity » de la mission Mars Science Laboratory de la NASA doit atterrir sur Mars. Ce robot a pour objet de se déplacer sur la surface de Mars et, par des analyses du sol et des roches, d’en étudier l’habitabilité.

 

Le lendemain de cet événement exceptionnel, le 7 août, des images de cette mission seront projetées et commentées par des spécialistes de l’espace, sur un grand écran disposé sous la Halle de Cordes.

 

A cette occasion, sera également projeté sur ce même grand écran, un film préparé par les agences spatiales française et européenne, CNES et ESA : un voyage à la découverte du système solaire.

 

En accompagnement à ces projections, des interventions de spécialistes du secteur spatial exposeront les objectifs de ces grandes missions spatiales et en quoi elles peuvent concerner les activités humaines.

 

Un des sujets traités sera la vie sur Mars et dans l’Univers.

 

Auparavant, pendant la journée, différentes manifestations seront proposées pour tous les publics :

-      exposition en plein air, dans les rues de Cordes, de panneaux illustrant l’activité spatiale ;

    -  ateliers pour les enfants leur permettant de réaliser et de lancer des fusées à eau sur le stade de Cordes, de confectionner des maquettes de satellites dans les salles de la mairie, de participer à un jeu de piste utilisant le système GPS ;

   -  projection de différents documents sur des écrans autour de la Halle par les partenaires institutionnels et industriels de la journée du 7 août ;

   -  exposition de maquettes de satellites, de fusées, de stands montrant ce qu’est l’activité spatiale;

   -  rencontre avec des acteurs du monde spatial.

 

Cette manifestation bénéficie du concours de partenaires parmi les plus importants de la scène spatiale mondiale : le CNES, l’ESA, Arianespace (qui réalise le lancement de satellites sur les fusées, dont Ariane, depuis Kourou en Guyane), Astrium, Thalès Alenia.

 

"Le Ciel sur Cordes" au-delà du 7 août

 

Après la journée du 7 août, d’autres événements viendront enrichir le programme « Le Ciel sur Cordes », de façon à en faire un rendez-vous de référence sur l’espace pour tous les publics.

 

- à l’automne prochain

Des journées pédagogiques sur l’espace au service des hommes seront organisées, pour sensibiliser les jeunes, notamment le public scolaire, à l’apport du spatial :

   -  dans la vie de tous les jours,

   -  dans les grands enjeux qui leur sont enseignés dans les développements classiques (évolutions à long terme de la Terre et de son environnement, aménagement des territoires, développement des activités humaines et gestion des ressources).

 

L’objectif est de conduire une opération pilote au niveau régional, qui puisse être reprise plus largement, avec le concours de la communauté enseignante.

 

- à compter de 2013

Nous réfléchirons à la possibilité de décliner, chaque année, un thème spatial (l’astronomie et l’étude de l’Univers, l’espace au service des citoyens, l’exploration de l’espace par et pour l’Homme) :

   -  avec des activités similaires à celles de 2012 (expositions, projection de films, conférences, animations et ateliers),

   -  avec des débats, des rencontres, des réflexions sur le thème choisi privilégiant une approche

  • pluridisciplinaire : le thème sera abordé sous différents angles (scientifique et technique mais également politique, économique, social, culturel, …) ;
  • et multiculturelle : l’approche française sera confrontée à celle d’autres cultures, européennes et d’ailleurs.

 

L’ambition est de faire du programme « Le Ciel sur Cordes » un rendez-vous de référence sur l’espace aux yeux du plus grand nombre et représentatif de la pluralité des enjeux et des approches de ce sujet.

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Cordes sur Ciel
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 11:53

sud-radio.pngPaul Quilès parle de la situation en Syrie

et de son engagement en faveur du désarmement nucléaire

sur Sud Radio (23 juillet 2012)

Ecouter l'interview

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Médias
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 09:53

      Depuis que j'ai publié un livre sur le désarment nucléaire, j'entends beaucoup de jugements caricaturaux ("c'est irresponsable de vouloir se passer de la dissuasion nucléaire", "c'est notre assurance-vie"....) ou de commentaires désabusés ( "de toute façon, on ne peut rien faire", "je fais confiance aux experts"....)

      Le plus souvent, on me dit: "c'est trop compliqué...et puis, je n'ai pas le temps!". Alors, je vous propose, en cette période estivale, de consacrer 1/4h à regarder cette vidéo, dans laquelle je réponds très directement et sans langue de bois aux 9 questions* qui m'ont été posées à Vienne le 2 mai 2012 par le CTBTO (organisme international de contrôle du traité d'interdiction des essais nucléaires).

    
      Vous comprendrez ainsi pourquoi j'accorde autant d'importance à la question du désarmement nucléaire et pourquoi il est important que vous vous y intéressiez.

