Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 14:52

19 Mars 2009 - Débat dans le Tarn sur la crise        
 
Gauche Avenir 81, déjà à l’initiative de trois rencontres-débats dans le Tarn, vous invite à une rencontre autour de 3 thèmes majeurs (la crise, la laïcité, l’état de la gauche), qui feront l’objet de forums nationaux, avec la participation d’intervenants issus de l'ensemble de la gauche politique, intellectuelle, syndicale et associative.

Rendez-vous le 19 mars, à partir de 18 heures 30,
à CAGNAC les MINES,
salle du Camp Grand (prés du Musée de la Mine)


David Cayla, économiste et auteur, avec Paul Quilès,
d’un récent article (« Partage salaire-profit : la gauche a raison »)
sera présent et répondre aux questions sur la crise, ses origines
et les réponses de la gauche.

Pour une bonne organisation de la soirée, en particulier pour ce qui concerne le buffet, merci de confirmer votre participation avant le 17/3  à ga81@orange.fr 





Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Gauche Avenir
commenter cet article
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 14:17
Paul Quilès a présenté l'ouvrage collectif du club Gauche Avenir "Fiers d'être de gauche" lors de son passage à Clermont Ferrand sur la chaîne de télévision Clermont Première.
 Regarder l'émission
Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Gauche Avenir
commenter cet article
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 10:21

Plus de 200 personnes ont participé à un débat passionnant, lors d'un banquet républicain organisé par Gauche Avenir.

Lire l'article publié par le quotidien "l'Humanité" le 9 juillet.

Lire d'autres articles sur les rencontres de Gauche Avenir.


Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Gauche Avenir
commenter cet article
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 15:42
A l'occasion d'une réunion de Gauche Avenir à Tours Paul Quilès a fait le point sur le développement de ce club de réflexion sur la chaîne de télévision TV Tours. 
Regarder l'interview
 (30 juin)

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Gauche Avenir
commenter cet article
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 16:06
Le livre "Fiers d'être de Gauche" vient de sortir. Il a été présenté à la presse le 5 Mai.
Si vous souhaitez le lire, réagir et participer au débat lancé par Gauche Avenir, cliquez ici.
Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Gauche Avenir
commenter cet article
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 12:00

 


Lundi 5 Mai, Gauche Avenir va présenter le livre « Fiers d’être de Gauche ». Cet ouvrage a pour ambition de fournir un outil de dialogue entre les composantes de la Gauche à propos de ses valeurs, des grands objectifs qu’elle se doit d’atteindre dans les vingt ans qui viennent.

Gauche Avenir souhaite que ce débat contribue à l’Unité de la Gauche et à un nouveau projet politique.

Entre l’appel lancé en juin 2007 par les 18 premiers signataires et la sortie de l’ouvrage « Fiers d’être de gauche », un travail collectif et démocratique énorme a été entrepris:

- 4 Juin 2007 : appel des 18 signataires fondateurs

- 3 Juillet 2007 : Assemblée Générale des premiers signataires ; 5 rapports introductifs pour les débats futurs devant 300 participants ; constitution de 7 groupes de débat issus de l’AG, avec demande de contributions

L’idée commence à s’imposer d’un document de synthèse qui pourrait servir de Charte de l’Unité de la Gauche

- Septembre 2007 : publication des « 7 clés du renouveau de la gauche », qui confirme la démarche

- 13 réunions territoriales touchant environ un millier de personnes

- 5 auditions publiques : Liem Hoang Ngoc, Emmanuel Todd, Jacques Généreux, Eric Dupin, Jacques Landfried                                 

- Janvier 2008 : premier canevas établi à partir de tous les documents parvenus

- Constitution d’un collectif de rédaction. Mise au point du canevas et présentation aux 18 fondateurs

- 15 février 2008 : soumission du plan détaillé à une AG (200 personnes) ; appel à amendements et contributions

- Analyse des 76 contributions et travail documentaire

- 26 mars 2008 : tenue du « Forum du désenvoûtement idéologique »

- 1er avril 2008 : soumission du texte final aux 18 fondateurs

- 25 avril 2008 : version finale

- 5 mai 2008 : sortie du livre « Fiers d’être de gauche »

Au delà de ces contributions, de ces réunions, de ces auditions, nous avons largement puisé dans de nombreux  travaux de sociologues, de politologues et d’économistes, car beaucoup convergent pour dire qu’on ne peut plus continuer comme cela et pour plaider en faveur de solutions radicales et rapides. Cette richesse intellectuelle  rejoint le vécu que, comme militants politiques ou associatifs, comme élus, nous rencontrons chaque jour sur le terrain. La parole populaire et les abstentions électorales plaident en faveur d’un bouleversement politique à gauche.

Le fait d’avoir pu débattre entre communistes, socialistes, écologistes, républicains de progrès, altermondialistes, ...nous a aussi été d’un apport considérable. A condition de se débarrasser des vieux préjugés, la richesse de la gauche réunie est bien supérieure à celle de chacune de ses parties.

Vous trouverez plus de détails sur cet ouvrage en consultant le site www.gaucheavenir.org dans les prochains jours.

 

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Gauche Avenir
commenter cet article
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 22:59

Dans le cadre de la préparation par Gauche Avenir du banquet républicain du 5 Mai à Choisy-le-Roi, je vous invite à lire la tribune publiée par Jean-Pierre Chevènement, président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen dans le Monde du 24 Avril 2008. 
Son analyse vient conforter l'initiative que nous avons prise avec Marie Noëlle Lienemann, avec notre proposition de réfléchir à la
constitution d'un grand parti de toute la gauche.

"Certains, à gauche, comptent sur la puissance du rejet du pouvoir en place : il suffirait, à leurs yeux, que le Parti socialiste désigne demain un candidat crédible, en cohérence avec le projet social-libéral qu'il porte depuis 1983, éventuellement corrigé à la marge. Pour d'autres, les trois échecs successifs du candidat socialiste à l'élection présidentielle (1995, 2002, 2007) ne sont pas l'effet du hasard, mais la conséquence d'une rupture profonde avec les couches populaires que Ségolène Royal n'a comblé qu'en partie en 2007.

La reconquête de l'électorat populaire n'est pas possible à partir de l'existant. Elle passe par l'organisation d'un électrochoc puissant, débouchant sur la création d'un grand parti de toute la gauche, à condition bien entendu qu'il porte un projet à la hauteur des défis de la crise qui vient. Le mouvement socialiste, depuis les origines, n'a jamais fait l'économie d'une critique du capitalisme de son temps. La refondation de la gauche aujourd'hui ne peut davantage faire l'économie d'une critique approfondie de la globalisation"....lire la suite

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Gauche Avenir
commenter cet article
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 12:45
Plus de 200 inscrits pour seulement 80 places!
Le forum du désenvoûtement idéologique organisé par Gauche Avenir le Mercredi 26 mars à l'Assemblée nationale a eu un succès au delà des espérances des organisateurs.

L’ensemble de la rencontre a été filmé.
Visionner les vidéos du forum
Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Gauche Avenir
commenter cet article
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 21:47

GAUCHE AVENIR  
organise le Forum du « désenvoûtement idéologique »
Mercredi 26 MARS, de 18H30 à 21H30, Asemblée Nationale

Depuis quelque temps,  tant en France qu’aux USA et dans d’autres grands  pays réputés démocratiques, des voix se sont élevées pour dénoncer les manipulations insidieuses de l’opinion. Ce matraquage efficace, qui se manifeste au travers de nouvelles  techniques de communication et d’affirmations péremptoires  assénées comme des évidences, est le fruit tout à la fois d’une offensive des néo libéraux et des ultraconservateurs et des défaites idéologiques de la Gauche.

C’est pourquoi, Gauche Avenir, qui veut contribuer au réarmement moral et idéologique de la Gauche, a souhaité organiser le premier « Forum du Désenvoûtement idéologique ».

Cette manifestation réunira des politologues et des chercheurs qui ont travaillé sur ce thème. Elle donnera aussi la parole à quelques uns de ceux qui, par des blogs, des médias alternatifs, des chartes de qualité journalistiques, s’efforcent d’organiser la résistance et de responsabiliser les citoyens pour aboutir à une démocratie renouvelée.

Pour plus d’information, voir sur le site de Gauche Avenir

 

La thématique du Forum :

La lutte politique est aussi – dans nos démocraties, surtout – une lutte symbolique, dans laquelle chaque camp cherche à comprendre à sa manière le monde pour mieux tenter d’imposer à tous une certaine représentation de celui-ci.

Cet affrontement se manifeste en de nombreuses occasions : au cours des débats entre responsables politiques, dans l’élaboration et les mots d’ordre des programmes électoraux, dans les campagnes médiatiques fabriquées par des officines de conseils en communication, par l’apparition permanente en politique de nouvelles techniques de manipulation, par l’utilisation politique des sondages qui suivent jour après jour « l’état de l’opinion »....c’est-à-dire ce que les citoyens sont censés penser. 

Les mots, les représentations sociales, le fonctionnement ordinaire des médias et les techniques de persuasion visent à présenter un monde historiquement et politiquement produit comme le meilleur des mondes possibles ou, à l’inverse, comme la source principale des injustices et des souffrances.

Les mots informent autant qu’ils déforment et nomment autant qu’ils cachent.

Dans la mesure où la lutte politique passe en grande partie par les médias, il faut également porter à ceux-ci une grande attention et en faire une analyse critique.

L’objet du Forum du « désenvoûtement idéologique » est de sensibiliser les citoyens et les professionnels de l’information et de la communication à ces problèmes afin de leur permettre une meilleure  maîtrise sur ces formes contemporaines de la lutte politique. Le Forum se veut aussi un hommage rendu à tous ceux qui essaient, dans des conditions difficiles, de proposer des lectures alternatives et engagées (ou, au moins, contrastées), voire neutres, des réalités économiques et sociales actuelles.

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Gauche Avenir
commenter cet article
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 11:41
Comme il est normal, notre initiative a suscité des questions, qui nous ont été transmises par courrier ou à l’occasion de réunions.
Nous y répondons volontiers, de façon à alimenter le débat que nous souhaitons voir s’engager sur cette question importante et trop souvent passée sous silence, des modes organisationnels de l’Unité de la gauche.


Marie-Noëlle Lienemann et Paul Quilès
     


-> Pourquoi cette initiative ?

- parce que le renouveau de la gauche viendra à la fois de sa capacité à défendre sans complexe ses valeurs, à formuler un projet pour le 21ème siècle et à engager une nouvelle étape de son unité. Ces conditions sont liées et nécessaires pour remporter la victoire qui permettra de changer la société.
- parce qu’il faut sortir de la confusion politique entretenue par la perspective d’une stratégie d’alliance qui lorgne vers le centre et qui se traduit déjà par des accords locaux de circonstance.
- parce que nous avons voulu répondre à l’exigence de rassemblement à gauche, en faisant une proposition concrète : celle de constituer un grand parti fédérant tous les partis de la gauche, les clubs, les associations, les mouvements et les milliers de militants syndicaux, associatifs ou citoyens qui veulent apporter leur contribution à l’affirmation d’une gauche décomplexée, capable de porter leur espoir et d’agir.

-> Ce que n'est pas cette initiative

Il ne s’agit en rien de créer un parti supplémentaire, concurrent de ceux qui existent. Notre texte analyse comment les solutions préconisées ailleurs, en Europe ou aux Etats-Unis ne sont ni souhaitables, ni adaptées au système institutionnel français.
Même si nous critiquons ce système, nous sommes obligés de tenir compte de ses particularités. Le rassemblement de la gauche au sein d’une même organisation nous paraît la seule réponse possible pour gagner.

-> Pourquoi est-ce vous qui avez pris cette initiative ?

- parce que notre parcours militant (au demeurant différent) a toujours été marqué par le rassemblement de la gauche. Pour y avoir pris une part réelle, nous voyons qu’on ne peut plus s’en tenir aux nombreuses formules passées : Union de la gauche, Programme commun, Gauche plurielle…. ;
- parce que nous entendons aussi beaucoup parler autour de nous de la nécessité de l’Unité, mais presque jamais des façons concrètes de l’organiser ;
- parce que nous voyons bien qu’il est difficile pour chacun de sortir des logiques d’appareil, qui, bien qu’importantes, sont devenues paralysantes ;
- parce que nous nous sentons dégagés des contraintes qui empêchent nombre de responsables de gauche de s’exprimer librement.

-> Pourquoi intervenir maintenant ?

- Parce que nous voulons que les victoires de la gauche aux municipales, que nous espérons, soient un levier pour le renouveau de la gauche mais ne servent pas de prétexte à ne rien changer en profondeur, à conforter une dérive et un repli sur le « local » négligeant la bataille essentielle pour le pouvoir national et pour le progrès des idéaux de la gauche dans notre société, ou encore à consacrer une stratégie flottante d’alliance et de confusion politique. Ce scénario a déjà eu lieu. On ne peut accepter qu’il se reproduise !

-> Quel rapport avec Gauche Avenir ?

- Gauche Avenir réunit des militants de gauche, venant de partis et d’horizons divers, pour mener la bataille des idées et affirmer une gauche décomplexée. Notre club s’est toujours engagé pour l’unité des forces de gauche, sans préjuger des formes organisationnelles
- Gauche Avenir a entrepris de rédiger ce que nous appelons "la Charte de l’Unité ", un texte fixant ce que sont les valeurs, les fondamentaux de la gauche aujourd’hui… C’est cela qui unit tous les membres de Gauche Avenir, avec le souci de reprendre l’offensive pour une certaine « hégémonie culturelle » face au capitalisme financier mondialisé et à l’idéologie libérale.
- Nous n’avons donc pas voulu impliquer Gauche Avenir, où le débat sur le sujet n'est pas tranché, mais notre conviction est que la Charte de l'Unité débouchera nécessairement sur la question des formes que prendra cette unité.
- Nous avons donc mené en parallèle les deux démarches, avec le souci d’en débattre après que chacun ait mis sur la table ses propositions.

-> Et maintenant, que va-t-il se passer ?

- La création d’un nouveau parti fédérant toute la gauche doit être un mouvement collectif. C’est pourquoi, nous souhaitons que notre texte soit diffusé, débattu dans les diverses organisations de gauche (partis, associations, clubs, syndicats...), de façon à ce que le cap stratégique de l’Unité y soit défendu et qu’il donne lieu à une mobilisation citoyenne porteuse de cette attente.
- Nous souhaitons interpeller les responsables politiques de gauche, à tous les niveaux, les militants, mais aussi les femmes et les hommes engagés qui se reconnaissent mal dans le paysage politique actuel de la gauche. La question doit réellement être mise en débat et au vote lors des prochaines échéances internes de nos partis et mouvements.
- Mais rien ne sera possible sans que s’exprime un fort courant d’opinion soutenant la perspective de ce nouveau parti fédérant toute la gauche. Sa vocation est de rassembler sans exclusive tous ceux qui acceptent qu’il revendique le pouvoir, l’accès aux responsabilités gouvernementales, tout en conservant une fonction de contestation et de mobilisation : un parti qui marche sur ces deux pieds pour changer la société.
- Nous organiserons dans les départements des « banquets républicains » avec des personnalités variées de la gauche, pour échanger autour de ces propositions, dont l’ambition est de fixer un cap, mais qui ne sont pas à prendre ou à laisser.

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans Gauche Avenir
commenter cet article

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez