Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 15:01

            Ciel-sur-Cordes-2012-1 A l'initiative de son maire, Paul Quilès, Cordes sur Ciel va mettre en œuvre, dès l’été 2012, un projet intitulé « Le Ciel sur Cordes ».
         Passionné par le développement de ce secteur si important pour notre vie quotidienne, Paul Quilès, qui a été ministre de l’espace durant 4 ans, a toujours souhaité que ses activités soient mieux connues par nos concitoyens, tant en France qu’en Europe.
        L'ambition de ce projet
est de développer un programme dédié à l’Espace, à destination du grand public et nourrissant par ailleurs une réflexion à laquelle prendront part des acteurs de tous horizons.
 

          Ce programme pluriannuel, pluridisciplinaire et multiculturel, tourné vers l’avenir, se doit d’être à la hauteur de la richesse patrimoniale de Cordes sur Ciel. C’est pourquoi il sera mis en œuvre en association avec plusieurs partenaires, qui, dans le domaine spatial, comptent à l’heure actuelle parmi les plus dynamiques au monde, notamment :

-      le CNES, Centre National d’Études Spatiales; 

-      l’ESA, Agence spatiale européenne;

-      les principaux industriels du secteur, dont Arianespace, Numéro 1 mondial des lancements de satellites commerciaux.

 

 

Pour inaugurer ce programme de façon éclatante,

une journée très particulière aura lieu à Cordes le 7 août 2012.

             

         - La veille, à 7h35, un événement mondial aura lieu : l’atterrissage sur Mars d’un « rover » martien pour l’étude de l’habitabilité de la planète Mars, dans le cadre de la mission Mars Science Laboratory (MSL) de la NASA. 

          - Le 7 août, sous la Halle, une fois la nuit tombée, les images de cet atterrissage seront projetées sur grand écran et commentées par des spécialistes de l’espace. 

          - Auparavant, pendant toute la journée, différentes manifestations seront proposées à celles et ceux que la conquête de l’espace fascine et fait rêver, quel que soit leur âge :

          * exposition en plein air dans les rues de Cordes, de 50 panneaux illustrant l’activité spatiale, proposés par le CNES,

          * ateliers pour enfants : réalisation et lancement de fusées à eau au stade de Cordes, réalisation de maquettes de satellites dans les salles de la mairie, parcours GPS…

         * conférences, rencontres, débats,

         * pendant tout l’après-midi, projection de différents documents sur des écrans LED, autour de la Halle,

          * en début de soirée, projection de plusieurs documents sur la naissance de l’univers.    

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Cordes sur Ciel
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 21:59

 LogoACADOC2012

      La 41ème édition du festival Musique sur Ciel de Cordes se  déroulera du 19 au 25 juillet et comportera des innovations.
     Ce sera notamment l'occasion 
de multiples rencontres:

· Rencontre des grands et petits chefs-d’œuvre du répertoire romantique à nos jours,

· Rencontre d’artistes de renommée internationale et de jeunes talents,

· Rencontre conviviale entre fidèles et nouveaux festivaliers dans une ambiance toute estivale,

· Retrouvailles et rencontre avec une cité magique qui de tout temps a su séduire artisans et artistes.

      Musique sur Ciel s’étire dans l’espace et investit la Cité cordaise à votre rencontre, pour vous interpeller et vous inviter à prendre le temps de cette rencontre, car les artistes ont aussi besoin de votre complicité pour s’exprimer et affiner leur interprétation : ils proposent des Impromptus, ou moments musicaux à 11h (accès libre) dans des lieux inattendus, ouverts sur la voie publique.

      L’Ecole des Mélomanes propose des rencontres avec les musiciens, le compositeur Vasco Mendonça, les artisans luthiers et archetiers, à la découverte des œuvres interprétées lors des concerts et des instruments modernes - 18h, Maison Gaugiran (entrée libre).

     Le Foyer du Festival, à côté de l’Eglise Saint-Michel, vous accueille dans un espace chaleureux où public et artistes prennent le temps partagé d’un verre ou d’une collation. 
      En outre, nous avons fait tout notre possible pour que les tarifs des concerts soient attractifs - voyez en particulier le Pass 5 Grands Concerts - et que de toutes les autres évènements du Festival soient gratuits

      Toute l’information de Musique sur Ciel et les réservations sont en ligne ici
      
            (Extrait de la présentation du festival par la Présidente, Claire Pike)

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Cordes sur Ciel
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 16:43

 

colombierAprès bien des vicissitudes, le merveilleux théâtre du Colombier
va repartir,
avec une belle programmation
préparée par le nouveau locataire, Ivan Morane.

Paul Quilès présente Ivan Morane
et le programme des prochains mois sur CFM Radio
   écouter l'interview



PROGRAMMATION JUILLET/DÉCEMBRE 2012

 

 

du 18 au 29 juillet

 

du mercredi au dimanche, 10 représentations à 21h

 

Le Théâtre du Grand Bara (Castres)

 

un spectacle composé de deux pièces de Georges FEYDEAU:

 

LÉONIE EST EN AVANCE et FEU LA MÈRE DE MADAME

 

 

du 2 au 19 août

 

la Compagnie Opéra Light (Bordeaux)

 

5 spectacles chantés, du très jeune public au tout public, de Mozart à la vie de Callas.

 

 

MARIA ET L’OISEAU :                  les lundi, jeudi, vendredi et samedi à 21h

 

MADAME KAMISHIBAÏ :              les mercredi, samedi et dimanche à 17h

 

MILLEFEUILLE D’OPÉRA :         les mercredi à 21h

 

JEU DE MOZART :                          les dimanche (sauf le 12) à 19h

 

CONCERT CLASSICO’LATINO : les mardis à 19h

 

 

 

Les 6, 8 et 9 septembre,

 

la Compagnie Ivan Morane (Gaillac)

 

à l'issue d'une résidence au Théâtre du 21 août au 5 septembre

 

SCÈNE(S) DE MÉNAGE d'après Courteline, Molière, Feydeau, Maupassant, Anouilh, Ionesco, Shakespeare…

 

 

 

le dimanche 16 septembre à 17h

 

le réalisateur Serge KORBER viendra présenter son documentaire sur la vie de Jean-Louis TRINTIGNANT :

 

JEAN-LOUIS TRINTIGNANT, POURQUOI JE VIS

(en présence, sous réserve, de Jean-Louis Trintignant) 

 

 

Les vendredi 21 septembre à 21h et le dimanche 23 septembre à 17h

 

Le Trio FANNY HENSEL (Paris)

 

Interprétera BEETHOVEN, SCHUBERT, Louise Bertin, Fanny Hensel…

 

  

Les 19 octobre à 21h et le dimanche 21 octobre à 17h

 

MARIE-CHRISTINE BARRAULT accompagnée de deux musiciens (flûte et violoncelle) interprète « Caprices et Fantaisies »

 

D’après la correspondance de Voltaire et Frédéric II de Prusse.

 

Musiques de J.S.Bach, C.P.E. Bach, Telemann, Quantz…

 

 

 

Vendredi 26 octobre 2012 à 21h

 

ENSEMBLE ZELLIG (Paris)

 

3 musiciens (flûte, clarinette, viole de gambe/violoncelle) et un comédien

 

interprètent BERLIOZ, DEBUSSY, MARIN MARAIS, DEVIENNE, FÉNELON, HERSANT… et des textes de BALZAC, MUSSET, CORNEILLE, SAND, MERIMÉE…

 

 

Vendredi 16 novembre à 21h

 

COMPAGNIE IVAN MORANE

 

« Faire bouillir le chevreau dans le lait de sa mère »

 

Création Festival d’Avignon 2012

 

Spectacle composé par Émile Brami et Mickaël Hirsch d’après les écrits de Marcel Proust et Louis-Ferdinand Céline sur leurs mamans…

 

Mise en scène Ivan Morane

 

 

 

Samedi 17 novembre à 21h

 

La violoncelliste Silvia LENZI interprète 3 suites de Bach sur violoncelle baroque

 

 

Dimanche 18 novembre à 17h

 

En présence de PAUL ANDREU

 

Lecture de son roman : « Y avait il des oiseaux ? » par Ivan Morane et deux musiciens (piano et violoncelle). Rencontre/discussion avec Paul ANDREU

 

 

Les vendredi 23 et samedi 24 novembre à 21h

 

Cie de la 25ème heure (Gaillac)

 

HOMME AT HOME un spectacle de théâtre et de rock & roll écrit et interprété par Régis MAYNARD, accompagné par le musicien Harry Richmond Brown

 

 

Vendredi 30 novembre à 20h

 

ENSEMBLE ZELLIG " Les deux Amériques "

 

3 musiciens, 1 chanteuse, 1 comédien

 

interprètent PIAZOLLA, VILLA-LOBOS, REICH, LINDBERG (sur un film de Buster Keaton)…et des textes d’HEMINGWAY, BORGES, MARQUEZ, AMADO…

 

 

Dimanche 2 décembre à 17h

 

ENSEMBLE ZELLIG  "Nocturnes d'Afrique" 

 

3 musiciens, 1 chanteuse, 1 comédien

 

À partir de textes d’Alain MABANCKOU et de musiques traditionnelles africaines, un voyage du crépuscule à l’aube sur le continent africain

 

 

Du 14 au 16 décembre

 

CARTE BLANCHE À DENIS LAVANT

 

 

Le Vendredi 14 décembre à 21h : « Faire danser les alligators sur la flûte de pan »

 

Spectacle composé par Emile Brami à partir de la correspondance de Louis-Ferdinand Céline – Mise en scène Ivan Morane

 

 

 

Le Samedi 15 décembre à 20h : Soirée poésie au Foyer avec repas

 

Denis Lavant émaillera la soirée de poésies de son choix

 

 

 

Le Dimanche 16 décembre à 17h : « La Grande Vie » de Jean-Pierre Martinet

 

Lecture/spectacle conçue et interprétée par Denis Lavant

 

 

 

Le Vendredi 21 décembre

 

CONCERT LYRIQUE par SABINE STEFFAN

 

À des dates qui restent à déterminer, Ivan Morane présentera lors de représentations tout publics et scolaires (collèges et/ou lycées, écoles de musique) les lectures/spectacles suivantes :

 

- LA CHUTE d’Albert CAMUS (création 2011)

 

- UN CHORUS POUR BORIS textes de Boris VIAN (création 2005)

 

- CENT ANS DE SOLITUDE de Gabriel Garcia MARQUEZ (création 2010)

 

- IMPRESSIONS DEBUSSY, œuvres musicales et littéraires de Claude DEBUSSY

 

 

Des stages seront organisés, animés par Ivan Morane :

 

- pour les collégiens ou lycéens : ½ ou 1 journée de visite technique du Théâtre et explication pratique du fonctionnement du son, de la lumière et de la machinerie de théâtre

- pour les jeunes professionnels du chant lyrique : 5 jours de mise en scène d’airs d’opéra avec une chef de chant et un pianiste

 

Un atelier de théâtre est envisagé à partir de la rentrée pour les amateurs.

 

Les cours seraient donnés par Gloria Sevran (théâtre) et Sabine Steffan (voix).

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Cordes sur Ciel
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 14:20

Depuis la présentation de mon livre sur le désarmement nucléaire
(" Nucléaire, un mensonge français"),

j'ai eu à répondre à de nombreuses questions.
Preuve que, malgré l'absence de débat public,

-que je dénonce par ailleurs-

 il existe une réelle envie de savoir, de comprendre

et de confronter les arguments. Je m'en félicite.

 

Si vous souhaitez aller au delà des analyses sommaires,

des approximations trop souvent énoncées,

je vous recommande de prendre quelques instants

pour regarder cette vidéo.

 

Vous y trouverez l'explication de ma démarche personnelle,

les raisons de mon engagement

et les propositions que je fais

pour aller vers un monde sans armes nucléaires.

 

Regarder la vidéo 

Interview réalisée à Vienne (Autriche) le 2 mai 2012

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 14:24

France Inter
Paul Quilès invité du journal de 13h de France Inter pour parler du livre "Nucléaire, un mensonge français"  

Ecouter 
(NB: c'est le Président Obama qui a fixé l'objectif d'un "monde sans armes nucléaires")

**********************************************
Paul Quilès répond à des questions sur son itinéraire et sa position concernant l'arme nucléaire

Regarder la vidéo
   
Interview réalisée par le CTBTO*
à Vienne le 2 mai 2012

* Le, CTBTO est l'organisme chargé de "détecter toute explosion atomique sur la planète et d'en faire part aux pays signataires du contrat, pour prendre des mesures afin d'empêcher les puissances nucléaires actuelles de poursuivre leurs essais,
et les Etats ne disposant pas de l'arme atomique de s'en doter"


**********************************

     Interview de Paul Quilès sur le site d'Atlantico:
   
"Dans le monde d’aujourd’hui la dissuasion nucléaire n’a plus aucun sens"

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 13:39
         Aujourd'hui, vendredi 22 juin, j'ai fait une présentation publique de mon livre
"Nucléaire: un mensonge français"
        A la suite de mon intervention (voir le résumé ci-dessous), se sont exprimé(e)s: 
            - Anaïz Parfait, directrice des campagnes Europe de Global Zero.
            - Michel Cibot, délégué général des Maires pour la paix.
            - Venance Journé, physicienne.
            - Jean-Marie Collin, directeur France du réseau des parlementaires pour la non- prolifération nucléaire et le désarmement.
                                                    
                                                      *****************
          " Certains penseront peut-être que c’est une curieuse idée pour un homme politique que de faire un livre sur un sujet qui semble hors de l’actualité : l’armement nucléaire, la dissuasion.     

          Est-ce bien sûr qu’il ne soit pas d’actualité ? 
La récente provocation de Michel Rocard l’a remis brièvement sous les feux de l’actualité médiatique, mais il ne faudrait pas que ce soit un feu de paille !
            Personnellement, je pense que l’importance d’un sujet ne dépend pas obligatoirement de son exposition médiatique.
            Quand je vois l’état du monde, de ses désordres, des guerres, des menaces de conflit et d’embrasement, je me dis que c’est mon devoir de parler, mais je sais bien que vouloir dénoncer, comme je le fais, la sorte d’omerta qui entoure la question du rôle de l’arme nucléaire présente 2 risques :
 
1- Le premier est d’apparaître comme un dangereux irresponsable, un activiste pacifiste. 
            Pensez donc, mettre en cause « le consensus français » sur l’importance de la dissuasion nucléaire, cette « assurance vie », « garantie ultime de notre sécurité » et de nos « intérêts vitaux » !
            Je m’efforce justement dans ce livre de montrer que l’utilisation de ces termes entretient un climat démobilisateur, parce qu’il rend le débat sur ce sujet quasiment impossible, en dehors des cercles d’experts, militaires ou civils.
            L’invocation permanente du prétendu consensus sur l’intérêt de l’armement nucléaire anesthésie les politiques et les commentateurs, si bien que le caractère vital des enjeux en cause n’apparaît plus.      
            Qui s’interroge pour savoir à quoi sert vraiment cette « arme de non emploi » ? Cette justification d’une arme, présentée comme efficace et même « morale », parce qu’elle ne doit pas servir (le non emploi), fait la terrible impasse du cas où elle serait mise en œuvre. Les conséquences terrifiantes ne sont jamais évoquées, pour la bonne raison que les théoriciens de la dissuasion proclament qu’il faut rester flou sur les cibles et sur les effets d’un bombardement nucléaire…..et que, de toute façon, elle ne servira pas ! 
            Il faut relire l’éditorial d’Albert Camus dans Combat au lendemain du bombardement d’Hiroshima, le 8 août 1945…..un bombardement qui a fait 200 000 morts et dont on sait maintenant qu’il n’était pas nécessaire pour mettre fin au conflit des Etats Unis avec le Japon !
             « Il est permis de penser qu'il y a quelque indécence à célébrer ainsi une découverte, qui se met d'abord au service de la plus formidable rage de destruction dont l'homme ait fait preuve depuis des siècles. Que dans un monde livré à tous les déchirements de la violence, incapable d'aucun contrôle, indifférent à la justice et au simple bonheur des hommes, la science se consacre au meurtre organisé, personne sans doute, à moins d'idéalisme impénitent, ne songera à s'en étonner. » (extrait) 
 
2- L’autre risque est celui d’être considéré comme un renégat, puisque j’ai été ministre de la défense, il y a 26 ans, à l’époque où la course aux armements, notamment nucléaires, continuait entre l’Est et l’Ouest.
            Mais justement, le monde d’aujourd’hui n’est plus ce qu’il était avant 1989. Le mur de Berlin est tombé, l’URSS n’existe plus, pas plus que l’affrontement des blocs Est/Ouest.
            C’est pourquoi, j’ai évolué, me refusant à rester attaché à ce qui ressemble de plus en plus à des dogmes. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui ont fait le même cheminement (les nombreux signataires de Global Zero ou du réseau ELN; le Président Obama lui-même –voir son appel de Prague du 15 avril 2009, qu’on retrouve dans mon livre).
            Depuis une dizaine d’années, j’ai émis des doutes à haute voix sur la stratégie de dissuasion nucléaire, sur ses dangers et sur son caractère inadapté au monde du 21èmesiècle, surarmé, multipolaire, soumis à des conflits asymétriques et incapable de respecter les objectifs du Traité de non-prolifération (TNP).
            C’est précisément parce que je crois connaître le sujet, que j’ai abordé à plusieurs reprises dans mes diverses fonctions politiques et parce que j’ai moi-même évolué dans mon approche, que je ne peux me satisfaire de ce qui entoure la question de l’armement nucléaire: des silences, des approximations, des slogans, des arguments d’autorité ….qui constituent ce que j’appelle « un mensonge français ».
               
           En réalité, ce mensonge se compose de 10 contre-vérités : 
      1- L’armement nucléaire est notre « assurance vie »
C’est destiné à rassurer (sauf qu’une assurance vie n’est utile qu’au survivant ; il s’agit plutôt d’une assurance mort !). Mais pourquoi et au nom de quel principe interdire aux autres pays d’en disposer ?  
      2- La dissuasion interdit toute attaque nucléaire.
Si c’était le cas, pourquoi prévoir un coûteux « bouclier anti-missile », qui signe l’échec de la dissuasion (cf l'IDS de Reagan)
      3- Notre armement correspond au principe de « stricte suffisance ».
Notion pas très stricte, qui a évolué dans le temps (exemples), preuve de son caractère fallacieux. 
      4- C’est indispensable pour lutter contre la prolifération.
Au contraire, l’addiction des grandes puissances au nucléaire pousse à la prolifération dans les pays qui pensent que c’est la meilleure défense et qui le nucléaire leur permettra de se faire entendre (Inde, Pakistan, Iran…)
      5- Nous respectons le TNP.
Non, voir article VI (« Chacune des Parties au Traité s’engage à poursuivre de bonne foi des négociations sur des mesures efficaces relatives à la cessation de la course aux armements nucléaires à une date rapprochée et au désarmement nucléaire, et sur un traité de désarmement général et complet sous un contrôle international strict et efficace. ») La modernisation des armes va à l’encontre de cet engagement. 
      6- Nous ne pouvons pas demander le retrait des Armes Nucléaires tactiques américaines stationnées en Europe (seules dans l’OTAN, la France, la Hongrie et la Lituanie sont sur cette ligne !), parce que cela mettrait en cause la force aérienne nucléaire française. Cela est faux : il s’agit d’un armement français sur le territoire français. 
     7- Cet armement ne coûte pas cher.
Actuellement, 3,5 Mds €/an, sans parler de ce qui est caché dans d’autres items budgétaires et bientôt plus, s’il faut renouveler des équipements comme les SNLE NG (sous-marins nucléaires de nouvelle génération). Au niveau mondial, le nucléaire militaire coûtera 700 Mds $ sur la prochaine décennie !
       8- Il assure notre indépendance.
Alors, quid de l’OTAN ? Envisage-t-on de se défendre seul contre une attaque nucléaire….venant d’où ? De Chine ? D’Iran ? De Corée du Nord ? 
     9- Il nous permet de faire entendre notre voix au Conseil de sécurité.
Notre position de membre permanent n’a rien à voir avec la possession de l’arme nucléaire. En 1945, seuls les Etats-Unis (membre du "club des 5") détenaient la bombe atomique. 
      10- Il y a un consensus en France sur cette question.
Faux. Il n'y a jamais eu de débat de fond, même dans les partis.
 
            Je rajouterai même 2 autres contre-vérités qui ne sont pas colportées qu’en France :
- le nucléaire a permis de mettre fin à la seconde guerre mondiale ;
- cet amoncellement d’ogives ne présente pas de danger. 
            Je suis heureux de constater que de nombreuses voix et, parmi elles, celles de personnalités internationales éminentes, s’élèvent pour défendre l’idée du désarmement nucléaire.
            J’ai souhaité présenter brièvement dans mon livre, en annexe, le cadre d’action des mouvements auxquels elles se rattachent. Leurs prises de position et leurs engagements sont un espoir pour les générations à venir, qui ne peuvent se satisfaire d’un héritage qu’elles contestent. C’est ce qu’affirment avec pertinence les trois jeunes étudiants qui ont bien voulu préfacer ce livre, qui se veut un appel à la réflexion, au débat et à l’action."
Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 17:43
COUV NUCLEAIRE PRINT modifié-1       J’ai été interrogé à la suite de la déclaration de Michel Rocard, qui propose d’économiser chaque année 16 Milliards € en supprimant la dissuasion nucléaire.
 
       Bien que le chiffre annoncé soit inexact, puisqu’il représente environ 50% du budget annuel de la défense (le coût du nucléaire militaire est en réalité de l'ordre de 3,5 Mds €/an et il doit donc s’agir de l’économie sur 5 ans qui serait réalisée au cours du quinquennat), je trouve que l’émotion suscitée par cette proposition est intéressante.

 

         

      Elle permet en tout cas de constater que cette question importante ne donne quasiment jamais lieu à un débat public. Et pourtant, il s’agit d’un thème majeur –la sécurité de la France, du monde, la prolifération….- traité la plupart du temps de façon sommaire, avec des formules à l’emporte pièce, qui tiennent du slogan ou de l’argument d’autorité. L’idée générale est « circulez, il n’y a rien à voir, il y a un consensus entre les Français, on ne discute pas de notre assurance vie »

 

         

      C’est parce que je pense au contraire qu’il faut débattre que j’ai publié « Nucléaire, un mensonge français », que je présenterai ce vendredi. J’aurai l’occasion notamment d’expliquer la nature de ce mensonge, qui se compose de 10 contre-vérités, que je me contenterai ici d'énoncer:

 

1- L’armement nucléaire est notre « assurance vie »

2- La dissuasion interdit toute attaque nucléaire.

3- Notre armement correspond au principe de « stricte suffisance ».

4- C’est indispensable pour lutter contre la prolifération.

5- Nous respectons le TNP (Traité de Non Prolifération)

6- Nous ne pouvons pas demander le retrait des ANT (Armes Nucléaires Tactiques) américaines encore stationnées en Europe.

7- Cet armement ne coûte pas cher.

8- Il assure notre indépendance.

9- Il nous permet de faire entendre notre voix au Conseil de sécurité de l’ONU.

10- Il y a un consensus en France sur la dissuasion nucléaire.

 

         

      Dans les prochains jours, je détaillerai plus longuement ces 10 affirmations et j'expliquerai pourquoi ce sont des contre-vérités .

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 22:01

radio-ONU.jpg"Désarmement nucléaire:
le combat de Paul Quilès"



  "Paul Quilès est un homme politique français qui a occupé plusieurs postes dans le gouvernement de son pays dont celui de Ministre de la défense. Maire de la cité médiévale de Cordes sur Ciel, en France, Paul Quilès défend activement depuis plusieurs années l'idée du désarmement nucléaire. ......"

                  Ecouter l'interview de Paul Quilès sur Radio ONU

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 16:38

ATTAC

L'avis du Conseil scientifique d'ATTAC

     

      "Paul Quilès a occupé plusieurs postes ministériels français dans les décennies 1980 et 1990 dont celui de la Défense en 1985-1986. A la légitimité, le devoir, qu'a tout citoyen d'intervenir, il ajoute les compétences technique et politique. C'est dire que le petit ouvrage "Nucléaire, un mensonge français - Réflexions sur le désarmement nucléaire" qu'il publie aux Éditions Charles Léopold Mayer, mérite l'attention. 
      

      L'ancien ministre affirme affirme à bon droit que "la prolifération nucléaire constitue, en revanche, le principal risque pour la sécurité du monde", cependant pour éviter toute ambiguïté à l'égard des puissances nucléaires, dont la France évidemment, il ajoute "c'est plus par le multilatéralisme et les traités qu'on la combattra que par la dissuasion". On montre assez dans ces colonnes que la compétition se révèle, toujours, moins efficace que la coopération pour ne pas être sensible à ce constat d'un connaisseur.
    

      Il dénonce la présentation omniprésente de cette" garantie ultime de notre sécurité" qui ne vise guère guère qu'à interdire le débat. Rien n'est dit, jamais, s'insurge-t-il, quant à la montreuse hypothèse où l'arme nucléaire serait utilisée ! L'auteur ne fait pas référence au deuxième amendement de la Constitution des États-Unis qui garantit le droit de porter des armes mais il s'inscrit en faux devant l'affirmation du nucléaire comme "assurance vie" ; c'est une prétention totalement fallacieuse !
   

     On trouvera aussi dans l'ouvrage de Paul Quilès une sorte d'instrument militant dans la trentaine de pages qu'il consacre à plusieurs textes de références et aux organisations et mouvements qui combattent l'armement."

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 10:58
COUV NUCLEAIRE PRINT modifié-1      Depuis plusieurs années, je défends activement l’idée du désarmement nucléaire, comme de très nombreuses personnalités* ayant exercé des responsabilités dans le domaine de la défense et des affaires étrangères.
 
     Je sais que ce n’est pas un sujet qui passionne ce que l’on appelle l’opinion publique. Et pour cause ! Le discours officiel, en France tout particulièrement, prétend que l’armement nucléaire fait l’objet d’un « consensus », qu’il constitue une « assurance vie », une « garantie de notre sécurité et de notre indépendance », la condition de notre présence parmi les « grandes puissances »….Autant dire que ceux qui osent contester ces affirmations sont vite traités d’irresponsables.
    
      Pourtant, l’armement nucléaire et la théorie de la dissuasion font partie de l’héritage d’une autre époque, celle de la guerre froide et de la course démentielle aux armements imposée par l’affrontement Est-Ouest pendant 45 ans.
     
     Si le débat avait lieu – un débat que ne souhaitent pas les défenseurs intraitables du dogme- il apparaitrait qu’il s’agit d’un mode de défense inefficace, coûteux et dangereux. On verrait aussi que, contrairement à leurs affirmations répétées, il ne répond plus aujourd'hui aux défis mondiaux de la sécurité.
    
      Ce sont ces thèmes que j’aborde dans un petit livre
(« Nucléaire, un mensonge français »),
qui sort en librairie** le 14 juin.

Lisez-le, il vous donnera peut-être envie d’en savoir plus et de débattre !    

        Lire aussi sur ce blog: désarmement nucléaire
  _______________________________________________________
  * Voir notamment les nombreux signataires de l'appel de Global Zero, anciens ministres de la défense et des affaires étrangères, anciens premiers ministres ou chefs d'Etat, parmi lesquels: Jimmy Carter, Mikhail Gorbatchev, Javier Solana, Massimo d'Alema, Carl Bildt, Margaret Becket, Igor Ivanov, Malcolm Rifking, Michel Rocard, Hans Blix.......
     
** Commander le livre par internet:  FNAC , Amazon        
Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Désarmement nucléaire
commenter cet article

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez