Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 09:36

Bannie-re-4.jpg      Le film "L'amère patrie: le retour des Français d'Algérie" *
sera diffusé
lundi 10 septembre sur FRANCE 3, à  23h10.

L'horaire est tardif, mais le film vaut de veiller un peu.
    

      Pour moi, ce film -auquel j'ai apporté mon modeste témoignage- est particulièrement émouvant, parce qu'il me rappelle les moments dramatiques vécus par ma famille paternelle, rentrée d'Algérie au début des années 60. 
    

      Il évoque aussi avec beaucoup de réalisme l'attitude des Français lors de l'arrivée des Pieds Noirs sur le sol métropolitain. J'ai connu ce climat lorsque j'ai "découvert" la France, après avoir quitté l'Afrique du Nord quelques années plus tôt. Ces souvenirs, qui ont marqué mon adolescence, étaient enfouis dans ma mémoire et j'ai eu la chance de m'y replonger en étant l'un des témoins auquels Frédéric Biamonti et Marion Pillas ont fait appel.
     

      Ceux qui ont vécu ces moments douloureux apprécieront certainement le beau travail de mémoire de 'l'amère patrie". Ceux qui ne les ont pas connus ou qui en sont restés à des stéréotypes trouveront dans le film des éléments factuels et des témoignages, parfois émouvants et toujours sincères, qui rappellent bien le contexte d'une période qui a fortement marqué l'histoire de notre pays. Je souhaite de tout mon coeur que ces souvenirs ne soient pas occultés de notre mémoire collective.

 

Présentation du film:

    

      "1962, le FLN et la France signent les accords d'Evian qui mettent fin à  8 ans de guerre et 130 années de colonisation. Pour les Pieds-Noirs, c'est à dire l'ensemble de la population européenne vivant sur le sol algérien, tout est prévu: ils resteront sur place et pourront se fondre dans la nation indépendante. Pourtant, les violences entre l'OAS et le FLN en décident autrement. Rien qu'en 1962, ils sont près d'un million à rejoindre la Métropole. Un afflux qui dépasse les administrations, surprend les politiques et inquiète la population. Pressés de s'intégrer dans une nation qui peine à  les reconnaître comme siens, les rapatriés hésitent entre honte et colère.

     Archives, témoins et historiens à  l'appui, "L'amère patrie" raconte l'histoire de ce malentendu politique et replace l'épisode du rapatriement dans le contexte politique, économique et social de la France du début des années 60. Une France qui veut trop vite oublier les heures sombres de la colonisation lui préférant la modernité et la prospérité des Trentes glorieuses.....au prix de sa cohésion nationale."

 

* Un film de Frédéric Biamonti et Marion Pillas, produit par "La Générale de production" (durée 70 min).

Repost 0
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 18:11

Conférence-Débat avec Paul Quilès
sur le thème

"Et si on débattait de l’armement nucléaire ?"

organisée par l'épi   
(espace politique d'innovation) 
de Besançon
 
Mardi 4 septembre 2012
à 20 heures  
 Foyer de la Cassotte
(18 rue de la Cassotte)

Lire l'invitation
 
Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 14:19

missiles.jpg     

     Si vous n'êtes pas encore convaincus que l'armement nucléaire (présenté dans le discours officiel comme une "arme de non emploi" ou une "assurance -vie") peut conduire à des catastrophes, regardez ce film. Il est très impressionnant.

 

             Visionner: "1983, au bord de l'apocalypse nucléaire"

 

             1ère partie   2ème partie   3ème partie   4ème partie

 

 

      "En 1983, l'état-major de l'OTAN organise un exercice militaire à grande échelle, destiné à tester les procédures de communication. Surveillée de près par le régime soviétique, l'opération démarre le 2 novembre dans un contexte international extrêmement tendu.

       Auparavant, le président Reagan a relancé la course aux armements en installant les nouveaux missiles Pershing 3 en Europe. Malgré les mouvements pacifistes, il enfonce le clou de cette stratégie, portée par le fameux discours sur "l'empire du mal", prononcé en mars 1983. Deux semaines plus tard, il lance le programme de la "guerre des étoiles".

      Côté soviétique, Andropov a succédé à Brejnev. Cet espion de carrière, âgé et en mauvaise santé, ne veut surtout pas faire preuve de faiblesse à l'égard de l'Occident. La méfiance est à son paroxysme dans les deux camps. Jusqu'au moment où un satellite militaire russe détecte - par erreur - le lancement de plusieurs missiles...."

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 20:02

Armstrong.jpg      Difficile d'ajouter des superlatifs aux éloges qui accompagnent la disparition de Neil Armstrong, le premier homme à avoir marché sur la Lune.

      Ces éloges sont justifiés, car ce qui s'est passé ce 21 juillet 1969 est bien un exploit authentique: celui d'un homme et d'une équipe bien sûr, mais aussi celui d'une chaîne de scientifiques, de chercheurs, d'ingénieurs, de techniciens et, au bout de cette chaîne, d'hommes exceptionnels, qui ont pris des risques considérables pour réaliser cette prouesse.

      Il y eut au départ la décision politique de John Kennedy, annonçant dans son discours du 25 mai 1961 devant le Congrès américain son intention d'engager les Etats-Unis dans la conquête de la Lune. On y voit bien que l'objectif, présenté de façon transparente comme un moyen de concurrencer les Soviétiques,était d'abord de nature politique. Il n'en demeure pas moins que cette décision a été le déclencheur d'une aventure qui va bien au delà de ces considérations liées à l'époque de la Guerre froide et de la folle course aux armements.
                             Ecouter le discours de John Kennedy
     
      J'ai eu le privilège, comme ministre de l'espace, de recevoir  Buzz Aldrin et sa femme pour un dîner privé. Pendant toute la soirée, le co-équipier de Neil Armstrong nous a décrit en détail la mission d'Apollo 11 et je me souviens combien ma femme et moi avons été étonnés et même fascinés d'entendre cet homme décrire avec tant d'enthousiasme l'exploit qu'il avait pourtant dû raconter tant de fois depuis 20 ans !

      Il faut dire que nous avions en mémoire cette nuit de juillet 1969 où, en vacances en Haute-Savoie, toute la famille avait quitté le chalet pour aller chez les voisins regarder la télévision. On voulait voir l'évènement en direct, de nos propres yeux, tant cela nous semblait extraordinaire, presque irréel et, bien sûr, malgré la mauvaise qualité de l'image, on photographia l'écran! On eut ensuite du mal à se rendormir, en pensant que "On a marché sur la Lune" n'était plus le titre d'un bande dessinée, mais une réalité qui nous submergeait d'émotion. L'ingénieur, féru d'astrophysique et passionné par la conquête spatiale, que j'étais, a vécu cette nuit là un moment unique.

      Les premiers pas d'Armstrong et d'Aldrin sur la Lune....voir la vidéo

      43 ans plus tard, l'exploit d'Apollo 11 peut sembler presque banal aux yeux de la jeune génération. Ce fut pourtant une aventure à hauts risques, d'une exceptionnelle difficulté. Contrairement à ce qu'on entend parfois, je suis convaincu qu'elle a été utile et qu'elle a ouvert la voie à de nouvelles conquêtes. L'Homme a toujours cherché à explorer le monde qui l'entoure, parce que, comme le dit le spationaute français Jean Loup Chrétien, "c'est dans les gênes de l'humanité". L'espace est l'avenir de l'Homme, qui retournera certainement sur la Lune et qui ira même sur Mars, voire plus loin.

      Voila pourquoi j'accorde de l'importance à la transmission de l'information sur l'espace, comme nous l'avons fait à Cordes il y a 3 semaines à l'occasion de de l'atterrissage du robot Curiosity de la NASA sur Mars. J'ai pu voir l'enthousiasme des plus jeunes et cette réaction nous encourage à poursuivre, avec l'aide de nos partenaires (CNES, ESA, Arianespace,....) des opérations pédagogiques en direction du milieu scolaire.

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans International et défense
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 09:22

                                                        A mes camarades socialistes

 

         Le débat sur la politique de défense de la France commence timidement à s'ouvrir. Si vous souhaitez, comme moi et comme un nombre grandissant de socialistes, que cette question ne soit pas, une fois de plus, occultée lors du prochain congrès du PS, je vous invite à signer ma contribution, intitulée
                         
                        "le désarmement nucléaire et la paix".

                                     
Pour cela, 
cliquez ici

 

      Je vous informe que je serai présent à l’Université d’été de La Rochelle et que je signerai mon livre "Nucléaire, un mensonge français".

      Je vous y donne rendez-vous, au stand des livres, pour en discuter :

                             samedi 25 août, à 11h30  

 

              En attendant, si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, je vous recommande de prendre quelques instants pour regarder cette vidéo, dans laquelle je réponds très directement et sans langue de bois aux questions que vous vous posez probablement.         
                                     

                                        Cliquez ici

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 17:54

Spationaute-4.JPGSpationaute-3.JPG     "Nominal": c'est le mot qu'on utilise dans le monde du spatial pour exprimer que le programme s'est déroulé conformément aux objectifs.

     Et c'est bien ainsi que nous avons vécu cette journée d'hier, "le ciel sur Cordes", qui a été une réussite.

     Il suffisait pour s'en convaincre d'écouter les réactions des spectateurs devant les films impressionnants du CNES et de l'ESA sur la conquête de l'espace (et de Mars en particulier) ou de voir l'enthousiasme des jeunes dans les ateliers.

     L'objectif était de révéler aux yeux du grand public la réalité, souvent insoupçonnée, de l'espace, mais aussi de susciter des passions et, pourquoi pas des vocations chez les plus jeunes. Cette belle journée, prélude à d'autres évènements à l'automne 2012 et en 2013, y a certainement contribué.

                                   Voir le reportage de France 3 Tarn

   C'est pourquoi je remercie vivement les organismes et les entreprises qui se sont pleinement engagées aux côtés de la mairie de Cordes sur ciel dans l'organisation de cette manifestation: le CNES, l'ESA, Arianespace (dont le Président, Jean-Yves Le Gall, était présent), Astrium, Thalès Alenia Space, Planète Science.

                                                              ***********
    Les premières images de la mission du rover martien "Curiosity" et de son arrivée sur Mars sont disponibles sur le site de la NASA

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Cordes sur Ciel
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 15:35

L’événement spatial du mardi 7 août 2012 : la cité médiévale
de Cordes sur ciel accueille

« Le ciel sur Cordes »

     Programme de la journée du 7 août à Cordes  

 

       Le 6 août, le rover "Curiosity" de la mission Mars Science Laboratory de la NASA doit atterrir sur Mars. Ce robot a pour objet de se déplacer sur la surface de Mars et, par des analyses du sol et des roches, d’en étudier l’habitabilité.

    

      Le lendemain de cet événement exceptionnel, le 7 août, des images de cette mission seront projetées et commentées par des spécialistes de l’espace, sur un grand écran disposé sous la Halle de Cordes.

     

      A cette occasion, sera également projeté sur ce même grand écran, un film préparé par les agences spatiales française et européenne, CNES et ESA : un voyage à la découverte du système solaire.

     

       En accompagnement à ces projections, des interventions de spécialistes du secteur spatial exposeront les objectifs de ces grandes missions spatiales et en quoi elles peuvent concerner les activités humaines.

 

      Auparavant, pendant la journée, différentes manifestations seront proposées pour tous les publics :

- exposition, dans les rues de Cordes, de panneaux illustrant l’activité spatiale ;

- ateliers pour les enfants ;

- projection de différents documents sur des écrans autour de la Halle;

- exposition de maquettes de satellites, de fusées;

- rencontre avec des acteurs du monde spatial.

 

      Cette manifestation bénéficie du concours de partenaires parmi les plus importants de la scène spatiale mondiale : le CNES, l’ESA, Arianespace (qui réalise le lancement de satellites sur les fusées, dont Ariane, depuis Kourou en Guyane), Astrium, Thalès Alenia. 
                                         
                                                                 ******
 

*  Pour mieux comprendre : « Pourquoi l’espace ? »

    
*  Interview de Paul Quilès sur CFM Radio

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Cordes sur Ciel
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 08:56

En haut de la Cité 

 

De 14h à 19h : 3 ateliers d’animations pour la jeunesse 

            1) "Construis ton satellite"…….salle du conseil de la mairie

            2) Fabrication des fusées à eau…..salle de conférence de la mairie

                Le lâcher des fusées se fera sur le terrain de foot de Cordes 

            3) Safari GPS et jeu de piste…..  départ dans la cour du musée de Cordes

 

De 14h à 20h : Projection de films institutionnels des partenaires sur grand écran et TV de rappel,   sous la halle couverte

 

De 19h à 20h : Accueil par le Maire de ses invités, dans la salle de la mairie de Cordes

 

Sous la halle couverte 

 

De 20h à 20h30 : Projection d’images et débat "Regards croisés sur la Terre", avec B. Cabrières (sous-directeur Opérations au CNES)

 

De 20h30 à 21h15 : Film sur la mission MSL d’exploration martienne par le robot « Curiosity » de la NASA et débat, avec PW. Bousquet (Chef de service Planétologie CNES) et Jérémie Lasue(Directeur de l’IRAP)

 

De 21h15 à 21h45 : Projection d’images et débat "vie sur Mars et dans l’Univers", avec Michel Viso (Expert des programmes en exobiologie CNES)

 

De 21h45 à 22h00 : Projection du film  "Voyage à la découverte du système solaire"

 

 

Au  « Jardin des Paradis »

 

De 22h à minuit : Soirée astronomie

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Cordes sur Ciel
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 17:07

satelleite.jpgMinistre chargé de l'espace pendant 4 ans (1988-1992), j'ai pu constater à quel point l'espace était essentiel tant pour la connaissance que pour la vie quotidienne.

En effet, il permet des
recherches et des études pour mieux connaître et comprendre l’Univers qui entoure notre planète et par là même connaître et comprendre notre planète elle-même et son devenir.

Il est aussi
le lieu de déploiement d’outils qui servent les activités humaines les plus quotidiennes et les plus répandues, comme les prévisions météorologiques ou les systèmes de navigation du type GPS.

 

 

Pourquoi l’espace à Cordes sur Ciel ?

 

Il y a quelques semaines, a été célébré l’anniversaire des 30 ans du premier vol d’un astronaute français, Jean-Loup Chrétien. Il y a 15 ans, nous recevions à Cordes ce même Jean-Loup Chrétien avec ses collègues américains et russes après son troisième vol.

 

Devant l’enthousiasme suscité par cette rencontre et la présence de plus en plus forte de l’espace dans les activités humaines, je m’étais promis de récidiver.

 

L’atterrissage sur Mars, le 6 août prochain, de la mission Mars Science Laboratory de la NASA nous fournit le prétexte d’une journée exceptionnelle, organisée à Cordes le lendemain, 7 août.

 

Ce sera le point de départ d’un programme pluridisciplinaire et multiculturel sur plusieurs années, intitulé « le Ciel sur Cordes », qui visera à révéler aux yeux du grand public la réalité, souvent insoupçonnée, de l’espace, à susciter des passions et, pourquoi pas, des vocations parmi les plus jeunes.

 

Quoi de plus normal que de débuter ce programme par la découverte de l’Univers dans une cité, dont on connaît le patrimoine architectural et culturel, mais dont on sait moins qu’elle a été créée l’année du passage de la comète de Halley en 1222 ! 

 

L’événement spatial du 7 août 2012 

 

Le 6 août, à 7h35, le rover « Curiosity » de la mission Mars Science Laboratory de la NASA doit atterrir sur Mars. Ce robot a pour objet de se déplacer sur la surface de Mars et, par des analyses du sol et des roches, d’en étudier l’habitabilité.

 

Le lendemain de cet événement exceptionnel, le 7 août, des images de cette mission seront projetées et commentées par des spécialistes de l’espace, sur un grand écran disposé sous la Halle de Cordes.

 

A cette occasion, sera également projeté sur ce même grand écran, un film préparé par les agences spatiales française et européenne, CNES et ESA : un voyage à la découverte du système solaire.

 

En accompagnement à ces projections, des interventions de spécialistes du secteur spatial exposeront les objectifs de ces grandes missions spatiales et en quoi elles peuvent concerner les activités humaines.

 

Un des sujets traités sera la vie sur Mars et dans l’Univers.

 

Auparavant, pendant la journée, différentes manifestations seront proposées pour tous les publics :

-      exposition en plein air, dans les rues de Cordes, de panneaux illustrant l’activité spatiale ;

    -  ateliers pour les enfants leur permettant de réaliser et de lancer des fusées à eau sur le stade de Cordes, de confectionner des maquettes de satellites dans les salles de la mairie, de participer à un jeu de piste utilisant le système GPS ;

   -  projection de différents documents sur des écrans autour de la Halle par les partenaires institutionnels et industriels de la journée du 7 août ;

   -  exposition de maquettes de satellites, de fusées, de stands montrant ce qu’est l’activité spatiale;

   -  rencontre avec des acteurs du monde spatial.

 

Cette manifestation bénéficie du concours de partenaires parmi les plus importants de la scène spatiale mondiale : le CNES, l’ESA, Arianespace (qui réalise le lancement de satellites sur les fusées, dont Ariane, depuis Kourou en Guyane), Astrium, Thalès Alenia.

 

"Le Ciel sur Cordes" au-delà du 7 août

 

Après la journée du 7 août, d’autres événements viendront enrichir le programme « Le Ciel sur Cordes », de façon à en faire un rendez-vous de référence sur l’espace pour tous les publics.

 

- à l’automne prochain

Des journées pédagogiques sur l’espace au service des hommes seront organisées, pour sensibiliser les jeunes, notamment le public scolaire, à l’apport du spatial :

   -  dans la vie de tous les jours,

   -  dans les grands enjeux qui leur sont enseignés dans les développements classiques (évolutions à long terme de la Terre et de son environnement, aménagement des territoires, développement des activités humaines et gestion des ressources).

 

L’objectif est de conduire une opération pilote au niveau régional, qui puisse être reprise plus largement, avec le concours de la communauté enseignante.

 

- à compter de 2013

Nous réfléchirons à la possibilité de décliner, chaque année, un thème spatial (l’astronomie et l’étude de l’Univers, l’espace au service des citoyens, l’exploration de l’espace par et pour l’Homme) :

   -  avec des activités similaires à celles de 2012 (expositions, projection de films, conférences, animations et ateliers),

   -  avec des débats, des rencontres, des réflexions sur le thème choisi privilégiant une approche

  • pluridisciplinaire : le thème sera abordé sous différents angles (scientifique et technique mais également politique, économique, social, culturel, …) ;
  • et multiculturelle : l’approche française sera confrontée à celle d’autres cultures, européennes et d’ailleurs.

 

L’ambition est de faire du programme « Le Ciel sur Cordes » un rendez-vous de référence sur l’espace aux yeux du plus grand nombre et représentatif de la pluralité des enjeux et des approches de ce sujet.

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Cordes sur Ciel
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 11:53

sud-radio.pngPaul Quilès parle de la situation en Syrie

et de son engagement en faveur du désarmement nucléaire

sur Sud Radio (23 juillet 2012)

Ecouter l'interview

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Médias
commenter cet article

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez