Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 09:38

                                        

       Syrie, Liban, Palestine, Iran, Egypte…..Le Moyen-Orient est une poudrière. L’accumulation des tensions en fait depuis des années une zone à haut risque pour la paix mondiale. J’ai eu l’occasion de dire à de nombreuses reprises combien il était souhaitable d’abandonner les slogans simplificateurs et les postures guerrières pour imaginer les solutions à apporter à ces conflits complexes.

 

       Le 1er mars 2012, je décrivais "un autre scénario pour l’Iran", en rappelant que « l’épreuve de force entre l’Iran et les pays occidentaux dure depuis plus de onze ans. Pendant tout ce temps, on a assisté à la répétition incessante du même scénario : des demandes catégoriques des grandes puissances et du Conseil de sécurité de l’ONU suivies d’apparentes concessions iraniennes, bientôt reprises. Puis de nouvelles demandes et de nouveaux faux-fuyants ».

 

       Le 19 juin 2013, je publiais une tribune ("Va-t-on sortir de l’impasse ?")  avec mon ami Shlomo Ben Ami, ancien ministre israëlien, où nous affirmions que « La solution du problème iranien ne peut pas être trouvée dans la répétition indéfinie d’une démarche manifestement sans issue. Elle ne passe pas non plus par une nouvelle confrontation armée aux conséquences incalculables. La nouvelle configuration du pouvoir à Téhéran offre à la communauté internationale une chance à saisir sans délai. »

 

       La négociation en cours à Genève avec les responsables iraniens représente une occasion exceptionnelle de calmer les tensions au Moyen Orient. Les obstacles à un accord renvoient certes à des questions techniques, mais ils sont surtout de nature politique et proviennent de l’attitude « jusqu’au boutiste » des faucons tant américains (le camp républicain du Congrès, sous influence du lobby pro israëlien), qu’iraniens (les gardiens de la révolution) et israëliens (autour du premier ministre Netanyahu).

 

       Même si ces difficultés ne doivent pas être sous estimées, il faut que les négociateurs iraniens et américains sachent les surmonter en faisant preuve de volonté et de lucidité, pour obtenir cet accord historique, qui constituera indiscutablement une chance pour la paix dans le monde.

Négociation de Genève: une chance historique pour la paix !

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Quilès - dans International et défense
commenter cet article

commentaires

Recherche

Cordes sur Ciel

CORDES

Faites connaissance avec

la cité médiévale

dont Paul Quilès est le maire
cordes-nuages-8-bp--R-solution-de-l--cran-.jpg

 Avant de venir à Cordes, consultez:

     * site de l'Office du tourisme 

     * site de la mairie     

Bibliographie

- 2013: Arrêtez la bombe (avec Bernard Norlain et Jean-Marie Collin)

- 2012: Nucléaire, un mensonge français

- 2011: On a repris la Bastille (avec Béatrice Marre)  
- 2010: 18 mois chrono (avec Marie-Noëlle Lienemann et Renaud Chenu)
- 2005: Face aux désordres du monde (avec Alexandra Novosseloff )

- 2001: Les 577, des députés pour quoi faire (avec Ivan Levaï)
-
1992: Nous vivons une époque intéressante
- 1985: La politique n'est pas ce que vous croyez