Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Paul Quilès

Réflexions et informations sur la paix et le désarmement nucléaire, sur la démocratie et sur l'actualité politique.

Mes vœux pour 2018…10 ans après

Publié le 28 Décembre 2017 par Paul Quilès in Réflexions à haute voix

Mes vœux pour 2018…10 ans aprèsMes vœux pour 2018…10 ans après

      Comme chaque année à pareille époque, j’ai eu la tentation de me livrer au geste fatalement répétitif et un peu vain qui consiste à souhaiter largement bonheur, santé, chance, amour…sachant fort bien que, pour la plupart d’entre vous, je n’y peux pas grand-chose.


     Eh bien, j’ai résisté et je me  permets plutôt de vous livrer une réflexion qui me semble pouvoir être utile en 2018 à celles et ceux qui s’intéressent à la vie publique et à l’action politique.

 

      Elle m’a été suggérée par un historien, qui, au cours d’un colloque où il était question de savoir si Jean Jaurès parlait à la gauche du 21ème siècle, a rappelé que pour Jaurès, on ne pouvait avancer que si l’on était capable de :
      - se respecter et de respecter les autres ;
      - conjuguer la « petite » et la « grande » patrie ;
      - ne pas perdre le sens de la réalité du monde ;
      - refuser un monde désenchanté.

 

    Un siècle plus tard, malgré l’évolution de nos sociétés, le conseil me semble toujours aussi pertinent, notamment celui de refuser le désenchantement. Si l’état du monde, avec ses désordres et les risques qui nous menacent, n’incite pas à l’optimisme, nous avons le devoir de ne pas le peindre chaque jour en noir. Sinon, comment agir si on n’a pas l’espoir d’un monde meilleur ?

 

    Cet espoir, que certains appellent la foi, n’est pas uniquement de nature religieuse. Martin Luther King le définissait d’une belle formule en disant que c’est "monter la première marche, même quand on ne voit pas tout l’escalier".


    Voilà justement ce que je nous souhaite : d’avoir en 2018 le courage et l’envie de "monter la première marche", celle de l’action au service des autres et du bien public et de la préparation de l’avenir…même si nous ne voyons pas "tout l’escalier", celui du monde de demain.


     
    C’est ainsi que nous éviterons le désenchantement et que nous vivrons pleinement la nouvelle année qui s’annonce.  Bonne année !

 

                                                      Paul Quilès


Il faut que je vous fasse un aveu : ce texte est exactement celui des vœux que j’ai présentés pour 2008 ! Une occasion de nous interroger pour savoir combien de marches nous avons montées depuis 10 ans ......

Mes vœux pour 2018…10 ans après

Recevez automatiquement mes articles

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés.

 

Commenter cet article
V
Très beau message, à retenir et a répéter chaque fois que l'on sentira faiblir l'espoir en soi et chez les autres
Répondre
M
Merci Paul, je te lis toujours avec autant d'intérêt. Bonne et heureuse année dans ce monde de fous dont on nous saoule un peu plus chaque jour, même s'il est bien réel. Il faut pourtant s'accrocher , car il y a aussi tant de gens bien, partout : des journalistes s'attachent aussi à nous les faire connaître; comment amplifier cette information pour garder l'espoir? Mille et une amitiés. GM
Répondre
G
Cher Paul,
J’aime bien la vieille phrase « il n’est pas besoin d’esperer Pour entreprendre ni de réussir pour persévérer » mais merci pour la citation de Martin Luther King King, plus « grand public » et donc plus « politique »!
Avec mes meilleurs vœux malgré tout pour toi et tes proches.
Bien amicalement.
Gérard
Répondre