                                           Regarder la vidéo

* Les 9 questions:

1- Que faites-vous aujourd'hui?
2- Vous rappelez-vous de la première fois où vous avez entendu parler d'armement et d'essai nucléaire?
3- Il y a quelques années, vous étiez ministre de la défense. Aujourd'hui, vous êtes un ardent défenseur de l'élimination de toutes les armes nucléaires. Pourriez-vous nous expliquer les raisons de ce changement de point de vue?
4- Quelle est l'importance du TICE (Traité d'Interdiction Complète des Essais nucléaires) pour la paix et la sécurité mondiale et pourquoi?
5- Quelles sont, à votre avis, les plus grands défis à l'entrée en vigueur du TICE?
6- Que croyez-vous qu'il doit être fait en France et dans le monde pour sensibiliser le public au désarmement nucléaire?
7- Votre livre "Nucléaire, un mensonge français" cherche à relancer le débat sur le désarmement nucléaire en France. Pourriez-vous nous expliquer pourquoi vous l'avez écrit?
8- Pensez-vous que le monde sera un jour libéré des armes nucléaires?
9- Qu'est-ce qui vous motive personnellement et vous donne l'énergie nécessaire pour poursuivre vos objectifs?

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 15:53

Syrie.jpg    Depuis 16 mois, le boucher de Damas écrase son pays sous une répression sanglante, qui a causé 19 000 morts, dont 600 au cours des 2 derniers jours. C’est donc un terrible sentiment d’impuissance que l’on ressent devant l’incapacité de la Communauté internationale à mettre fin au calvaire du peuple syrien.  

 

            Le blocage du Conseil de sécurité de l’ONU par trois vetos successifs de la Russie et de la Chine a rendu impossible une implication internationale forte pour tenter d’empêcher les massacres. Ce triste constat oblige à se concentrer sur la préparation de la « suite », en espérant une chute rapide d’un régime à l’évidence condamné.

 

            Dans l’immédiat, des mesures urgentes s’imposent pour alléger les souffrances des réfugiés. Plus de 120 000 Syriens (dont 30 000 au cours des dernières 48 heures) ont fui leur pays et se trouvent dans une situation souvent très précaire. Les « amis de la Syrie », notamment les pays européens, devraient être très actifs pour les aider.

 

            Il me paraît également nécessaire que Bachar el Assad soit rapidement et fermement mis en garde au sujet de l’utilisation qu’il pourrait faire de son armement chimique. On se souvient que Saddam Hussein y avait eu recours dans sa guerre contre l’Iran (1983- 1988), entraînant la mort de 70 000 personnes, principalement des Kurdes. Il doit être clairement annoncé au président syrien que, s’il agissait ainsi, il franchirait une « ligne rouge » et serait exposé à une possible intervention militaire.

 

            Des mesures sont à prendre pour empêcher qu’après la fin de la dictature, des stocks d’armes (chimiques ou sophistiquées) ne se retrouvent au Liban, dans les mains du Hezbollah, aggravant de ce fait la tension avec Israël.

 

            Il est normal que les « amis de la Syrie » soient préoccupés par la composition de l’équipe qui dirigera le pays après la chute du régime. Pour autant, il ne faut pas rêver. Dans un pays aussi complexe, avec autant de composantes et de minorités, religieuses et ethniques, qui a subi pendant 40 années une dictature sanglante, on imagine difficilement la mise en place d’un gouvernement démocratique de type occidental. De plus, l’opposition actuelle est très composite. Les Frères musulmans commencent à élever la voix et les Sunnites, opprimés par la minorité alaouite (12% de la population), risquent de manifester une volonté de revanche une fois arrivés au pouvoir.

 

            Il faudra donc considérer avec beaucoup de prudence la sollicitude quelque peu intéressée des pays riches (et peu démocratiques) du monde arabe, qui semblent vouloir peser sur la composition du futur gouvernement. Le sujet de préoccupation majeur de ceux qui veulent vraiment aider les Syriens devrait être le respect des nombreuses minorités[1], afin d’éviter d’autres affrontements, qui risqueraient de prolonger, sous une autre forme, la terrible guerre civile qui ravage la Syrie.

                    

                        Tribune également publiée sur le site de MEDIAPART 


[1] Chrétiens, Arméniens, Assyriens, Kurdes, Alaouites, Chiites, Druzes, Turkmènes

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans International et défense
commenter cet article
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 20:33

toulouse3.jpg     
      La contribution "Le désarmement nucléaire et la paix", que je présente notamment avec Michel Rocard,
a été enregistrée par le Conseil National du PS du 18 juillet.

      Elle est maintenant en ligne sur le site du Parti Socialiste, où elle peut être consultée et signée.

      Je souhaite qu'elle puisse donner lieu à des débats sur ce sujet, trop rarement abordé.

 

        
Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 15:14
Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Cordes sur Ciel
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 10:46

Lire aussi sur ce lien ArticleQuilesCanardEnchaine.jpg

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 09:14

Un moment exceptionnel hier soir au théâtre Le Colombier,
qui vient de réouvrir avec un spectacle
composé de deux pièces de Georges Feydeau.

Les mercredis, jeudis, vendredis et samedis à 21h et les dimanches à 17h 

 
Léonie est en avance ou le mal joli
Qui a dit que les souffrances de l’enfantement étaient le triste apanage de ces dames ? Coincé entre une femme enceinte très agressive sur le point d’accoucher, une sage femme autoritaire et des beaux-parents méprisants, le futur papa va lui aussi connaître les affres de l’accouchement…
Une des pièces les plus follement drôles de Georges Feydeau
Feu la mère de Madame
Messieurs, si tout mariés que vous êtes, vous décidez de sortir un soir au bal des Quat’z'Arts, pour rentrer passablement éméchés à 4h10 du matin, ne commettez pas la folle imprudence, pauvres malheureux, d’oublier vos clefs… ou bien il vous en cuira…
Mesdames, si vous avez les seins en portemanteau, un mari indélicat passionné par un modèle nu, méfiez-vous des visites nocturnes d’un certain valet de chambre, elle pourraient bien aggraver les choses…
En maître de cérémonie diabolique et génial, Feydeau nous entraine dans une fête endiablée où le rire fuse impitoyablement.
avec :
Véronique Charmeux, Frédéric Galaup, Fabienne Durand,
Bernard Habermayer, Katia Rizoud et Christain Rizoud.
Mise en scène de Christian Rizoud.
http://www.la-troupe-du-grand-bara.com
Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Cordes sur Ciel
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 18:52

Je dépose, avec de nombreux autres signataires,
une "Contribution générale"
au Congrès du Parti Socialiste,

intitulée « Le Temps de la Gauche »               

 

Pour lire la contribution, cliquez ici
Pour signer la contribution, cliquez ici    

    

     Les signataires de cette contribution générale viennent d’horizons différents, ont été signataires de motions différentes lors du Congrès de Reims en 2008 et n’ont pas tous soutenu le même candidat lors des primaires citoyennes. Mais aujourd’hui, nous sommes convaincus qu’une période politique nouvelle s’ouvre avec la victoire de François Hollande.

   

     Nous souhaitons que le Congres de Toulouse soit une réussite et il le sera s’il offre les conditions du débat. Nous aurions préféré que les militants disposent d’un peu plus de temps. C’est pourquoi, étape après étape, des contributions jusqu’à la synthèse en passant par les motions, nous souhaitons que notre congrès permette de répondre sans tabou ni faux semblant à cette question essentielle : quel rôle pour le PS et ses militants quand l’un des nôtres devient Président de la République ?

   

     L’unité du PS n’est jamais menacée par le débat d’idées mais elle est souvent fragilisée par les batailles d’écuries et l’affrontement des personnalités. Nous devrions éviter cet écueil à Toulouse et montrer que notre parti est fort de sa diversité.

   

     C’est la raison pour laquelle nous soumettons au débat une contribution qui assume des choix clairs, parce que nous avons un devoir de conviction et confrontation fructueuse sans ambigüité. Cette contribution croit en la force d’un Parti Socialiste renouvelé, mobilisé, responsable sans être godillot et qui défend la stratégie d’union des forces de gauche et écologistes en toute circonstance.

   

     Pour réussir le changement, un Parti Socialiste vivant !

  

     L’élection de François Hollande est une victoire de gauche. Le discours du Bourget et les 60 engagements du candidat ont été perçus comme tel par les Français. « Mon projet est socialiste » rappelait-il à juste titre. Il a pu s’appuyer en effet sur le travail mené au sein du PS, avec 3 conventions thématiques en 2010, préparatoires à l’adoption du projet en mai 2011. A chaque fois, le débat a prévalu, les militants ont été mobilisés. C’est ce qui a permis le succès des primaires citoyennes, puis la victoire à l’élection présidentielle et aux législatives.

   

      Ce qui a été vrai hier pour assurer la victoire doit l’être encore tout au long du quinquennat. Le PS n’a plus de leadership présidentiel à rechercher, il peut donc et doit impérativement se consacrer pleinement au travail des idées et à nouer et renforcer contacts, échanges et accords avec les autres forces de gauche, en vue des échéances électorales à venir.

   

     L’enjeu est connu. Il s’agit de permettre au PS d’exister pleinement, entre impulsion présidentielle et action gouvernementale, interventions des groupes parlementaires et mobilisation citoyenne. Dans le passé, la gauche au pouvoir n’a pas toujours su résoudre cette équation et nous avons regretté que le PS et ses militants n’aient pu faire entendre leur voix, fut elle exigeante, auprès des socialistes aux responsabilités. Tirons des enseignements du passé ! Le temps de la gauche est venu. Saisissons-le.

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Politique française
commenter cet article

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez